C’était dans le Var que les cavaliers s’étaient donné rendez-vous le week-end dernier pour la première édition du Vidauban Equiteam Jump, organisé sur le magnifique Domaine des Grands Pins de Vidauban. Très plébiscité par les cavaliers, le concours affichait complet déjà plusieurs semaines avant la clôture des engagements ! De la navette pour rejoindre les pistes, en passant par le restaurant tenu par un ancien candidat de Masterchef, jusqu’à la démonstration de Haka organisée juste avant l’épreuve des six barres du samedi, tout avait été pensé pour satisfaire l’ensemble des participants et attirer un maximum de spectateurs. Pari réussi donc pour Grégory CANTARUTTI, Margaux NEGREL, David DESMULLIEZ et Anouk SAINT JOURS, l’équipe organisatrice qui œuvre pour ce concours depuis plus d’un an.

Grégory CANTARUTTI nous confiait même : «  A la base c’est une histoire de copains, c’est le travail de toute une équipe de bénévoles, quelque chose auquel on réfléchit depuis longtemps. On voulait répondre à des attentes que nous avions nous-mêmes sur les terrains de concours. Le bilan est plus que positif puisque nous avons eu énormément de bons retours, ce qui nous remonte le moral parce qu’on y a vraiment mis du cœur et beaucoup d’énergie. Mille six cents partants, plus de cinq cents boxes, quatre cents couverts au restaurant le samedi soir, ça nous fait pas mal de choses à gérer ! Je veux quand même vraiment remercier nos partenaires et nos bénévoles qui ont été formidables ce week-end, sans qui nous n’aurions rien pu faire. Ils ont véritablement œuvré dans l’ombre pour la réussite du concours. »

Publicité

L’épreuve phare du week-end était bien évidemment le Grand Prix Pro 1 coté à 1.40m du dimanche, qui voyait plus de soixante-dix cavaliers prendre le départ, chose plutôt rare dans la région. Le tracé dessiné par Jean-François GOURDIN, tout comme le temps accordé, ont posé bien des problèmes à nos cavaliers. Seulement cinq d’entre eux sont parvenus à se qualifier pour le barrage. Engagé terrain et parti en numéro deux avec sa toute bonne fille de Quick StarUltima Quorrada, Romain DREYFUS parvenait à réaliser un parcours sans pénalité, mais avec seize centièmes de retard sur le temps initialement accordé. Après le passage de trois autres pilotes, le temps a finalement été rallongé d’une seconde, lui permettant donc d’accéder au barrage. Parti en numéro sept, Arnaud THOMAS parvenait lui aussi à qualifier son tout jeune Botticcelli Margot, sept ans seulement. Quelques cavaliers plus tard, Jimmy JEAN obtenait son billet pour le barrage. Les choses se sont ensuite compliquées puisqu’il a fallu attendre le cinquante-deuxième partant pour renouer avec le sans-faute, grâce au parcours de Marc TIOLLIER en selle sur Colino. Romain DREYFUS parvenait également à qualifier sa deuxième monture, Tout Kom des Camphoux, ce qui portait à cinq le nombre de cavaliers à repartir en seconde manche.

Premier à partir dans le barrage, Romain DREYFUS réalisait le parcours le plus rapide, mais ne pouvait éviter une faute sur le troisième obstacle synonyme de deuxième place. Une épreuve remportée finalement par Jimmy JEAN, qui en faisant le choix d’assurer son parcours, fut le seul cavalier à réaliser un double sans-faute avec son jeune Aramis d’Avril. La troisième place est revenue à Marc TIOLLIER et Colino, pénalisés eux aussi de quatre points. Romain DREYFUS termine également au pied du podium, mais cette fois avec sa deuxième monture, Tout Kom des Camphoux, qui fautait sur le même obstacle que sa voisine d’écurie : pas de jaloux dans ce cas-là ! Enfin, Arnaud THOMAS clôturait ce barrage avec un score final de douze points. La sixième place est revenue à Cécile BOUZINAC, meilleure cavalière de l’épreuve et victorieuse la veille, qui fut malheureusement pénalisée d’un point de temps dépassé avec Peter Pan de la Beauce.

L’autre point d’orgue de ce week-end était bien évidemment l’épreuve des six barres, programmée dans la soirée du samedi et qui, avec plus de vingt cinq partants, promettait du beau spectacle ! Une épreuve finalement remportée par Mélanie LEMOINE JONDET et Philippe LAFON, respectivement en selle sur Ellington JSX et Icanthago, après avoir franchi avec succès 1.90m. Afin de préserver leurs montures, les deux leaders ont préféré en rester là en ne s’affrontant pas une dernière fois pour se départager.

Clap de fin sur ce très beau week-end à Vidauban. Il ne nous reste plus qu’à attendre avec impatience le prochain rendez-vous organisé par toute l’équipe DG Equiteam Jumping !