Événement traditionnel du calendrier français, le Normandie Horse Show regroupe des concours divers et variés autour du cheval. Jump’inside vous propose de revenir sur le Concours Inter Régional des chevaux de cinq et six ans, mais aussi sur le Championnat de France des foals.

De belles promesses sur la piste Uriel

Avec un nombre impressionnant d’engagés, le CIR destiné aux concurrents du Cycle Classique de saut d’obstacles a donné lieu à de très longues épreuves à Saint-Lô. Avec un étalon breton bien connu des Normands en or à cinq ans, et deux juments très compétitives sur le podium des six ans, ce sont à deux épreuves très différentes que nous avons assisté.

Un élève modèle du Selle Français dans les cinq ans

Publicité

Après deux épreuves courues, l’étalon Eothymm de Kergane s’est imposé sur la piste Uriel du Pôle Hippique chez les cinq ans. Ce fils de Quinoto Bois Margot était déjà bien connu du public de Saint-Lô, puisqu’il y a été approuvé étalon à trois ans, avant de rejoindre, non loin de là, le testage des étalons où il s’était présenté comme l’un des meilleurs mâles de sa génération. Comptant parmi les cinquante-sept partants à avoir signé deux parcours parfaits dans le CIR, le bai a remporté ce concours grâce à ses gains de la saison, plus importants que ceux des cinquante-six autres. Il a ainsi ravi son cavalier, Arthur LE VOT : « Je suis très content de cette victoire, c’est un cheval que nous avions repéré avec mon père à quatre ans. Nous en avons donc acheté la moitié à l’éleveur dans l’hiver […], car nous l’avons tout de suite adoré de par son caractère, son respect et son potentiel. Nous savions qu’avec un double sans-faute, nous serions au pire deuxièmes de ce CIR. […] Eothymm a vraiment répondu présent. C’est un cheval qui sera à la Grande Semaine de Fontainebleau pour continuer son évolution, dans le but de prendre de l’expérience. […] Je crois énormément en lui. » Franck COSTIL fait, lui, monter Elton de St Jean sur la seconde marche du podium. Ce produit de Nartago devance ainsi Ekano DKS, le très en vue fils de Kannan monté par Alexis GOURDIN. Champion de France à trois ans, Eldorado d’Elle a lui aussi signé un double sans-faute sur la piste Uriel.

Deux chevaux sur le podium des six ans pour Faustine LAFERRERIE

Eux aussi au départ de deux manches, les chevaux de six ans ont été trente-neuf à signer deux parcours parfaits. Pour cette génération, les chronomètres de la deuxième manche ont été déterminants, et au jeu de la vitesse, Faustine LAFERRERIE s’est montrée extrêmement talentueuse. En effet, elle a placé deux de ses montures sur le podium de ce CIR, aux première et troisième positions. Dirka de Blondel, issue de Very Berlin du Castel et d’une mère indicée à 145 nommée Vriska de Blondel, a passé la ligne d’arrivée avec huit dixièmes de seconde d’avance sur Discret de Bloye. Monté par François-Xavier BOUDANT, le fils de Kannan est le seul à avoir pu s’imposer entre les juments de Faustine LAFERRERIE, celle-ci plaçant Daisy d’Authuit, par Cardero, sur la troisième marche du podium. Contactée par Jump’inside, la cavalière est revenue sur ce doublé : « Mes deux juments sont très compétitives, rapides, respectueuses, et ont un bon mental. […] Je savais que si je montais correctement, elles avaient les capacités pour réaliser une belle performance. Daisy a prouvé tout au long de la saison qu’elle pouvait aller très vite, et Dirka, qui a gagné ce CIR, n’était pas prête à aller vite au début, mais m’a prouvé que désormais elle l’était. Je suis très contente d’avoir gagné ce concours où il y avait de bons chevaux et de très bon cavaliers, cela met en valeur nos montures et le site est parfait pour faire du bon travail. »


Une odeur de Jasmin dans la cour du haras

Les foals Selle Français ont investi Saint-Lô les vendredi 9 et samedi 10 août pour leur Championnat de France. Divisés en quatre sections selon leur sexe et leur date de naissance (avant ou après le 1er mai), les meilleurs poulains de l’année 2019 ont d’abord bataillé dans le grand manège du Centre de Promotion de l’Élevage, où ils étaient lâchés ainsi que leurs mères dans le rond d’Havrincourt du stud-book. Le samedi, ils se sont retrouvés dans la cour du Haras de Saint-Lô pour une finale haute en enjeux.

Du côté des mâles nés avant le 1er mai, qui ont été les premiers au départ le samedi, Just For You du Ter, un fils d’Untouchable issu de la souche de la grande gagnante de concours complet Leria du Ter, avait pris la tête le premier jour avec une note de 18,65. C’est pourtant un autre poulain, vu très tôt dans la matinée, qui a été déclaré Champion de France des mâles âgés. Ainsi, le seul fils de Cartier vd Heffinck engagé, nommé Jingle de Brenne et descendant d’une jument par L’Arc de Triomphe, a remporté la mise sur le gazon saint-lois avec une moyenne de 18,38 sur les deux jours, Just For You du Ter le secondant avec 18,33 au final. Troisième, Jarry du Mont est un produit du très en vue Cartani et d’Orlequine du Mont, une fille de Sandro Hit possédant un ISO 132.

Chez les femelles âgées, passées elles en fin de matinée, c’est une fille de Flipper d’Elle et petite-fille de Quintero qui a remporté la mise, devant trente-deux autres concurrentes. Avec 17,80 de moyenne sur les deux jours, Jalousie d’Ael devance Juliet du Caires, issue du tout jeune Ep To You, qui n’a sailli que trois juments en France en 2018, et de Bronca d’Aragon par Nouma d’Auzay. En tête le premier jour, elle termine deuxième pour deux centièmes de point de retard seulement, laissant la dernière marche du podium à Jezabelrose D Chaumes, dont la mère Belrose des Chaumes fut elle-même sacrée Championne de France des femelles âgées en 2011, et a été croisée à Conte Bellini pour donner naissance à Jezabelrose.

Passées plus tôt, les femelles nées après le 1er mai ont vu leurs notes monter un peu plus haut que celles de leurs aînées. En effet, si Juno des Monts, issue du croisement de Vigo d’Arsouilles et d’une fille de Cardero, termine en bronze avec 17,70  Jonquille de Brion sort vainqueur dans cette section avec 18,08 de moyenne générale. Fille de Canturo et petite-fille d’Opium de Talma, elle devance Joyce de Grande Haie, issue du croisement de Contendro I et d’une jument appartenant à la souche d’Ionesco de Brekka, devenant également la championne des femelles toutes catégories.

Pour terminer, la catégorie des mâles jeunes a vu Jasmin du Luot s’imposer avec la superbe note de 18,48, qui lui permet de devenir le champion de tous les mâles. Faisant partie des dix produits de Delstar Mail au départ, il a largement devancé son premier poursuivant, Je Reve de Plabenn. Ce dernier est un fils du vice-Champion du monde et d’Europe, Mylord Carthago, croisé ici avec Romance du Moyec, une descendante de Robin II Z issue en quatrième génération de la mère de l’immense Bourrée, jument souche de l’élevage d’André et Annick CHENU. Enfin, la troisième place est occupée par Juste des Noés, qui n’est autre qu’un fils du performer international Tobago Z et petit-fils de Flipper d’Elle.

Le samedi soir, Jonquille de Brion et Jasmin du Luot sont revenus dans le grand manège pour l’élection du Champion suprême des foals 2019. Après vote des juges du stud-book, c’est Jasmin du Luot qui s’est vu attribuer ce titre pour une voix d’écart, ravissant ainsi sa naisseuse, Liliane DUGUE : « Cette victoire fut une surprise. Nous avons choisi Delstar Mail car nous recherchions un étalon avec du sang et du chic, et quand nous l’avons vu, […] nous avons pensé qu’il irait bien à notre jument. Et voilà le résultat, c’est magnifique ! »

Photo à la Une : Lauraline DUBOCAGE / Jump’inside