Les candidats étalons présents en nombre

Précédemment, le Meeting d’automne de Saint-Lô accueillait le Championnat de France des étalons de deux et trois ans du stud-book Selle Français. Désormais, les plus jeunes cités prendront part à leur finale en février de leur année de trois ans, tandis que les mâles s’élançant sur le circuit à l’automne de leur trois ans se retrouveront seulement pour un testage, sans qu’aucun championnat n’ait lieu. Les 21 et 22 octobre, ce sont donc des qualificatives destinées aux futurs étalons qui ont eu lieu au Pôle Hippique de Saint-Lô.

PARIS et LEVALLOIS à la fête le premier jour

Du côté des candidats de deux ans, Hangover des Forets (Contendro x Lupicor) s’est imposé le 21 octobre avec une moyenne générale de 16,32 sur les trois ateliers que sont le modèle, les allures et le saut en liberté. Mieux noté que le vainqueur au saut en liberté, Hippy Boy des Flagues (Catchar Mail x Vondeen) a finalement terminé derrière le protégé de la famille PARIS, avec une moyenne de 16,24. Pour deux centièmes d’avance sur son premier poursuivant, Houston du Thot (Vigo Cece x Fidelio du Thot) est monté sur la troisième marche du podium grâce à sa note de 16,21.

Publicité

Dans la catégorie des mâles de trois ans, dont les allures étaient évaluées sous la selle et qui étaient également évalués au saut monté, c’est un autre grand élevage normand qui était à la fête. En effet, Good Pleasure Semilly (For Pleasure x Diamant de Semilly) a remporté la qualificative  avec 16,82 de moyenne. Il a devancé Galion de Perhet (Cornet Obolensky x First de Launay) et ses 16,7, alors que Guevara du Theil (Ogrion des Champs x Mr Blue) a terminé sur la dernière marche du podium, auteur d’une performance notée à 16,47.

Un Néerlandais au nez et à la barbe des Français le deuxième jour

Parmi les étalons de deux ans, c’est un frère utérin de Best Of Iscla (Diamant de Semilly x Kannan) qui s’est imposé le 22 octobre. Avec une moyenne de 16,71, et un 18 obtenu au saut en liberté, Happy  Day d’Iscla (Toulon x Kannan) a nettement devancé Hulk des Forets (Cicero Z x Lupicor) et ses 16,1. Happy Livity (Cornet Obolensky x Querlybet Hero) a terminé sur la dernière marche du podium, sa performance étant sanctionnée d’une moyenne de 15,98 sur 20.

Chez les mâles de trois ans, Cornet Obolensky était également à la fête. En effet, ce sont deux de ses produits qui terminaient aux deuxième et troisième places avec des moyennes de 16,55 et 16,41, Grimsky Semilly (mère par Diamant de Semilly) devançant Galb DXB (mère par Cassini I). Plus performants que Goubet d’Arvor (Baloubet du Rouet x Quidam de Revel) au saut monté, ce dernier les a tout de même devancés au classement final. Il appartient au Néerlandais Joop AALDERING, toujours présent pour les grands événements organisés par le stud-book Selle Français.


Première victoire en 3* pour Duarte ROMAO

Place maintenant aux chevaux d’âge, qui étaient cinquante à s’élancer dans le Grand Prix du CSI 3* dimanche après-midi. Devant un public très nombreux ayant largement rempli les tribunes du grand manège du Pôle Hippique, l’épreuve majeure de ce concours n’a pas failli à sa réputation. Il aura fallu attendre le onzième couple pour voir le premier sans-faute aux obstacles, réalisé par Amy GRAHAM et Corelaine des Bergeries, qui étaient malheureusement pénalisées d’un point de pénalité pour temps dépassé.

Louise SAYWELL était finalement la première à réaliser un parcours parfait aux rênes de Jalellah Ol, offrant la possibilité d’un éventuel barrage. Elle était très vite rejointe par un tricolore : Julien ANQUETIN, en selle sur Gravity of Greenhill. Au total ils seraient huit à se qualifier au barrage : quatre Français, deux Britanniques, un Brésilien et un Portugais. Premier à réaliser un deuxième parcours parfait, le vainqueur de la puissance de samedi soir, Pedro JUNQUEIRA MUYLAERT, aura cru à la victoire jusqu’au dernier moment avant d’être battu par Duarte ROMAO et Edesa’s Kzoom Van De Wittemoere, derniers à partir au barrage. Le Portugais signe donc sa première victoire en CSI 3* ce week-end tandis que Julien ANQUETIN, plus rapide des six cavaliers à quatre points, se contente d’une troisième place, seul cavalier français à monter sur le podium.

Duarte a confié : « Si il y avait eu plus de parcours sans-faute, je ne pense pas que j’aurais gagné, je monte le cheval depuis quatre mois seulement et c’est un cheval avec qui j’ai eu du mal au début. Je suis arrivé en France en septembre 2005, et Saint-Lô était le premier concours que je faisais. Il y avait Flipper d’Elle, Diamant de Semilly (…) c’est quelque chose qui m’a vraiment marqué,  pouvoir gagner aujourd’hui est vraiment spécial pour moi ! »

Résultats complets


2020, une année et une étoile de plus

Pour finir de retour sur le Meeting d’automne édition 2019, voici une bonne nouvelle ! En 2020, pour la vingt-et-unième édition, le CSI de Meeting bénéficiera d’une quatrième étoile. Fixé fin octobre, l’événement aura un format similaire à celui de cette année : Grand Indoor, ventes NASH et CSI 2* et 4* pour finir en apothéose.

Jean-Claude HEURTAUX, président de Saint-Lô Cheval Organisation (SLCO) s’est exprimé à ce sujet : « On ne parle que de ça ! Alors il est vrai qu’il faut en parler mais il faut vivre l’instant présent et savourer ce qu’on vient de vivre… Pour l’année prochaine le budget s’élève forcément, et on devra dépenser 250 000€ supplémentaire. On est au-delà de la moitié du chemin pour trouver cette ressource supplémentaire, à un an de l’événement. On gardera les labels 2 et 4* en 2020 et 2021. Deux-cent mille euros serviront à proposer des dotations intéressantes, le Grand Prix devrait être doté entre cent et cent-vingt mille euros. On a des installations de qualités, tant pour les chevaux que pour les cavaliers, il faut s’en servir intelligemment ! »

Photo à la Une : Lauraline DUBOCAGE