Kévin STAUT règne enfin sur le Top 10 !

Ce samedi soir se tenait l’une des épreuves les plus attendues du week-end : le dix-septième Top 10 Rolex IJRC. Et ce soir, la victoire fut encore plus belle puisqu’elle a récompensé la patience, le talent et l’investissement sans faille de notre meilleur cavalier tricolore : Kévin STAUT. Auteur d’un sublime double sans-faute sur son éternel complice Rêveur de Hurtebise*HDC, le Normand a ravi l’épreuve, mais aussi une place pour le Grand Prix Rolex de demain, au nez du Britannique Scott BRASH, deuxième et dernier double sans-faute avec Ursula XII. C’est seulement la deuxième fois qu’un français s’impose dans le Top 10, le premier était Michel ROBERT avec Kellemoi de Pépita, il y a neuf ans déjà ! Troisième de cet épreuve, le champion d’Europe Peder FREDRICSON n’a pas fait tomber une barre mais n’a pas su respecter le temps imparti en première manche. Avec son impeccable H&M Christian K, le Suédois peut s’estimer satisfait de sa première participation à ce Top 10.

Reveur de Hurtebise HDC Kévin Staut Top ten chi genève ijrcKévin STAUT et Rêveur de Hurtebise*HDC © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE

Publicité

Résultats complets

La réaction d’Harrie SMOLDERS, sixième de l’épreuve : « Je pense que mon cheval a perdu un peu de sa concentration, il a été attiré par le mur et ma distance était un peu longue. Cette faute je la pardonne à mon cheval, il a réalisé une saison incroyable et je pense qu’il va avoir un peu de repos après ce concours, il le mérite.« 

La réaction d’Eric LAMAZE, gagnant l’an dernier et quatrième de l’épreuve : « Le résultat est très décevant, c’est mon quatre points et pas celui de ma jument. Je n’ai pas bien monté du tout, j’ai mal négocié mon tournant, c’est de ma faute, elle ne voulait pas toucher une barre. Elle a super sauté. Malgré ma grippe et mes côtes cassées je vais faire de mon mieux demain dans le Grand Prix.« 

La réaction de Peder FREDRICSON, troisième : « Mon cheval a sauté fantastique, j’ai juste été un peu lent sur le premier tour. C’est la première fois que je viens ici, l’atmosphère est fantastique« 

La réaction de Scott BRASH, deuxième : « C’est une très très bonne compétition, les plus rapides sont à venir mais je ne pouvais pas faire plus. Ursula a sauté de façon fabuleuse !« 

La réaction de Kévin STAUT, heureux victorieux : « Rêveur a été formidable j’ai eu de la chance dans le triple en première manche. Mon cheval a été grandiose comme dans toutes les grandes occasions. Je suis satisfait de mon parcours dans la deuxième manche. J’ai bien été aidé par Philippe qui était là à la détente et qui m’a dit que le chrono de Scott était battable. Si je gagne on va dire que c’était truqué maintenant que je suis le président du club des cavaliers (à lire ici) ! Cette victoire c’est le bonheur absolu. Depuis 24h on me dit bravo pour la présidence de l’IJRC, j’espère que maintenant les gens vont me féliciter pour le Top 10 ! Rêveur est mon cheval de cœur, il m’a permis de remporter ce Top 10 après lequel je cours depuis huit ans. Ma propriétaire m’a dit ce week-end : tu fais ce que tu peux, mais j’aimerais que tu le remportes un jour. C’est chose faite ! L’équipe française est fabuleuse avec Philippe GUERDAT qui s’investit pleinement. Je pense que c’est bien de rapporter le Top 10 à la France, je suis un patriote donc cela me fait très plaisir. Cette finale il était temps que je la remporte ! C’était quelque chose que j’avais à cœur de faire.« 


La Belgique s’impose dans la Coupe de Genève

Les cavaliers de saut d’obstacles ont repris la main sur la grande piste de Palexpo pour la Coupe de Genève, aussi connue sous le nom d’épreuve des combinaisons. Huit cavaliers s’en sont tirés sans pénalités sur le tour initial, synonyme de qualification pour le barrage. Cinq d’entre eux ont au passage décroché leur qualification pour le Grand Prix dominical, à commencer par nos Français Alexis DEROUBAIX et Roger-Yves BOST. Double sans-faute, Alexis a d’ailleurs empoché la cinquième place aux rênes de Timon d’Aure. Scénario un peu moins plaisant pour BOSTY qui a préféré abandonner après deux fautes de Sydney Une Prince*Treize. En attendant, la bataille pour la victoire s’est jouée entre deux Belges, Jérôme GUERY et Niels BRUYNSEELS. Mais c’est bien le deuxième, pilote de Gancia de Muze, qui l’a emporté. Le podium est complété par Henrik VON ECKERMANN aux manettes de son bon Chacanno.

Résultats complets


Rodrigo PESSOA et l’Irlande, un avenir incertain ?

Suite à des problèmes internes au sein du HSI High Performance (l’organisme national responsable des sports équestres en Irlande) qui ont conduit à la démission de son président Gerry MULLINS, le chef d’équipe actuel de l’équipe irlandaise de saut d’obstacles Rodrigo PESSOA se retrouve dans une situation le poussant à réfléchir et reconsidérer son rôle. Gerry MULLINS mentionne que des interférences non nécessaires auraient donné lieu à des complications quant à la possibilité de faire du bon travail l’auraient poussé à démissionner.

rodrigo pessoa irlande
Rodrigo PESSOA © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE

Rodrigo PESSOA s’est confié à The Irish Fields : “Je dois dire que je suis vraiment insatisfait , c’est un fait. Il y a eu des problèmes internes avec Gerry, avec Horse Sport Irland, des luttes de pouvoir qui ont donné lieu à la démission de Gerry, ce qui était peut-être prématuré mais peut-être qu’il a pensé que c’était la bonne chose à faire à ce moment-là.

J’ai longuement réfléchi. Je dois penser à ma position, c’est un sentiment naturel. Mon cœur est avec l’équipe, mais ce n’est pas un secret : j’ai été approché par d’autres pendant l’automne. J’aurais vraiment aimé ne pas avoir à le faire, mais je dois reconsidérer ma position.

Cian O’CONNOR, cavalier médaillé d’or par équipes et bronze individuellement aux derniers championnats d’Europe, s’est vivement exprimé à ce sujet sur sa page Facebook : « Seulement en Irlande ! Pour une fois que nous avons une formule gagnante avec une équipe de classe mondiale composée d’individus qui dirigent High Performance mais une petite minorité qui n’offre rien de positif se délecte de tout détruire – ces personnes devraient avoir honte d’elles-mêmes. »

(Source : rte.ie)


Zorro, le héros de La Corogne

Pendant que la Finale du Top Ten se déroulait au CHI de Genève, le CSI-W 5* de La Corogne présentait son Grand Prix Longines. Quarante-cinq couples se sont élancés sur ce parcours qui s’est révélé particulièrement difficile. En effet, neuf couples ont préféré se retirer lorsque d’autres sortent de piste avec des scores lourds. Seulement trois cavaliers ont réussi à sortir indemnes du tour initial et se sont affrontés dans le barrage pour obtenir la meilleure place du podium. Parti en ouvreur, Carlos LOPEZ signe un double avec sa très bonne Cuplandra, mais son poursuivant réalise un meilleur chronomètre et lui vole donc la victoire. L’Egyptien Sameh EL DAHAN, pourtant non-favori, rafle la mise en selle sur son Suma’s Zorro. Jos VERLOOY, dernier prétendant à la victoire doit au final se contenter de la dernière marche du podium. Son jeune Igor a encore une fois répondu présent en alignant deux tours parfaits.

La meilleure performance française est signée Julien EPAILLARD, septième avec Usual Suspect d’Auge après avoir commis une faute dans la manche initiale.

Résultats complets

Publicité