Le Grand National Indoor s’installe au Mans

Le circuit du Grand National Indoor s’arrête cette semaine dans les installations du Boulerie Jump au Mans. Après l’étape de Lyon qui prenait place au salon Equita Longines Lyon, les cavaliers nationaux auront à cœur de briller pour ce quatrième acte qui débute dès demain. Grand vainqueur l’an dernier avec sa toute bonne Utopie VillelongueMax THIROUIN répondra encore une fois présent mais cette fois avec son prometteur gris Jewel de Kwakenbeek. Cinquante-deux autres couples s’élanceront dans le Grand Prix de dimanche, épreuve phare du week-end, dont Benoît CERNIN et Unamour du Suyer qui tenteront eux de réaliser la passe de deux après leur sacre à Lyon. L’Écurie GEM – Jump’inside sera bien évidemment de la partie, grâce à la présence de Thomas LAMBERT et du jeune Jules ORSOLINI.

Liste des engagés du Grand Prix
Programme, départs et résultats
Direct vidéo

A ne pas manquer !

  • Vendredi 9 novembre à 16h : Grand Prix Pro 1 à 1.45m
  • Samedi 10 novembre à 14h : Vitesse Pro 1 à 1.45m
  • Dimanche 11 novembre à 13h15 : Grand Prix Pro Élite à 1.50m

Publicité


Wilm VERMEIR perd une monture

Wilm VERMEIR voit partir de ses écuries Garrincha Hedoniste, son ancienne monture de Grand Prix. La jument grise de douze ans sera dorénavant présente sous la selle de son compatriote Bunoit MOESKOPS. Construite entièrement par le Belge qui l’a progressivement emmené au plus haut niveau, la fille de Quite Capitol n’a pas mis longtemps pour briller. Le couple compte au sein de son palmarès une victoire dans le Grand Prix du CSI 3* de Vermezzo en 2015, ainsi qu’une quatrième place dans celui du CSI 4* de Bourg-en-Bresse cette même année (vidéo). Juste avant de réaliser les premiers concours avec sa nouvelle recrue, Bunoit MOESKOPS s’est confié à horseman.be sur ce mercato : « Je l’ai sous la selle depuis quelques semaines et tout va bien, nous verrons ce que l’avenir nous apportera, mais je suis très curieux de soulever ensemble ce nouveau défi. »


Changement de nationalité pour Tim WILKS

« C’est avec fierté et enthousiasme que je peux vous dire qu’à l’avenir, je sauterai sous la feuille d’érable canadienne ! » C’est ainsi que Tim WILKS annonçait son changement de nationalité il y a quelques semaines. Originaire de l’Île de Man, qui fait partie du Commonwealth Britannique, le cavalier de vingt-trois ans possédait la double nationalité depuis sa naissance étant donné que son père est canadien. Au moment où le cavalier de Quelbora Merze était prêt à franchir le cap, il se voyait appeler par la Fédération Britannique pour participer à sa toute première Coupe des Nations Seniors à Lisbonne où il signait le double sans-faute. A la suite de cette performance il était rappelé à de nombreuses reprises, comme au CSIO 5* de Falsterbo où il réalisait également deux tours parfaits. Après de bons moments passés au sein de l’équipe britannique, Tim WILKS décide tout de même de réaliser son rêve en prenant la nationalité de son père. « Il est temps que je passe à autre chose et que je suive mon cœur et mon rêve de représenter le Canada un jour avec la même fierté que la Grande-Bretagne ».

En difficulté pour avoir une équipe avec quatre cavaliers confirmés, comme nous l’avons vu  au CSIO 5* de Barcelone, ce nouveau venu pourrait faire un grand bien au saut d’obstacles canadien.


LGCT Doha : Luger BEERBAUM répond présent

Le premier acte de la finale du Longines Global Champions Tour (LGCT) vient de se conclure avec la victoire de Ludger BEERBAUM. Juché sur sa fidèle Chiara, l’Allemand devance l’Israélienne Danielle GOLDSTEIN aux rênes de Lizziemary de quelques centièmes. Cette victoire n’était pas l’objectif premier du Kaiser comme il l’a souligné en sortie de piste : « Je ne m’attendais pas à cette victoire. Je suis allé vite mais sans prendre tous les risques et puis c’est finalement passé. Je crois que Chiara se plaît vraiment bien ici à Doha (gagnante du Grand Prix en 2014 et 2016 ainsi que deuxième en 2013, ndlr). » Dans cette vitesse cotée à 1.55m, le leader du circuit Ben MAHER s’offre la dernière marche du podium grâce, encore une fois, à une démonstration d’Explosion W. Après avoir dû partager la victoire dans l’épreuve d’ouverture avec le local Bassem MOHAMMED, Julien EPAILLARD monopolise cette fois la cinquième place en compagnie de Virtuose Champeix.

Résultats complets

Rendez-vous demain à partir de 16h30 (heure française) pour la deuxième épreuve majeure du week-end (1.55m avec barrage) !