Une nouvelle monture pour Steve GUERDAT

À peine sacré Champion du monde avec son fantastique Alamo, le Suisse Steve GUERDAT se voit être le nouveau cavalier de Victorio des Frotards. Le fils de Babarian et d’une mère par l’anglo-arabe Prince Ig’Or, né chez Julien et Christian POTIER à Brie en Charente, débutait sous la selle Hervé MIALLIER entre quatre et cinq ans avant de rejoindre Henry CREPELLE à six ans. Depuis fin 2016, le Selle Français était la propriété du haras de Louravi et monté par le Français Raphaël GOEHRS. Le couple réalisait de brillants résultats encourageant : victorieux l’an dernier au CSI 2* de Cagnes-sur-Mer et cette même année, ils s’octroyaient une quatrième place au championnat de France Pro élite. L’investissement de Steve GUERDAT dans ce bel alezan montre une nouvelle fois l’attrait que le Champion olympique a pour les chevaux français !

L’ancien cavalier de Victorio des Frotards s’est exprimé sur les réseaux sociaux : « C’est avec beaucoup d’émotion que je vois Billy quitter mes écuries. Mais c’est avec une immense fierté que je le vois intégrer les écuries du numéro un, Steve Guerdat. Je lui souhaite tout le meilleur et je suis sûr qu’il pourra compter sur son respect, son intelligence et son courage pour faire briller Billy au plus haut niveau. La main passe mais l’histoire continue. »


Margaux ROCUET s’équipe

Publicité

Dans l’optique de la faire évoluer vers le haut niveau, les propriétaires suisses de Bombay 33 ont décidé de confier cete grise à Margaux ROCUET. La fille de Berlin était dernièrement montée par le Britannique Jason SMITH, mais c’est bien Thomas RYAN qui la débutait sur de belles épreuves. Durant leurs deux ans de vie commune, l’Irlandais et Bombay 33 ont atteint les 1.45m pour leurs derniers concours. Sur des épreuves à 1.40m, le duo s’imposait à deux reprises lors des CSI 2* d’Ebreichsdorf.


De la Bretagne au Canada pour Astrid de B’neville

Arthur LE VOT, formateur du formidable Vinchester passé sous la selle d’Edwina TOPS-ALEXANDER (à lire ici), voit un nouveau cheval qu’il débutait prendre son envol vers un autre continent. En effet, la puissante Astrid de B’neville concourra dorénavant sous couleurs canadiennes, avec un cavalier pour le moment inconnu. La fille de Ready Boy des Forets avait fait son apparition sur 1.50m en octobre 2018 à Saint-Lô mais la jument de neuf ans a fait ses preuves principalement sur des barres à 1.40m. En septembre dernier, elle finissait cinquième du Grand Prix Pro 1 de Tours Pernay.

[ACTU] Astrid de B'neville, formée depuis l'âge de 5 ans aux écuries, va s'envoler pour rejoindre ses nouveaux propriétaires Canadiens ✈??Bonne route à elle ??‍♂️? Finale des 7 ans à La Grande Semaine de Fontainebleau

Publiée par Arthur Le Vot sur Dimanche 7 avril 2019


Roméo de Villaret pour les États-Unis

Monté depuis août dernier par Jos VERLOOY, Roméo de Villaret vient d’être vendu à l’Américain Adam PRUDENT. Avec le Belge, le fils de Mr Blue s’octroyait une quatrième place lors du CSI-W 5* de Malines sur 1.45m. Avant cela, le gris était monté par le Français Jean-Michel MARTINOT avec qui les classements furent nombreux. Nous pouvons noter leurs victoires dans les Grands Prix 1* (1.40m) de Mâcon en 2018 et Chazey-sur-Ain en 2017, mais aussi leur troisième place sur 1.50m lors du CSIO 3* de Lisbonne la même année.


Retraite mérité pour Quatrin de la Roque*LM

Né au Haras de la Roque sous la propriété de la famille HECART, le fils de Quick Star prend sa retraite à l’âge de quinze ans, après une magnifique carrière de haut niveau. Le beau bai s’était fait remarquer depuis son plus jeune âge. En effet en 2011, sous la selle de Michel HECART, il est champion de France des chevaux de 7 ans, et, en 2012, ils sont sacrés champions de France Pro Élite. Ce n’est que fin 2015 que Julien EPAILLARD, le montant pour le compte de Michel HECART depuis quelques semaines, sent son énorme potentiel et sollicite, entre autres, la Laiterie de Montaigu pour l’acheter. Le couple se place rapidement parmi les meilleurs sur le circuit CSI 5* comme en témoigne leur victoire dans le Grand Prix Coupe du monde de Bordeaux, il y a deux ans.

La Laiterie de Montaigu, depuis devenue unique propriétaire du cheval depuis décembre dernier pour lui assurer une belle retraite, lui a rendu hommage sur ses réseaux sociaux : « Quatrin fait partie de l’équipe, de la famille. Nous étions très fiers de le compter dans notre Team aux côtés de Cristallo et Shériff. C’est un guerrier au grand cœur, il avait tous les moyens mais doté d’une grande sensibilité, il fallait mériter sa confiance et alors il donnait tout en piste. Nous sommes très heureux de l’avoir à la maison, c’est un cheval attachant au quotidien, très doux, il « parle » beaucoup… Un vrai gourmand qui affectionne particulièrement ses journées au paddock et les promenades. Il est toujours partant ! Nous sommes très heureux de savoir qu’il va couler une belle retraite à la maison, entouré de notre affection et des bons soins de toute l’équipe. Il nous a énormément offert, nous lui devons bien cela, il le mérite. Merci Quatrin ! »

Photo à la Une : © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE