Jeroen DUBBELDAM et Hans HORN à la tête de l’équipe d’Israël

Après un podium inédit en Coupe des nations (à lire ici), l’équipe d’Israël se lance dans de nouveaux objectifs. En effet, afin de se qualifier pour leurs premiers Jeux Olympiques, la Fédération d’Équitation vient de recruter deux hommes d’expérience. Tout d’abord, Jeroen DUBBELDAM prend le rôle de manager tandis que son compatriote Hans HORN est lui nommé en tant que chef d’équipe. Si nous ne présentons plus le premier, le second a notamment été entraîneur de la Suède, l’Italie et des Pays-Bas.

Kan LALO, président de l’IEF, s’enthousiasmait quant à lui de la venue des deux hommes qui viennent compléter le staff. « Je suis heureux que Hans et Jeroen, deux figures renommées du monde de l’équitation, partagent notre vision du sport. À présent, l’équipe israélienne peut compter sur l’athlète le plus titré du circuit équestre de saut d’obstacles et sur l’un des chefs d’équipes les plus expérimentés, afin de nous guider vers les Jeux olympiques. Pour la première fois de l’histoire, nous avons un groupe d’athlètes de haut niveau sur le point de réussir dans un championnat majeur. Prendre part aux Jeux olympiques est désormais un objectif réaliste, il est donc temps pour nous de déployer tous les forces en notre pouvoir pour le réaliser”. 

Publicité

En juin, l’équipe prendra part à la qualification olympique pour le groupe C à Moscou. Plus tard dans l’année, elle sera également de la partie en Bulgarie pour la division 2 du circuit des Coupes des nations.


Lord Pepsi fait son retour

Après de longs mois sans compétition à la suite d’une blessure, Lord Pepsi vient de faire son retour. Le bai de treize ans, qui était absent des terrains de compétitions depuis août, a fait son retour à Busto Arzizio en Italie avec Paul ESTERMANN enchanté de retrouver son fils de Lord Pezi. Ensemble, ils ont notamment remporté l’épreuve des Equita Masters à Lyon en 2015 (vidéo) et terminé deuxièmes de la Coupe des nations de Saint-Gall en 2017.


Le Qatar retrouve ses cracks

Si le Qatar a particulièrement brillé il y quelques saisons, c’est notamment grâce à la qualité de leurs montures. Aujourd’hui, les cavaliers de Jan TOPS peuvent se ravir du retour de trois très grands chevaux. Bassem MOHAMMED, victorieux en Grand Prix 5*, participait à une 1.35m avec Dejavu (participation aux Jeux Olympiques de Rio) qui n’était pas sorti depuis fin 2016, et Palloubet d’Halong. Ce dernier, célèbre pour ses nombreux classements et sa seconde place dans le Grand Prix d’Aix-la-Chapelle avec Janika SPRUNGER n’avait pas été vu depuis 2017 et ses deux concours de l’année.

Sheikh Ali AL THANI, leader du pays au drapeau bordeaux, retrouvait également dans la même épreuve son meilleur cheval, First Devision. Le sixième des derniers Jeux Olympiques en individuel était resté dans ses écuries depuis dix mois.

Photo à la Une : © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE