Gazelle la plus riche de tous !

Comme chaque année, Hippomundo édite le classement des gains des chevaux durant une année. En 2017, c’est incontestablement Gazelle la monture du numéro un mondial Kent FARRINGTON qui truste la pôle position. Avec ses six victoires dans des Grands Prix 5* et autres bons classements, la fille de Kashmir van Schuttershof remporte près d’un million vingt-six mille euros de gains. Victorieuse à Wellington (février), Madrid (mai), Calgary (juillet), Valence (août), Tryon (octobre) et Genève en décembre dernier, Gazelle devance un étalon qui se plaît particulièrement bien sur le circuit du Rolex Grand Slam. L.B. Convall est en effet deuxième de ce classement en totalisant plus de huit-cent sept mille euros de gains. Avec sa seconde place dans le Grand Prix de Calgary de juillet, derrière Gazelle, et sa victoire dans celui de septembre (étape du Rolex Grand Slam) le fils de Colman n’a pas fini de briller avec son cavalier allemand. Nous vous annoncions en effet sa vente aux écuries BEERBAUM il y a quelques semaines (lire ici), afin que Philipp WEISHAUPT puisse conserver son crack. La dernière marche du podium est occupée par une autre jument. Avec ses gains égaux à sept cent dix mille deux cent quarante-quatre euros, c’est Fit for Fun 13 qui clôt ce trio de tête. Lucianna DINIZ, qui s’était confiée à Jump’inside après sa deuxième place dans le Grand Prix d’Aix-La-Chapelle (interview à retrouver ici), récidivait dans le Grand Prix de Calgary (septembre) avec sa fille de For Pleasure.

La première monture tricolore de ce classement n’est autre qu’Hermès Ryan des Hayettes. Le Selle-Français totalise un peu plus de quatre cent soixante-douze mille euros. Après une blessure survenue juste avant les JO de Rio (2016), le cheval de tête de Simon DELESTRE est revenu en forme durant cette saison. Sa saison qu’il termine notamment avec une victoire dans le Grand Prix Coupe du Monde du CSI-W 5* de Lyon et une deuxième place dans le Grand Prix des Longines Masters de Paris.

Publicité

Classement complet


Un tricolore alimente le mercato

Bernard BRIAND-CHEVALIER accueille une nouvelle monture dans ses écuries. Nous apprenons en effet via le média Grand Prix Replay l’arrivée de Babelle Kervec dans le piquet de chevaux du breton. Cette jument de sept ans n’est autre qu’une fille de Quaprice Bois Margot et Ratina Kervec (Diamant de Semilly), grande gagnante internationale avec Marc DILASSER et Tony CADET. Jusqu’à présent sous la selle de Stephane RAGE, la Selle-Français pourra donc continuer sa formation et atteindre le haut niveau sous couleurs françaises.

Retrouvez ici l’interview de Bernard BRIAND-CHEVALIER qui réalisait ses premiers CSI 5* en 2016 !

Publicité