Rendez-vous en Suisse pour l’élite mondiale

Attendu par tous les cavaliers mais aussi toute la communauté équestre, le CSI 5* de Genève ouvrira ses portes demain, dès 7h30. Jusqu’à dimanche soir, les épreuves s’enchaîneront à un rythme effréné mais avec une organisation toujours aussi parfaite. Soixante cavaliers et non des moindres feront le déplacement pour seulement quarante places dans le Grand Prix. Si certains pilotes comme Bryan BALSIGER, champion de Suisse en titre, sont déjà qualifiés, les autres vont devoir batailler afin d’obtenir leur ticket pour le Grand Prix de dimanche, support d’une des étapes du circuit Rolex Grand Slam. La pression sera d’autant plus forte pour Sameh EL DAHAN, victorieux à Calgary, qui tentera d’empocher le bonus promis à celui qui réalise le doublé et plus. Les premiers tickets seront attribués dès jeudi soir dans le Trophée de Genève. À noter également la présence de Kent FARRINGTON, grand vainqueur de l’édition 2017 avec sa formidable Gazelle.

🇫🇷 Du côté des tricolores, cinq cavaliers seront soutenus par le public français très présent chez nos voisins helvètes. Nous retrouverons Simon DELESTRE, Nicolas DELMOTTE, Nicolas DESEUZES, Kévin STAUT, vainqueur l’an dernier du Top Ten avec Rêveur de Hurtebise*HDC, et Pénélope LEPREVOST, repêchée au dernier moment.

Publicité

Liste des engagés
Programme, départs et résultats
Direct vidéo

📍 À ne pas manquer :

  • Jeudi 6 décembre à 20h : Trophée de Genève avec barrage à 1.55m
  • Vendredi 7 décembre à 19h45 : Finale du Top Ten en deux manches à 1.60m
  • Samedi 8 décembre à 14h30 : Coupe de Genève avec barrage à 1.55m
  • Dimanche 9 décembre à 14h15 : Rolex Grand Prix avec barrage à 1.60m

Cap sur La Corogne pour la Coupe du Monde

Deux semaines après la dernière étape de Madrid, le circuit Coupe du Monde reprend du service, toujours en Espagne. En effet, cette semaine les cavaliers pourront s’affronter sur la piste de La Corogne. Edwina TOPS-ALEXANDER, qui s’imposait à Paris le week-end dernier, (à lire ici) mais est aussi tenante du titre avec California, sera de la partie cette année avec Cinsey et Vinchester, l’ancienne monture d’Arthur LE VOT. Malgré la concurrence de Genève, le plateau de cavalier est très relevé puisque nous retrouverons entre autres Max KÜHNER, l’homme en forme de cette saison 2018, Gudrun PATTEET, gagnante de l’étape d’Helsinki, ou encore la jeune Irma KARLSSON, troisième à Madrid. Cette dernière tentera ce week-end d’engranger des points supplémentaires en vue d’une qualification pour la finale, qui se déroulera à domicile pour elle (Göteborg).

🇫🇷 Au niveau du clan tricolore nous retrouverons des cavaliers déjà bien engagés dans le circuit. Oliver ROBERT, Guillaume FOUTRIER et Aldrick CHERONNET qui ont déjà ouvert leurs compteurs donneront le meilleur d’eux pour continuer d’amasser de précieux points. Julien EPAILLARD tentera quant à lui d’inaugurer son compteur.

Liste des engagés
Programme, départs et résultats
Direct vidéo (FEI TV)

📍 À ne pas manquer :

  • Samedi 8 décembre à 20h30 : Longines Grand Prix à 1.60m
  • Dimanche 9 décembre à 17h : Grand Prix Coupe du Monde à 1.60m

La finale Coupe du Monde de retour à Las Vegas

En 2020, les finales Coupes du Monde FEI seront de retour à Las Vegas. Les meilleurs chevaux et cavaliers de saut d’obstacles et de dressage, qui auront réussi à se qualifier pour cet événement, seront de retour dans la capitale mondiale du divertissement, du 15 au 19 avril 2020. L’arène ovale si particulière à Vegas ne sera pas à son premier coup d’essai, puisqu’il s’agira de sa septième édition depuis la création du circuit. Cependant, le centre Thomas & Mack a subi de nettes rénovations et améliorations durant près de deux ans pour un montant de soixante-quinze millions de dollars. La dernière échéance, en 2015, était revenue dans les mains du Jurassien Steve GUERDAT avec Albführen’s Paille de la Roque.


Classement mondial : les Français chutent encore

L’avant-dernier classement mondial de l’année 2018 vient tout juste de tomber, et Harrie SMOLDERS garde le cap pour le huitième mois constitutif. Le Néerlandais se fait talonner de près par Steve GUERDAT, qui conserve lui aussi sa deuxième place. Pas de changement non plus pour les Allemands Marcus EHNING et Daniel DEUSSER qui gardent leurs quatrième et septième places respectives pour ce mois de décembre. Mclain WARD effectue lui une remontée puisqu’il passe de la cinquième à la troisième place, tout comme Peder FREDRICSON, cinquième (anciennement sixième), Ben MAHER, huitième (anciennement douzième) ou encore Eric LAMAZE, neuvième (anciennement dixième). Un peu moins de joie en revanche du côté d’Henrik VON ECKERMANN qui cède sa troisième place pour la sixième position. Même scénario pour le vice-champion du Monde de Tryon en individuel Martin FUCHS qui recule d’un rang. Tout comme le champion canadien, il occupe la neuvième place avec ses 2 620 points.

🇨🇵 À noter la perte de deux cavaliers français dans le Top 100 : Roger Yves BOST qui passe de la quatre-vingt-deuxième place à la cent onzième, et Pénélope LEPRÉVOST qui passe de la soixante-dix-huitième place à la cent quinzième. Kévin STAUT reste le meilleur tricolore au classement mondial avec sa quinzième place.

Autres cavaliers français du Top 100 :

  • Simon DELESTRE 19ème
  • Julien EPAILLARD 43ème
  • Alexis DEROUBAIX 56ème
  • Olivier ROBERT 63ème
  • Patrice DELAVEAU 70ème
  • Guillaume FOUTRIER 99ème

Classement complet