Victoire féminine à Wellington

Le circuit du Winter Equestrian Festival de Wellington domine le secteur de la Floride. Ce samedi après-midi, sur la piste en herbe du Palm Beach International Equestrian Center se tenait le Grand Prix 4* où quarante-quatre couples se sont élancés. La victoire fut féminine puisque Beezie MADDEN s’est imposée aux rênes de Darry Lou. Cette victoire est d’autant plus glorifiante que l’amazone est suivie de deux de ses coéquipiers : Mclain WARD et Kent FARRINGTON. Tous deux se sont respectivement placés aux deuxième et troisième places avec Tradition de la Roque et Gazelle. La gagnante s’est confiée en sortie de piste : « C’est toujours un immense avantage de partir en dernier dans un barrage. Enfin, pas toujours, mais la plupart du temps surtout quand j’ai Kent et McLain devant moi. C’était génial de pouvoir les regarder et de savoir ce qu’il me restait à faire pour gagner ».

Résultats complets


Alex GRANATO dans la Coupe du Monde

Publicité

À quelques kilomètres du Grand Prix remporté par Beezie MADDEN se disputait la Coupe du Monde CSI-W 4* de Wellington. Beaucoup de cavaliers présents dans le premier se sont élancés pour gagner des points nécessaires à la qualification. Neuf couples se sont ensuite qualifiés pour le barrage dont les deux premiers de la Finale de la Coupe du Monde 2018, Beezie MADDEN et Devin RYAN. Les Européens Beat MÄNDLI et Ben MAHER était également en lice dans cette finale au chronomètre. Finalement, la victoire est revenue à Alex GRANATO et Carlchen W qui bouclaient leur barrage en 42″70. Le podium est complété par deux hommes d’expérience puisque Mario DESLAURIERS et Beat MÄNDLI prennent les deuxième et troisième places. Ils étaient respectivement associés à Bardolina et Dsarie. À noter la belle cinquième place de Beezie MADDEN qui s’offrait un deuxième classement en Grand Prix, en deux jours.

Résultats complets


Andiamo Semilly pour Pénélope LEPREVOST

Toujours à la recherche de dignes successeurs de Vagabond de la Pomme et Flora de Mariposa, mais aussi de soutien pour Vancouver de Lanlore qui terminait deuxième hier dans le Grand Prix CSI 3* d’Offenburg, Pénélope LEPREVOST a récupéré un très bon cheval en devenir. En effet, Andiamo Semilly, qui avait remporté le championnat de France des quatre ans, n’a cessé de progresser jusqu’aux épreuves à 1.50m avec Olivier MARTIN. Cette année, le fils de Diamant de Semilly prenait la troisième place d’une épreuve à 1.45m au CSI3* de Saint-Lô mais il terminait surtout cinquième du Grand Prix 3* de Canteleu en septembre (vidéo).
Olivier MARTIN est revenu sur cette décision : « Quand on en avait parlé ensemble je leur avais fait part de ma volonté de garder le cheval donc je suis évidemment déçu que le cheval quitte mon piquet. C’est frustrant après avoir formé et amené le cheval jusqu’ici, d’avoir partagé de merveilleux week-end de concours, de ne pas avoir la cerise sur le gâteau : les CSI 5* que je m’étais fixé pour objectif en 2019. J’ai appris et pris le temps pour amener Andiamo jusqu’au niveau où il est actuellement et j’ai du mal à accepter que quelqu’un récolte le fruit de mon travail… Mais j’espère de tout cœur pour le cheval et Anne Sophie et Richard LEVALLOIS qu’il continuera sur sa lancée, qu’il atteindra le plus haut niveau. C’est une histoire qui s’arrête malheureusement… nous étions très complices avec Andiamo ! »

Crédit photo à la Une : Alice BONNEMAINS / Jump’inside