La FEI et Longines récompensent le meilleur cheval et le meilleur cavalier de l’année

©Scoopdyga / Pierre Costabadie

Profitant de la finale de la Coupe des Nations à Barcelone ce week-end, la Fédération Equestre Internationale (FEI) et Longines ont annoncé ce midi la création de deux nouvelles récompenses : le prix du meilleur cavalier de saut d’obstacles et du meilleur cheval.

Publicité

D’une part, ces deux trophées vont permettre de récompenser les deux grands athlètes que sont le cavalier et le cheval mais d’autre part, ces récompenses sont également destinées à augmenter la visibilité de la discipline en poussant l’intérêt des spectateurs pour les différentes stars de la discipline et leurs participations aux différents circuits internationaux.

Le titre de meilleur cheval sera décerné à l’équidé ayant accumulé les dix meilleurs résultats en concours au cours de l’année tandis que le titre de meilleur cavalier de l’année sera tout simplement remis au pilote en tête de la Longines Ranking List en décembre. La première cérémonie de récompense se tiendra en avril  à l’occasion de la finale du circuit Coupe du monde à Bercy.


William WHITAKER s’empare de la Queen’s Cup

Soixante trois couples étaient au départ de la Queen’s Cup, épreuve à 1.50m avec barrage. Nombreux ont été les cavaliers à trouver les clés du parcours parfait puisque près d’un tiers des partants, vingt et un exactement, se sont retrouvés au barrage. Notons qu’aucun de nos tricolores n’est parvenu à se qualifier, Pénélope LEPREVOST, Olivier ROBERT et Kevin STAUT respectivement en selle sur Urano de CartignyVangog du Mas Garnier et Silver Deux de Virton*HDC ayant tous poussé une barre à terre. Edward LEVY a quant à lui écopé de douze points en fin de parcours sur Sirius Black.

©Scoopdyga / Pierre Costabadie

Premier à s’élancer au barrage, Steve GUERDAT, cette fois-ci juché sur Cayetana, a d’emblée donné le ton en signant un nouveau parcours sans-faute très rapide (38″63). Il a d’ailleurs longtemps tenu la tête avant d’être délogé par Henrik VON ECKERMANN aux rênes de Chacanno (37″41). Si le Canadien Eric LAMAZE était lui aussi bien parti pour abaisser le chronomètre, il n’a pu éviter une faute de Chacco Kid laissant place libre à sa coéquipière Tiffany FOSTER. Cette dernière a d’ailleurs fait preuve d’innovation en trouvant une option originale : le saut d’un pot de fleur pour glaner quelques précieux centièmes. Une idée qui lui a permis de ravir la première place provisoire mais qui a été bien vite reprise par les cavaliers suivants. Elle s’est donc finalement inclinée devant Pieter DEVOS sur Claire Z mais surtout devant le couple vainqueur de cette épreuve formé par William WHITAKER accompagné de Fandango. Cette victoire signe le beau retour du hongre bai, arrêté pendant très d’un an l’an passé.

Résultats complets


Clap de fin du circuit Coupe des Nations… en fanfare !

Il s’en est passé des choses ce soir au Real Polo Club de Barcelone ! Après la tempête de 2016, l’un des panneaux lumineux servant à éclairer la piste a posé problème à l’organisation du concours peu avant la fin de la reconnaissance, laissant public, cavaliers et chevaux dans l’attente pendant plus d’une heure quarante cinq. Après avoir envisagé pendant un temps un changement de parcours, la lumière est finalement revenue pour laisser place au grand sport.

Le parcours dessiné par Santiago VARELA laissait en effet présager dès la reconnaissance une épreuve des plus intéressantes. Le double de verticaux, placé en numéro cinq après la rivière juste en face de la sortie de piste, a provoqué de gros dégâts dont auront été victimes Beezie MADDEN, les Suisses Steve GUERDAT et Martin FUCHS ou bien encore les Français Olivier ROBERT et Kévin STAUT, respectivement en selle sur Eros et Rêveur de Hurtebise*HDC, ce dernier ayant d’ailleurs ajouté une autre faute à son compteur pour en terminer avec un total de huit points. Ce n’était pas non plus la soirée de BOSTY qui nous a longtemps laissé espérer un sans-faute de sa bouillonnante Sydney Une Prince, mais une grosse incompréhension sur l’entrée du triple a entraîné l’abandon du couple. Seuls Pénélope LEPRÉVOST et Vagabond de la Pomme ont su se rapprocher du parcours parfait sans toutefois réussir à entrer dans le temps.

Pour d’autres, la soirée fut bien meilleure. En effet les Néerlandais, déjà vainqueurs de cette même finale en 2014, sont parvenus à réitérer leur belle performance en terminant avec un seul point de temps, menés par un Rob EHRENS ravi : « C’est super de gagner ce soir. Mon travail était facile, ces cavaliers sont très bons ! Ils se sont tous beaucoup investi dans le circuit Coupe des Nations« . Jur VRIELING, membre de l’équipe gagnante il y a trois ans,  a re-signé comme jeudi un parcours sans-faute avec VDL Glasgow V. Merelsnest. Le benjamin de l’équipe, Michel HENDRIX  sur Baileys, a conclu avec un petit point de temps tandis que Marc HOUTZAGER aux rênes de  Sterrehof’s Calimero a renversé une barre. « Je suis très heureux de la manière dont les choses se sont déroulées ce soir. Les combinaisons étaient difficiles. Mon cheval a pris beaucoup d’expérience ici. J’adore vraiment les personnes avec qui j’ai monté ici« , a confié ce dernier. Harrie SMOLDERS portait un peu de pression sur ses épaules au moment d’entrée en piste. Un sans-faute garantissait la victoire à son équipe mais une barre les reléguait à la troisième place, laissant la Belgique et les Etats-Unis barrer pour la victoire, mais l’Oranje n’a pas failli. Après sa belle médaille d’argent aux championnats d’Europe, le cavalier aux commandes de son génial Don VHP Z a de nouveau bouclé un sans-faute propulsant son équipe sur la plus haute marche du podium. « C’est une fantastique performance que nous venons de réaliser, cavaliers comme chef d’équipe. Mon cheval est extraordinaire ! Je suis très reconnaissant envers mes propriétaires qui me permettent de le monter. Le décalage de l’épreuve ne nous a pas dérangé nous savons que les espagnols ont toujours du retard de toute façon et puis nous étions venus pour gagner donc l’heure n’avait pas d’importance (rires)« , a-t-il déclaré.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résultats complets

Publicité