Un deuxième All Star pour Denis LYNCH

Denis LYNCH dispose d’une nouvelle monture depuis le CSI-W 5* de Madrid. All Star 9 a en effet rejoint la semaine dernière le piquet de l’Irlandais, qui peut toujours compter sur son fidèle All Star 5. Le fils d’Acantus GK a été débuté par Philipp LINDNER avant de rejoindre en 2017 son compatriote allemand Helmut SCHÖNSTETTER. Âgé aujourd’hui de huit ans, le bai évoluait régulièrement sur des barres à 1.40m et 1.45m, mais c’est principalement sur les épreuves de puissance qu’il se plaisait le mieux. Les deux épreuves de hauteur auxquelles il a pris part se sont soldées par des victoires. Avec un faible pour les chevaux très puissants, Denis LYNCH n’a pas mis longtemps avant d’apprivoiser son nouveau complice. All Star 9 a en effet encore une fois démontré tout son talent en remportant l’épreuve des six barres à Madrid.


Child of Love, vers un destin tout tracé

Publicité

S’il y a des histoires qui réchauffent le cœur, celle-ci en fait bien partie. Alors qu’il était encore jeune étalon de trois ans, H&M Chilli Willi, aujourd’hui devenu cheval de tête de Nicola PHILIPPAERTS, avait repéré une certaine H&M Legend of Love, l’actuelle complice d’Olivier PHILIPPAERTS, frère jumeau de Nicola. Le fils de Casall s’étaient en effet échappé de son pré pour rejoindre la belle grise, et de ce moment d’évasion est née Child of Love. Touché par cette histoire mais aussi par les aptitudes de la jument baie de six ans, Ludo PHILIPPAERTS, le père des jumeaux, vient d’en faire l’acquisition. À noter que Child of Love n’est pas arrivée seule au sein des écuries belges, mais suitée d’un poulain issu de l’étalon Extra, également piloté par Olivier PHILIPPAERTS au plus haut niveau.


STAUT vs EPAILLARD, l’éternelle confrontation

Le premier point d’orgue des Longines Masters de Paris proposait comme à son habitue le célèbre Longines Speed Challenge. Cette épreuve cotée à 1.50m où chaque barre à terre ajoute deux secondes au chronomètre, se court tous les ans dans une ambiance survoltée. Cette année encore le public a pu assister à une bagarre de folie où les Français n’ont pas démérité. Vainqueur en 2016 avec Elky van het Indihof*HDC devant Julien EPAILLARD et Cristallo A LM, Kévin STAUT avait du se contenter de la deuxième place l’an dernier avec Ayade de Septon*HDC face à ces mêmes compatriotes. Le duo a cette année pris sa revanche puisqu’il devance à nouveau Julien EPAILLARD, cette fois accompagné de son produit maison Safari d’Auge. Avec un tour bouclé en 62″29, le numéro un français, qui revient tout juste de son hospitalisation (à lire ici), profite de la faute commise par le fils de Diamant de Semilly pour monter sur la plus haute marche du podium. Avec un parcours initial de 60″52, Julien EPAILLARD et Safari d’Auge manquent en effet la victoire de peu. Le podium est complété par un autre tricolore, grâce au parcours parfait de Simon DELESTRE et Chadino, non apparu en compétition depuis deux mois.

« Avec Philippe GUERDAT nous avions décidé de ne pas prendre trop de risques parce que la jument n’avait pas tourné depuis longtemps. Au début du parcours j’ai eu un très bon sentiment alors j’ai décidé d’attaquer la fin. La jument était fantastique. » Réagissait le gagnant après sa formidable victoire !

Résultats complets

Kevin Staut et Ayade de Septon HDC – Longines Speed Challenge 2018

A la fin c'est Kevin Staut – The Official Page le plus rapide! 💨Quelle ambiance incroyable quand le N°13 mondial a terminé son parcours en 62.29 secondes avec sa fidèle Ayade de Septon et HDC 👏Julien Epaillard est juste derrière eux à 62.52 secs et Simon Delestre suit à 64.81 secs. Si vous avez manqué le live, rendez-vous sur www.eem.tv pour voir le replay▶ Les résultats complets ici: bit.ly/2BJkTJR#WeRideTheWorld #FeelTheVibe #EnjoyTheRide #LonginesMastersParis

Publiée par Longines Masters sur Vendredi 30 novembre 2018