Davendy S en a fini avec le sport

Après avoir monopolisée les remises des prix durant près de six ans, Davendy S se retire du sport. La baie qui excellait dans les épreuves de vitesse n’est plus apparue en compétition depuis le mois d’octobre 2017, sans pour autant que la fin de sa carrière sportive soit annoncée. Aujourd’hui c’est officiel, la fille de Kashmir van’t Schuttershof âgée de quinze ans prend bien sa retraite. Débutée par la famille ANGOT et révélée sur la scène internationale par Eugénie, Davendy S rejoignait en milieu d’année 2014 Jessica SPRINGSTEEN. Avec pas moins de vingt-et-une victoires internationales au compteur dont dix-sept avec l’Américaine, Davendy S était incontestablement une concurrente redoutée de tous. Parmi ses plus beaux succès nous pouvons citer sa victoire dans l’une des épreuves majeures de la finale de Barcelone en 2012 avec sa cavalière française, sa deuxième place dans le Grand Prix Coupe du Monde du CSI-W 4* de Washington en 2014 avec l’Américaine, ou encore ses victoires l’année suivante dans des épreuves à 1.55m aux CSI 5* de Vienne (vidéo) et Vérone.

Publicité

Déjà mère de Calgary Tame, mâle de six ans par Old Chape Tame, Davendy S continuera sa carrière de poulinière dans les prés verdoyants de la famille SPRINGSTEEN, basés dans le New Jersey.


CSI-W 5* Malines : Christian AHLMANN victorieux, Kévin STAUT second

Lieu d’accueil de la neuvième étape de la Coupe du Monde, le CSI-W 5* de Malines accueillait les cavaliers désirant finir l’année 2018 en beauté, mais aussi ceux voulant se qualifier pour la finale de Göteborg.

Rapidement, le chronomètre apparaissait comme la difficulté majeure du parcours. Après le passage de Céline SCHOONBROODT DE AZEVEDO, troisième au départ, les spectateurs espéraient une augmentation du temps accordé pour voir la cavalière basée à huit kilomètres du concours qualifiée pour le barrage. Finalement, Eddy GEYSEMANS laissait les choses comme à l’initial entraînant la déception de la cavalière et du public. Elle a pu cependant monopoliser un long moment la première place. De nombreux cavaliers courant après le chronomètre se sont en effet vus pousser à la faute. Il fallait attendre le dossard numéro vingt de Kévin STAUT et Edesa’s Cannary pour applaudir le premier sans-faute. Dans la deuxième partie d’épreuve avec les meilleurs mondiaux, les soixante et une secondes ne posaient plus de problèmes, mais seuls trois d’entre eux ont su se déjouer de la totalité des difficultés. Il s’agissait d’Harrie SMOLDERS, Ludger BEERBAUM et Christian AHLMANN respectivement associés à Don VHP Z, Casello et Clintrexo Z.

Dans cette bataille d’ancien ou actuel numéro un mondial, Kévin STAUT mettait la pression d’entrée de jeu. En effet, Edesa’s Cannary répondait parfaitement aux demandes de son cavalier et ne touchait aucune barre en terminant en 40″98. Harrie SMOLDERS ne pouvait réitérer la performance de l’an dernier car il échouait en 41″42. Ce sont Christian AHLMANN et Clintrexo Z qui déroulaient le meilleur parcours en 39″87, décrochant ainsi la première victoire en CSI 5* pour l’étalon de neuf ans. Après une incompréhension avec sa monture dans ce barrage, Ludger BEERBAUM terminait à la quatrième place. Outre Kévin STAUT, Simon DELESTRE et Guilaume FOUTRIER étaient également présents en Belgique. Malheureusement, le premier cumulait neuf points alors que le second préférait abandonner après un début de parcours délicat.

Résultats complets


Kévin STAUT assuré de la finale Coupe du Monde

Profitant de son statut de solide leader de la Coupe du Monde, Steve GUERDAT décidait de ne pas faire le déplacement en Belgique. Malgré cette absence, le Suisse conserve sa position au sommet du classement. Derrière lui, nous observons un rapprochement de Kévin STAUT et Daniel DEUSSER, qui comptabilisent exactement le même nombre de points. La performance du jour réalisée par le Français lui assure ainsi une place pour la finale de Göteborg programmée en avril prochain. Si nous regardons les autres années, nous pouvons considérer que les dix premiers du classement général sont qualifiés, au vu de leurs points. C’est notamment grâce à l’étape de Malines qu’Olivier PHILIPPAERTS et Ludger BEERBAUM vont pouvoir voir la fin du circuit plus sereinement, en figurant parmi ce top dix.

Classement complet


Victoire irlandaise chez les poneys

A l’image des adultes, les cavaliers poneys ont parcouru les plus belles pistes du monde pour se disputer leur Coupe du Monde. La dernière étape s’arrêtait à Malines pour la finale. Cette dernière se courait sur trois jours de compétition. 

Les premières épreuves servaient à sélectionner les quinze meilleurs couples, et établissaient des scores en fonction des classements obtenus. Du côté tricolore, Romane ORHANT et Ilona MEZZADRI parvenait à se qualifier pour la grande finale qui se déroulait aujourd’hui . Malheureusement, dès la première manche tous les espoirs s’envolaient pour Romane ORHANT, qui associée à Quabar des Monceaux, se voyait éliminer. Pour Ilona MEZZADRI et Callas Rezidal Z, une barre lui ouvrait les portes de la deuxième manche, même si elles s’éloignaient de la victoire. Victoire qui est devenue inaccessible après six points supplémentaires en deuxième manche. Avec l’unique double sans-faute de la finale, l’Irlandaise Katie POWER remporte la compétition avec Ghost Rider, ancienne monture de Jade Fleur CALAQUE. Les médailles d’argent et de bronze reviennent à l’Angleterre de Red Morgan et Nicole LOCKHEAD ANDERSON, aux rênes Bodyssee des Avelines et Gangnam Style II.   

Résultats complets


Nouvelle blessure pour Flora de Mariposa

Alors qu’elle retrouvait tranquillement les pistes de compétition en vue de préparer son grand retour en 2019, Flora de Mariposa devrait à nouveau observer une période de repos. En effet, comme l’annoncent les organisateurs du CSI 4* Liverpool où elle était engagée dans une épreuve à 1m45 avec Félicie BERTRAND, la fille de For Pleasure a dû arrêter son parcours en cours de route en raison d’une soudaine boiterie survenue au niveau d’un membre antérieur. Elle a ensuite été évacuée de la piste avec le van de l’assistance vétérinaire, avant d’être examinée par l’équipe médicale du concours qui a rapporté l’observation d’une tendinite. La jument de treize ans, propriété de Geneviève MÉGRET, sera cependant gardée en observation à l’hôpital équin de Leahurst. Pour rappel, Flora de Mariposa avait déjà été arrêtée plus d’un an et n’était réapparue sur les pistes qu’en septembre dernier.