Vincent s’envole pour les États-Unis

L’une des jeunes recrues de l’écurie de Peder FREDERICSON vient d’être vendue et passe sous la selle de la fille de la rock star Bruce SPRINGSTEEN. Le SWB Vincent (Baltimore x Loucaibo), âgé de six ans, évoluait jusque-là avec la Suédoise Stephanie HOLMEN et sous le regard du champion d’Europe en titre. Le couple remportait entre autres la demi-finale des chevaux âgés de 6 ans à Falsterbo. C’est sur les réseaux sociaux que son ancienne cavalière s’est exprimée sur ce départ : « Tu vas tellement nous manquer. Bonne chance, Jessica SPRINGSTEEN avec cette superstar ». Il rejoint donc les écuries de la très talentueuse Jessica SPRINGSTEEN pour continuer son ascension au plus haut niveau.


Ali ALKHORAFI sacré champion d’Asie

Si au départ de cette finale des championnats d’Asie, le podium était occupé dans l’ordre par Ramzy Hamad ALDUHAMI, Ali ALTHANI et Ali ALKHORAFI, il restait pris d’assaut par les trois mêmes cavaliers. Mais les positions ont bien changé ! Retour sur une finale pleine de rebondissements :

Publicité

A la tête du classement depuis la première journée de compétition, Ramzy Hamad ALDUHAMI, associé à Ted, semblait au meilleur de sa forme pour aller chercher le titre. Pour lui, tout commençait au mieux car sur la première manche de cette finale il sortait de piste sans pénalité et conservait son score d’un point et donc la première place provisoire. Derrière lui, les positions allaient s’intervertir avec notamment Ali ALTHANI et son Sirocco, qui ne parvenait pas à terminer son tour dans le temps imparti. Ce point de temps lui faisait donc perdre une place au profit d’Ali ALKHORAFI en selle sur Cheril, qui gardaient son score obtenu après la chasse, épreuve d’ouverture de ces championnats.

Trois heures plus tard, les vingt-cinq premiers cavaliers pouvaient revenir en piste pour disputer la deuxième manche de la finale. Tout restait possible pour les médailles puisque moins d’un point séparait les trois premiers pilotes au classement provisoire. Ali ALKHORAFI et Ali ALTHANI terminaient leur dernier parcours des championnats sans pénalité, leur permettant de ne pas avoir touché la moindre barre sur l’intégralité des cinq parcours. La pression reposait donc sur les épaules de Ramzy Hamad ALDUHAMI qui n’avait pas le droit à l’erreur s’il voulait repartir avec le titre. Malheureusement pour lui, il n’a pas pu empêcher une faute de son cheval Ted. Cette barre relègue donc le couple à la troisième place, offrant par la même occasion le titre à Ali ALKHORAFI et Cheril.

Résultats complets


Changement de nation pour Mandy MENDES COSTA

La jeune Mandy MENDES COSTA âgée de seize ans, qui a maintenant terminé sa carrière européenne à poney, décide de changer de nationalité. Cette dernière brillait déjà à cheval sur le sol français, notamment avec Régence de Sève qui se classait cet été en Grands Prix Pro 2. Sa décision de concourir sous les couleurs du Portugal a été prise dans le but de représenter le pays natal de son père. Ce changement de nationalité prendra effet en janvier 2019.


Doris Dee quitte Malin BARYARD-JOHNSSON

L’amazone suédoise, qui voyait déjà sa monture de tête H&M Cue Channa quitter ses écuries il y a peu (à retrouver ici), voit désormais sa jeune jument grise de neuf ans Doris Dee s’en aller. Malin BARYARD-JOHNSSON annonçait en effet sur son compte Instagram : « Chère Doris, tu vas nous manquer ! Bonne chance dans ta future maison, je suis sûr que tu rendras ton nouveau cavalier aussi heureux que je l’ai été ! ». Le couple qu’elles formaient était régulièrement classé sur des épreuves 1.35m comme lors des CSI de Lanaken, Cagnes-sur-Mer et Knokke. L’identité du nouveau cavalier n’est à ce jour pas encore connu.


Brussels Stephex Masters : Scott BRASH triomphant

Première épreuve majeure du week-end belge, la vitesse à 1.50m se voyait remportée par un ancien numéro mondial. En effet c’est associé à sa jument de neuf ans, Hello Shelby, que Scott BRASH repartait avec la victoire lors de cette première journée. Le Britannique terminait son parcours en 65″25, plus d’une seconde devant sa plus proche poursuivante, Laura KRAUT. La championne olympique de Hong Kong qui avait misé sur sa meilleure jument, Zeremonie, terminait en 66″39. Avec un temps de 68″13, la troisième place revenait à Maikel VAN DER VLEUTEN et Dana Blue.

Avec leurs étalons, Vancouver de Lanlore et Urano de Cartigny, Pénélope LEPREVOST et Nicolas DELMOTTE s’emparaient des septième et huitième places.

Résultats complets


CSIO 5* Gijon : Paul KENNEDY à toute vitesse

Tout comme à Bruxelles, les cavaliers présents à Gijón avaient rendez-vous avec une vitesse à 1.50m. Partis en début d’épreuve, Paul KENNEDY et Cartown Danger Mouse réalisaient rapidement le temps de référence. Un grand nombre de cavaliers allaient essayer de s’en approcher sans jamais y parvenir. Celui qui échouait juste derrière l’Irlandais n’est autre que l’un des couples chouchous du public espagnol, Sergio ALVAREZ MOYA et Carlo 273, qui ne pouvait pas faire mieux qu’une deuxième place. Très en vogue cet été, Harry CHARLES aux rênes de Victor prouvait une nouvelle fois son état de forme en s’octroyant la troisième marche du podium de cette épreuve de vitesse.

Seul tricolore sans-faute sur ce parcours, Pierre Alain MORTIER prenait la treizième place associé à Just Do It R.

Résultats complets