Lady Cracotte : Cian O’CONNOR s’exprime

Disparue subitement hier au Jumping de Montpellier, comme nous vous l’annoncions dans la soirée (à retrouver ici), Lady Cracotte n’a pas laissé sans voix son cavalier sur cette tragédie. Cian O’CONNOR, qui venait de faire l’acquisition de la fantastique jument, perd ici l’un de ses grands espoirs : « Je suis dévasté d’annoncer l’accident monstrueux qui a entraîné la mort de Lady Cracotte hier soir au concours hippique de Montpellier. La jument était en train d’être groomée et préparée à la nuit aux écuries, lorsque quelque chose l’a surprise. Elle a paniqué et a tiré sur les longes avant de se retourner. Merci beaucoup à mon personnel dévoué, en particulier à mes grooms Dylan et Mie. Je suis vraiment désolé pour cette merveilleuse jument qui a eu tant de succès avec le Belge Niels BRUYNSEELS et qui a récemment rejoint mon écurie. J’avais hâte de faire sa connaissance et j’avais prévu de faire de plus petites épreuves pour développer notre partenariat. La vie peut parfois être si cruelle, mais la seule consolation de Cracky est de ne pas avoir souffert. Merci à toute l’équipe du salon du cheval de Montpellier qui a tout mis en œuvre pour aider. »


Les écuries Stephex adoptent la Dolce Vita !

Très performante depuis le début du CSI-W 5* de Vérone avec cinq podiums sur sept épreuves, l’écurie Stephex termine en apothéose ce week-end italien. Après avoir terminé troisième dans la première épreuve majeure du concours, Daniel DEUSSER et Calisto Blue s’imposent magistralement dans le Grand Prix. Un Grand Prix dessiné par Uliano VEZZANI qui a réservé encore une fois un grand spectacle, et où certaines têtes d’affiche se sont cassées les dents !

Publicité

Pour cette troisième étape Coupe du Monde il ne fallait pas traîner au barrage. Pas moins de quatorze couples ont en effet réussi à se qualifier pour l’ultime round. Bruno CHIMIRRI ne pouvait pas mieux satisfaire son public en étant le premier qualifié en compagnie de son fidèle Selle-Français Tower Mouche. Malheureusement pour lui, le parcours du barrage ne s’est pas aussi bien passé qu’en première manche et se solde avec deux barres à terre, en plus d’un chronomètre lent. C’est une quatorzième place finale pour le local. Victorieux en 2016 avec sa formidable Hope van Scherpen Donder, Abdel SAÏD écope lui aussi de huit points en deuxième manche, accompagné cette fois-ci de sa jeune Venise du Reverdy. Kévin SATUT et For Joy van’t Zorgvliet*HDC, seuls tricolores en lice pour la victoire après l’abandon de Simon DELESTRE et Chesall Zimequest lors du premier tour, voient toute chance s’envoler après avoir signé le troisième et dernier score à huit points du barrage. Toujours rapide, le Normand arrive néanmoins à se classer en saisissant la douzième place finale. Le numéro un tricolore ajoute par la même occasion cinq points Coupe du Monde à son compteur, précieux pour obtenir une place à Göteborg, lieu de la finale programmée en avril 2019.

Un peu moins de la moitié des cavaliers présents au deuxième tour ont réussi à signer le double sans-faute puisqu’ils étaient au nombre de huit. Parmi eux nous retrouvions quatre couples présents aux championnats du Monde, alors que l’on en comptait neuf en première manche. Max KÜHNER et Chardonnay 79 ont préféré la jouer placé en ne prenant aucun risque. Ils terminent huitièmes, avec près de dix secondes de retard sur les vainqueurs. Restés en tête durant un bref instant, Luca MARZIANI et Tokyo du Soleil s’offrent finalement une cinquième place et la meilleure performance italienne. Martin FUCHS et Clooney 51, les vice-champions du Monde en titre, doivent cette fois se contenter de la médaille de bronze malgré un barrage de folie. Venait ensuite le tour de Niels BRUYNSEELS sur Gancia de Muze, et tout le monde sait que lorsque ces deux-là sont dans la place rien n’est joué ! Mais le dernier à passer, Daniel DEUSSER, juché sur le tout bon Calisto Blue qu’il ne monte que depuis quatre mois, a su prouver le contraire en scellant la victoire. L’Allemand est le seul à abaisser le chronomètre en dessous des 36″.

Résultats complets


Kévin STAUT grimpe au classement Coupe du Monde

À l’issue de la troisième étape Coupe du Monde qui prenait place en terres italiennes, le classement du circuit indoor évolue naturellement. Comme la semaine dernière, Hans-Dieter DREHER reste en tête avec ses vingt-huit points. Auparavant cinquième, Kévin STAUT se rapproche du leader en prenant ce week-end la deuxième place. Il totalise aujourd’hui vingt-deux points et devance Gudrun PATTEET, victorieuse à Helsinki, ainsi que Luca Maria MONETA crédités de vingt-et-un points.

Classement provisoire du circuit


Guillaume BATILLAT roi de Montpellier

Guillaume BATILLAT et Vital Chance*de la Roque n’étaient apparemment pas rassasiés de leur victoire dans l’épreuve majeure du vendredi au CSI 3* de Montpellier. Le duo récidive en s’imposant cette fois dans le Grand Prix. Auteur d’un des trois doubles sans-faute de l’épreuve, le couple se paye même le luxe de devancer l’un des piliers tricolores des derniers Jeux Équestres Mondiaux : Nicolas DELMOTTE et Ilex VP. Avec cette deuxième place le bai brun fait ici un beau retour à la compétition, laissant présager de belles choses pour la suite de la saison indoor. Romain DUGUET, qui nous annonçait récemment une grande nouvelle dans sa vie de cavalier (à retrouver ici), s’offre la troisième place avec son prodigieux fils de Casall, Calder.

Résultats complets


Alexandra FRANCART concrétise à Saint-Lô

Tout comme Ilex VP et Venezia d’Ecaussinnes, Volnay du Boisdeville faisait ce week-end, à Saint-Lô, son retour sur les pistes internationales. Sa cavalière Alexandra FRANCART a bien fait de cocher ce CSI 3* dans son calendrier puisqu’elle repart avec la coupe du Grand Prix grâce à son crack. Le puissant fils de Winningmood, qui réalisait ici le deuxième concours indoor de sa carrière, devance un couple extrêmement compétitif répondant au nom de Mathieu BILLOT et Shiva d’Amaury. Après une saison outdoor exceptionnelle qui lui a permis une sélection dans le CSI 5* de Saint-Tropez, Alexandra LEDERMANN referme ce trio de tête avec son impétueux Requiem de Talma.

Résultats complets