Saratoga Bois Margot pour l’Égypte

Décidément depuis son départ des écuries de Mégane MOISSONIER, Saratoga Bois Margot semble avoir du mal à rester au même endroit. En effet, après un passage éclair chez Pénélope LEPREVOST, l’étalon venait compléter les rangs de Cassio RIVETTI. Cependant, malgré des résultats plutôt corrects il ne sera resté que six mois avec le Brésilien. Le fils de l’Arc de Triomphe représentera désormais une tout autre partie du monde avec l’Égyptien Abdel SAID. Pour rappel, avec la talentueuse Mégane MOISSONNIER, Saratoga Bois Margot ne passait pas inaperçu en compétition en enchaînant les résultats. Après leur victoire dans le Grand Prix réservé aux moins de vingt-cinq à Lyon, le duo s’imposait parmi l’élite mondiale avec de beaux podiums en international, notamment sur une épreuve 1.50m au CSI 3* de Vermezzo et lors du Longines Global Champions Tour de Madrid en mai dernier (vidéo).


LGCT Doha : l’Italie remporte le match franco-italien

Publicité

Bien connu pour être un redoutable compétiteur, Emanuele GAUDIANO n’a pas failli à sa réputation. L’Italien vient de remporter la première épreuve majeure du Longines Global Champions Tour de Doha, une vitesse à 1.55m comptant pour la Global Champions League. Avec l’impressionnant Chalou, il terminait son parcours en 73″34 devançant ainsi deux Français. Autres cavaliers réputés pour leur sens du rythme, Julien EPAILLARD et Kévin STAUT finissaient donc deuxième et troisième. Le premier juché sur Virtuose Champeix échoue à trois dixièmes de la victoire quand Kévin STAUT et Viking d’La Rousserie terminaient une seconde plus loin.

À noter la belle cinquième place de Simon DELESTRE et Chesall Zimequest, lui-même devancé par Alberto ZORZI, le second Italien. Ultime tricolore dans ce classement, Roger-Yves BOST n’a pas à rougir car avec le jeune Vino d’Espinet il signait un très beau sans-faute synonyme de onzième place.

Résultats complets

? Crédit photo à la Une (Julien EPAILLARD et Virtuose Champeix) : Pierre COSTABADIE / Scoopdyga.com