Aquila*HDC fait son come back !

Absent des terrains de compétition depuis le CSIO 5* de Rotterdam en juin dernier où il se blessait, Aquila*HDC est de retour. Patrice DELAVEAU a en effet choisi le CSI 2* de Royan organisé le week-end prochain pour ressortir son crack, après cette longue période de convalescence. Pour rappel, le fils d’Ovodius de quatorze ans avait réalisé un début de saison 2018 exceptionnel, après avoir déjà subi une période de repos forcé, avec notamment une victoire dans le Grand Prix du CSI 5* de Hong-Kong en février, et dans celui de La Baule en mai.

Avec des enjeux de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, la France doit impérativement réaliser une bonne performance aux prochains championnats d’Europe, organisés en août à Rotterdam, ou remporter la finale Coupe des Nations de Barcelone. Après les retours de Sangria du Coty et de Rahotep de Toscane il y a quelques semaines (à retrouver ici), les tricolores retrouvent ainsi trois de leurs piliers, malheureusement absents des dernières grandes échéances.


Disparition tragique de Limelight de Brève

Publicité

Dur début de semaine dans le monde du saut d’obstacles puisque nous apprenons la disparition de Limelight de Brève. Suite à un accident tragique au pré, la jument baie brune qui avait permis à Laura RENWICK de faire ses débuts à haut niveau en 2008 laisse un grand vide, puisqu’avec elle, succombe également le poulain qu’elle attendait. Jusqu’en 2012, le couple a remporté de nombreuses épreuves, en plus de réaliser ensemble leurs premières épreuves Coupes du Monde et Coupes des Nations. L’Egyptien Sameh EL DAHAN a ensuite pu compter sur la Selle-Française jusqu’en 2017, où elle réalisait ses derniers parcours internationaux en novembre.

La Britannique s’est exprimée au sujet de cette disparition : « Aujourd’hui mon cœur se brise – Limelight de Brève, le cheval avec qui j’ai commencé mon aventure dans ce sport est mort en ce jour. Toute ma réussite lui revient, elle m’a dit que vous n’aviez pas besoin d’être conventionnel, simplement compétitive et je lui serai à jamais reconnaissante. Elle a tellement gagné pour moi et m’a donné beaucoup de premières places, finale de Foxhunter (niveau d’épreuve à 1.20m, ndlr), la Coupe Queen Elizabeth, Coupes des Nations, Grands Prix… Repose en paix Lulu, le cheval au plus grand cœur. Je t’aimerai à jamais »

Sa propriétaire Joanne SLOAN ALLEN s’est elle aussi exprimée sur Facebook : « J’ai commencé à écrire cela tellement de fois pendant ces dernières minutes et il est difficile pour moi de trouver les mots… Limelight de Brève, le cheval le plus génial qui pendant toute sa carrière a gagné tant de superbes épreuves et qui était je pense, l’un des chevaux les plus rapides de son temps, gagnant tellement, d’abord avec Laura RENWICK, puis dans les dernières années, elle a développé un partenariat incroyable avec Sameh, gagnant le Grand Prix de Cervia et réalisant trois semaines incroyables à la suite à Vilamoura, dans les épreuves ranking et bien d’autres… Elle a tant gagné et nous avons été si chanceux de l’avoir dans nos vies, et étions encore plus heureux lorsque nous avons pu la récupérer alors qu’elle attendait un poulain l’an passé, en la mettant à la retraite sans blessure à dix-sept ans après de nombreuses années de compétition. Malheureusement, sa descendance est maintenant terminée car elle et son poulain à naître ont tous les deux succombé à des blessures suite à un accident au pré.

Limelight de Brève merci pour tout ce que tu nous as donné et au moins tu seras à jamais avec ton petit.« 


Unick du Francport pour John WHITAKER

Légèrement en retrait avec notamment l’absence d’Argento, John WHITAKER devrait retrouver les remises des prix avec une nouvelle recrue. En effet, Unick du Francport traverse la Manche pour continuer sa carrière sous la selle de la légende britannique. Jusqu’à présent et depuis 2017, le fils de Zandor Z était associé à Léa BLANCHART. Le bai était cependant arrivé dans la famille BLANCHART l’année précédente et avait été monté une petite année par le père de Léa. Unick du Francport possède déjà de l’expérience sur 1.50m. Il s’adjugeait notamment la seconde place du Grand Prix 2* de Sancourt en avril dernier, alors qu’il terminait huitième d’une 1.50m au CSI 3* de Reims ainsi qu’au championnat de France Pro 1. 

Publiée par Léa Blanchart sur Dimanche 24 juin 2018

Crédit photo à la Une : Pierre COSTABADIE / Scoopdyga.com