Le Meeting d’Automne s’installe à Saint-Lô

C’est à Saint-Lô qu’une belle partie de l’élite française s’est donnée rendez-vous ce week-end pour le Meeting d’Automne, ultime répétition avant le CSI-W 5* d’Equita Longines Lyon. L’an passé, les champions du Monde Jeroen DUBBELDAM et SFN Zenith s’étaient emparés du Grand Prix CSI 3*. Le Belge Rick HEMERYCK, en selle sur Bretling du Paradis Z, avait terminé deuxième juste devant un autre Néerlandais. William GREEVE complétait en effet le podium avec Zypria S. Cette année encore un beau plateau est à l’affiche du concours.

Parmi les engagés, des pointures comme Marlon MODOLO ZANOTELLI, Dirk DEMEERSMANN ou encore le gagnant de l’année dernière. La France pourra, quant à elle, compter sur des cavaliers de renom à l’image de Patrice DELAVEAU, Julien ÉPAILLARD, Roger-Yves BOST ou encore Pénélope LEPRÉVOST.

Publicité

Liste des engagés
Programme, départs et résultats
Direct vidéo

À ne pas manquer !

  • Dimanche 28 octobre à 15h : Grand Prix

Une deuxième édition très attendue à Montpellier

Comme l’année dernière, la ville de Montpellier accueille ce week-end un Jumping international en indoor qui comportera un CSI 1* et un CSI 3*. L’an dernier, le Grand Prix du label 3* avait été remporté par l’Irlandais Darragh KENNY qui avait pour l’occasion sellé Go Easy de Muze. La deuxième place était revenue à Guillaume BATILLAT et Denitha, tandis qu’Axel VAN COLEN était monté sur la dernière marche du podium avec Silhouette Island. Parmi ces trois cavaliers, seul Guillaume BATILLAT reviendra cette année, mais d’autres grands noms du saut d’obstacles international seront au départ.

Le public pourra notamment applaudir le médaillé de bronze par équipes des derniers championnats d’Europe, Cian O’CONNOR, qui sera présent avec trois chevaux dont l’ancienne monture de Niels BRUYNSEELS, Lady Cracotte. Les Suisses Werner MUFF et Romain DUGUET, qui ont souvent défendu les couleurs de leur pays dans les derniers grands rendez-vous, seront également de la partie. Un grand nombre de cavaliers français a fait le déplacement. Parmi eux, on notera la présence d’Aldrick CHERONNET et Olivier ROBERT, tout juste revenus d’Helsinki où ils concouraient l’étape Coupe du Monde après celle d’Oslo, mais aussi celle de Nicolas DELMOTTE et Thierry ROZIER qui représentaient la France aux Jeux Équestres Mondiaux de Tryon. L’illustre champion Michel ROBERT prendra également le départ de ce CSI 3*, tout comme Maxime LIVIO, plutôt habitué aux concours complets internationaux.

Liste des engagés
Programme, départs et résultats
Direct vidéo

À ne pas manquer :

  • Dimanche 28 octobre à 14h30: Grand Prix

Nouveau départ pour Romain DUGUET

Plus discret cette saison, Romain DUGUET va essayer de se relancer et pour cela il a décidé de s’installer à son propre compte. Le Suisse d’adoption quitte les écuries de Gümligen où il était installé depuis douze ans dans le canton de Berne, pour continuer son histoire à Lossy dès le premier novembre. Histoire déjà bien écrite avec les deux médailles obtenues lors des championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle et de Göteborg, une participation à la finale des Jeux Olympiques de Rio, ainsi qu’une deuxième place dans la finale Coupe du Monde d’Omaha, sans oublier ses quatre victoires en Grand Prix CSI 5* et ses nombreux podiums internationaux.

Cinq chevaux accompagneront le double médaillé des championnats d’Europe, dont Calder et Tanaelle du Moulin. Pour le début, Romain DUGUET occupera les boxes de Romain BARRAS en attendant que sa structure se termine. À la fin des travaux, il disposera de douze boxes occupés par ses chevaux, et mettra le reste à disposition de ses élèves et de ses clients. « C’est une page qui se tourne. J’ai gravi tous les échelons en étant établi dans les écuries de Gümligen et je suis un privilégié d’avoir pu bénéficier de ce beau complexe durant toutes ces années. Aujourd’hui, c’est un nouveau chapitre qui débute en me mettant à mon compte. Je serai mon propre patron avec tout ce que cela implique. Ces écuries qui sont en construction sont magnifiques et seront un excellent outil de travail. Mon objectif est toujours le même : me maintenir au plus haut niveau, m’y illustrer et être au service de l’équipe de Suisse, notamment en vue des JO de Tokyo en 2020, pour lesquels la Suisse s’est qualifiée aux JEM de Tryon en septembre. J’ai la chance d’avoir des chevaux de grande qualité comme Calder ou Tanaelle du Moulin, pour ne citer qu’eux. Ils ont effectué une bonne saison 2018, mais devaient prendre du métier. Je place beaucoup d’espoir en eux pour 2019 et les années suivantes. » déclarait Romain DUGUET dans un communiqué.


Une Suédoise remet le pied à l’étrier !

Absente des terrains de compétition depuis avril 2018, où le CSI 3* de Bonheiden marquait sa dernière sortie, Angelica AUGUSTSSON ZANOTELLI remet le pied à l’étrier. Après avoir déjà donné naissance à une Melissa en 2016, la femme de Marlon ZANOTELLI devenait mère pour la deuxième fois le 27 septembre dernier, expliquant la raison de cette si longue absence. Pour rappel, la cavalière de trente-et-un an avait été propulsée au plus haut niveau dans les années 2010 grâce à Mic Mac du Tillard, jument avec qui elle remportait le Grand Prix de Göteborg pour sa première participation à un CSI 5*. Très compétitive, nul doute que le retour de la Suédoise sur les pistes internationales ne soit qu’une question de semaines.