Nouvelles annulations de concours

La pandémie de l’actuel coronavirus, le Covid-19, met à genou deux nouveaux concours. Après l’annonce de l’annulation du CSI 5* de Treffen (à lire ici), ce sont maintenant les CSIO 5* de Rotterdam et Longines Masters de Lausanne qui sont impactés au mois de juin.


Billy Buckingham n’est plus…

Âgé de douze ans, l’imposant Billy Buckingham s’est éteint hier suite à une fracture du boulet, alors qu’il rentrait d’une tournée au Sunshine Tour avec Pippa FUNNELL. Ce fils de Billy Congo devait revenir à la compétition lors du CSI 4* Hickstead du 24 au 28 juin 2020. L’alezan a également été monté par William FUNNELL avec qui il a évolué au plus haut niveau. Il a permis au Britannique de remporter le Derby d’Hickstead en 2018. La même année, il terminait huitième des Jeux Équestres Mondiaux de Tryon.

Publicité

« Nous sommes tous dévastés de perdre un cheval que nous avons vu passer d’un poulain élevé par Donal BARNWELL à la star qu’il est devenu. Il était un énorme cheval avec un fort caractère et laissera un vide immense dans notre équipe et nos cœurs. » ont déclaré les propriétaires sur leur page Facebook.


Les Jeux olympiques sans le Canada et l’Australie

Les Comités olympique et paralympique canadiens ont décidé de ne pas envoyer d’athlètes aux Jeux olympiques de Tokyo, qui se tiendront du 24 juillet au 9 août 2020. Pour le Canada, la situation actuelle est trop dangereuse tant pour les athlètes que pour la santé publique. Ils demandent le report des Jeux d’un an. Le Premier ministre japonais, Shinzo ABE, a lui-même admis aujourd’hui qu’un report pourrait devenir inévitable à cause de cette pandémie. L’Australie a également suivi le Canada dans sa décision et refuse d’emmener des athlètes dans de telles conditions.


Divine de la Roque change de selle

Après deux années sous la selle d’Edward LEVY, Divine de la Roque quitte le jeune français. Elle reste cependant sous le drapeau tricolore puisqu’elle intègre le piquet d’Harold BOISSET. Avec Edward, la jument appartenant au Haras de la Roque a remporté une épreuve à 1.50m lors du CSIO 5* de Falsterbo. Elle a évolué toute sa carrière sous les couleurs françaises en débutant sa carrière avec Adeline HECART avant de rejoindre Reynald ANGOT puis Michel et Marie HECART.


Cheppetta s’envole pour la France

Après une longue et belle carrière sous la selle belge de Céline SCHOONBROODT- DE AZEVEDOCheppetta traverse la frontière. La baie de douze ans évoluera à présent avec le Français Kévin STAUT. Débutée par le Suisse Martin FUCHS, elle avait rejoint il y a quatre ans les écuries de Céline et de son mari Luiz Felipe CORTIZO GONÇALVES DE AZEVEDO FILHO. Cette fille de Chepetto terminait notamment deuxième du Grand Prix du CSI 5* du Paris Eiffel Jumping en 2019.

« C‘est une page qui se tourne pour moi mais avec une grande fierté de tout notre parcours que nous avons fait ensemble. Cheppetta restera pour moi ma jument de cœur car je pense que notre complicité était et est inexplicable. Je souhaite beaucoup de réussite à ce nouveau couple car pour moi Cheppetta est une jument d’exception et le restera toujours » nous déclarait cet après-midi Céline.

Chepetta pour Kevin Staut..Après une déjà belle carrière avec Céline de Azevedo sur le circuit coupe du monde , ce couple féminin faisait preuve d’une belle complicité…La cavalière belge garde une bonne relation avec les propriétaires de la jument car depuis le début, Céline savait que la jument partirait un jour .La jument est arrivée chez Kevin Staut avant le confinement sanitaire.Ci-dessous les premiers sauts de Chepetta avec le normand.C’est évidemment une bonne nouvelle pour l’équipe de France .Kevin et Virginie Couperie qui gère la carrière de Chepetta ne cachent pas leur envie de trouver des actionnaires pour emmener le nouveau couple le plus loin et haut possible .

Publiée par Kamel Boudra sur Lundi 23 mars 2020

Kévin STAUT et Cheppetta, des début prometteurs ! © Page Facebook de Kamel BOUDRA

Photo à la Une : © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE