La Belgique sur le toit de l’Europe 🇧🇪

Le troisième jour de compétition était celui de la finale par équipes à Rotterdam. Sur un parcours moins fautif qu’hier, les dix meilleures nations du Vieux continent ont bataillé pour les médailles, d’une part, mais aussi pour une participation aux Jeux Olympiques de Tokyo. Si l’Italie, sixième hier, termine neuvième aujourd’hui, la Belgique a tenu le cap. Mal partis après la chasse, ils réalisent hier et aujourd’hui un parcours parfait, enfonçant le clou avec les parcours sans-faute de Grégory WATHELET avec MJT Nevados S, et Jos VERLOOY juché sur Igor. Dernier à passer, le médaillé de 2015 affectionne particulièrement ces situations. « J’aime la pression. Je suis concentré sur ce que j’ai à faire, j’ai mon plan et je le garde jusqu’au dernier obstacle. Je suis fier de toute l’équipe. Nous travaillons tous ensemble et nous gagnons ensemble ». Avec 1 point au compteur, Jérôme GUERY et Quel Homme de Hus ont aussi eu leur rôle à jouer : « Hier, j’étais un peu déçu (après un parcours à huit points, ndlr) mais les autres ont été fantastiques. J’ai vraiment contribué à la victoire aujourd’hui, mon cheval était exceptionnel ». Magnifiquement partie mercredi, et plutôt en demi-teinte hier, l’Allemagne a gardé son rang cette après-midi, s’assurant la médaille d’argent.

Longtemps dans la course pour le bronze, les Bleus n’ont pas démérité et terminent à la quatrième place, assurant ainsi leur qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Le parcours parfait de Pénélope LEPRÉVOST et Vancouver de Lanlore a été l’un des ingrédients de cette performance : « Mon cheval était génial, je suis vraiment déçue d’avoir fait deux fautes stupides en fin de parcours hier ». Derrière elle, trois parcours à quatre points ont été signés par Nicolas DELMOTTE, Kevin STAUT et Alexis DEROUBAIX … un de trop pour monter sur le podium. Ainsi, la Grande-Bretagne termine elle avec le bronze autour du cou, malgré les huit points de Scott BRASH avec Hello M’Lady, et avec un seul sans-faute signé Ben MAHER. Le Champion olympique de 2012 se place en tête du classement individuel avant la finale de dimanche, accompagné de son Explosion W.

Publicité

Du coté de l’individuel justement, les lignes ont bougé avec la faute de Steve GUERDAT et Albfuehren’s Bianca au milieu du triple, et celle d’Alexis DEROUBAIX. Ils ont cédé les deuxième et troisième places provisoires à Jos VERLOOY et Martin FUCHS, déjà sur le podium des Championnats du Monde l’an passé. Rien n’est perdu pour les Français, puisqu’Alexis DEROUBAIX est pour l’instant sixième, alors que Pénélope LEPRÉVOST et  Nicolas DELMOTTE prennent les seizième et dix-huitième positions. Kevin STAUT, lui, ne fait pas partie des vingt-cinq cavaliers appelés à prendre le départ dans la finale individuelle.

Résultats complets


Un cheval d’avenir pour Philippe ROZIER

Jusqu’à présent propriété des écuries Ellipse, Prestigio LS*La Silla vient d’être cédé à cinquante pour cent à Christian BAILLET. Ainsi, l’étalon rejoint le piquet de Philippe ROZIER et concourt dès cette semaine au CSI 3* de Valence. Jusqu’à présent, le fils de Presley Boy était monté par Frédéric BUSQUET et Thomas ROUSSEAU, ce dernier signant d’excellentes performances dernièrement avec le cheval. En effet, il emmenait Prestigio LS*La Silla sur le podium du Grand Prix du CSI 2* de Mantes-la-jolie et se classait dans celui de la Pro Élite de Montfort-sur-Meu.

Bon week-end pour PRESTIGIO LS et Thomas Rousseau à Montfort sur Meu, sans faute 4ème dans le Gd prix 140 du samedi et sans faute dans le Gd prix 150 de dimanche.

Publiée par Frederic Busquet sur Lundi 17 juin 2019


Up to You*GFE bientôt de retour

Après presque dix mois sans compétition, l’étalon Up to You reprend le travail. Le partenaire du Français Thomas ROUSSEAU a été victime d’une contusion osseuse, l’ayant rendu indisponible une longue période. On devrait donc bientôt revoir le fils de Calvaro, comme l’annonce GFE sur sa page Facebook.

Photo à la Une : © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE