Un nouveau gris pour Bertram ALLEN

En retrait depuis quelques mois, malgré de bons chevaux comme Molly Malone et Hector van d’Abdijhoeve, Bertram ALLEN pourrait bien revenir sur le devant de la scène grâce à sa nouvelle recrue. En effet, c’est un cheval bien connu du circuit qui rejoint le prodige irlandais puisque c’est sur H&M Harley van den Bisschop que le cavalier de vingt-trois ans a jeté son dévolu.

Monture de Nicola PHILIPPAERTS depuis ses sept ans, H&M Harley van den Bisschop gravissait les échelons un à un en commençant par le championnat du Monde des jeunes chevaux, avant de poursuivre sa route sur la scène internationale. Débutant les Grands Prix en 2016, le puissant gris réalisait une excellente saison indoor qui le menait jusqu’à la finale Coupe du Monde d’Omaha en avril de l’année suivante. Cependant, c’est bien cette saison que le fils de Dulf van den Bisschop se dévoilait. Commençant par une deuxième place à Madrid en mai, il enchaînait par sa première victoire en Grand Prix 5* lors du CSI d’Estoril (vidéo). Le BWP de onze ans terminait avec Nicola PHILIPPAERTS par un double zéro dans la finale Coupe des Nations de Barcelone, contribuant ainsi à la victoire de l’équipe belge.

Publicité


Un nouveau crack pour Athina ONASSIS

Après Castlefield Rubinus, monté précédemment par Michael G DUFFY (à lire ici), c’est au tour de EFS Top Contender, monture d’un cavalier irlandais Michael DUFFY, de rejoindre Athina ONASSIS. Pour son premier Grand Prix 5* lors du CSI de Valence en 2016, Michael DUFFY parvenait à obtenir un sans-faute avec cette monture de grande qualité. Après une saison hivernale plutôt discrète, EFS Top Contender réapparaissait dès Mexico pour le début du Global Champions Tour et allait enchaîner les parcours sans-faute sur le circuit de la Global Champions League. C’est à Hickstead qu’il portait pour la première fois le tapis irlandais, sortant de piste avec un sans-faute en deuxième manche avant de ne toucher aucune barre lors de la Coupe des Nations de Gijon. Ces performances le qualifiaient pour Tryon avant que ses propriétaires ne renoncent à l’y emmener.