William WHITAKER, maître en son royaume à Londres

Alors que l’an passé, Julien EPAILLARD créait la surprise en s’emparant de la victoire au dernier moment avec Toupie de la Roque devant Scott BRASH, les Britanniques ont cette année pris leur revanche puisque l’un des leurs s’impose dans le Grand Prix Coupe du Monde de l’Olympia Horse Show.

Sur les trente-sept couples engagés, la moitié s’est qualifiée pour le barrage : en effet, dix-huit binômes sont parvenus à réaliser le parcours parfait en première manche, saga ouverte par Janika SPRUNGER et Bacardi VDL. Malheureusement, aucun tricolore n’était au rendez-vous pour cette finale, Olivier ROBERT et Simon DELESTRE respectivement associés à Tempo de Paban et Uccello de Will faisant tous deux tomber une barre, tandis que Kévin STAUT et Edesa’s Cannary sont sortis de piste avec huit points.

Publicité

Comme pour le parcours initial, la moitié des partants ont réussi à réaliser un nouveau sans-faute lors du barrage. Le premier couple à effectuer le double parcours parfait était Malin BARYARD-JOHNSSON avec H&M Indiana, qui cependant ne sont pas restées longtemps en tête puisque détrônées quelques minutes plus tard par William WHITAKER et Utamaro d’Ecaussines, abaissant le chronomètre à 37″02. Finalement, Karel COX sur Evert pour la Belgique et Laura KRAUT en selle sur Zeremonie pour les Etats-Unis se sont emparés des deuxième et troisième marches du podium en 37″21 et 37″70.

Résultats complets

Unreal jump-off between William Whitaker and Karel Cox. Neck and neck until the very last moment #OlympiaHorse

Publiée par Olympia, The London International Horse Show sur Samedi 22 décembre 2018


Steve GUERDAT tient toujours la corde

S’il n’a pris aucun point dans la Coupe du Monde du jour, Steve GUERDAT reste néanmoins leader du circuit avec cinquante-huit points, toujours devant Pieter DEVOS. En revanche, derrière ces deux hommes le classement est modifié. Avec une nouvelle très bonne performance, du jeune Vinchester, Edwina TOPS-ALEXANDER remonte à la troisième place et s’assure ainsi une place dans la finale de Göteborg au vu des quarante-sept points qu’elle possède. Avec un total de quarante points, l’autre cavalier qui gagne aujourd’hui son ticket est Peder FREDRICSON. En revanche, aucun changement chez les tricolores avec les performances du jour. Kévin STAUT et Oliver ROBERT restent toujours en bonne posture, mais il leur manque quelques unités pour leur assurer d’être de la partie en avril prochain.

Classement général


Disparition de Chalino Z

Si Karel COX s’emparait aujourd’hui de la très belle deuxième place du Grand Prix Coupe du Monde, c’est avec le cœur lourd que le cavalier belge s’élançait en piste. En effet, son équipe a annoncé plus tôt dans la journée le décès de Chalino Z, hongre gris âgé de seulement huit ans. Le couple s’était formé en octobre au CSI 3* de Birmingham, et commençait à obtenir de bons résultats à l’instar de plusieurs quatrièmes places dans des épreuves à 1.45m au CSI 5* de Stuttgart en novembre dernier.

Un message a ainsi été laissé sur les réseaux sociaux : « De très tristes nouvelles de Londres, notre bien aimé cheval Chalino Z est décédé dans la nuit après un accident tragique. Nous souhaitons remercier tout le monde pour les appels, messages et le soutien pendant ces temps difficiles. Voici une vidéo de Chalino, ce que nous retenons de lui, simplement incroyable ❤️« 

Very sad news from London, our loved horse Chalino Z passed away this night after a tragic incident. We wish to thank everyone for all the calls, messages and support in this difficult time. Here is a video of Chalino, the way we remember him, simply amazing ❤️

Publiée par Karel Cox Horses sur Samedi 22 décembre 2018

 


William WHITAKER s’envole pour de nouveaux horizons

Le cavalier anglais à qui le succès semble sourire cette année, pourra démarrer l’année 2019 de façon sereine après sa belle victoire aujourd’hui dans le Grand Prix Coupe du Monde. En effet, le Britannique s’envolera aux États-Unis pour rejoindre les écuries de Rushy Marsh Farms, où il pourra sans aucun doute se former un très beau piquet de chevaux.

L’équipe RMF comptait jusqu’à présent sur Jessica SPRINGSTEEN qui montait RMF Zecilie et RMF Swinny du Parc, mais surtout sur l’Irlandais Denis LYNCH qui avait sous sa selle RMF Bella BaloubetRMF Echo ou bien encore RMF Cadeau de Muze, avec qui il a pu s’illustrer en Grands Prix 5* et Coupes des Nations. Ces deux dernières montures évolueront dorénavant sous la selle du Britannique. 


Une nouvelle jument pour Pius SCHWIZER

Déjà propriétaire de la talentueuse About a Dream, PremiuMares a décidé de confier une nouvelle jument à Pius SCHWIZER. Cette fois-ci c’est Cima di Castella, une jument de sept ans, que l’homme de cinquante-six ans voit arriver dans ses écuries. Si en début d’année la jument était éliminée sur 1.10m, elle a par la suite évolué de bien belle manière avec Alexis GOULET. Cependant, avec Pius SCHWIZER elle a encore pris une autre dimension en participant ce week-end aux épreuves jeunes chevaux à 1.35m du CSI 2* Kronenberg, où elle était déjà présente aux remises des prix, avec une troisième place vendredi et une victoire dans son épreuve de samedi.

A beautiful clear round and a 3d place for this fantastic girl in the 7 y/o class Cima di Castella B Z PremiuMares 😍😍😍

Publiée par Pius Schwizer Official sur Vendredi 21 décembre 2018