Taloubet Z sort par la grande porte !

La onzième étape Coupe du Monde vient de se terminer avec de grandes émotions. Pour son dernier parcours avant la fin de sa carrière sportive (à lire ici), Taloubet Z s’impose magistralement dans le Grand Prix du CSI-W 5* de Leipzig. Lui qui avait déjà remporté la finale Coupe du Monde ici même avant de remporter le Grand Prix en 2012 et 2013, s’impose donc une dernière fois chez lui, devant son public. Après plus de dix ans au plus haut niveau et du haut de ses dix-huit ans, Taloubet Z sort par la grande porte en s’offrant le onzième Grand Prix de sa magnifique carrière.

Avec cette victoire, le fils de Galoubet A rentre encore un peu plus dans le cercle très fermé des légendes du saut d’obstacles. Partis en quinzième et dernière position au barrage, Taloubet Z et Christian AHLMANN ont littéralement pulvérisé le chronomètre de leurs adversaires. L’Allemand ne cache pas sa joie en sortie de piste puisqu’il lance même son casque en l’air, tout comme sa compagne Judy-Ann MELCHIOR, propriétaire du Haras de Zangersheide auquel appartient l’étalon, qui a littéralement fondu en larmes. Une belle histoire de famille !

Publicité

Les vainqueurs terminent en 43″19 et devancent Carlos LOPEZ en selle sur Admara 2, déjà victorieux dans la grosse épreuve du premier jour. Les grands gagnants de l’étape Coupe du Monde précédente (Malines), Harrie SMOLDERS et Zinius, prouvent une fois de plus leur très bon état de forme en s’emparant de la dernière marche du podium.

Kévin STAUT et Rêveur de Hurtebise*HDC s’invitent encore une fois à la remise des prix. Second l’an dernier, le couple signe à nouveau un double sans-faute synonyme cette fois de cinquième place.

Résultats complets


L’Allemagne également à Dubaï

Le CSI-W 5* de Dubaï offrait lui aussi une étape Coupe du Monde, pour la ligue arabe cette fois-ci. La victoire du Grand Prix revient à la jeune allemande Miriam SCHNEIDER. En selle sur Cartagena, elle réalise ici une sacrée performance puisqu’il s’agit de sa première participation à un CSI 5*. Avec cette victoire, Miriam SCHNEIDER devance un de ses compatriotes : accompagné de Be Aperle VA, Jörg NAEVE s’offre en effet la deuxième place finale de cette épreuve. Seul tricolore engagé, Frédéric DAVID, complète ce trio de tête avec son fidèle Equador van’t Roosakker. Il réalise le troisième et dernier double-sans faute de l’épreuve.

Résultats complets


Girl Power au WEF

Meredith MICHAELS-BEERBAUM s’offre le deuxième Grand Prix du Wellington Equestrian Festival qui proposait cette semaine un CSI 2*. Avec Calle 67, l’Allemande réalise un double sans-faute en 36″85 et devance deux autres cavalières. Lillie KEENAN (interview à retrouver ici) s’empare de la deuxième position avec Skyhorse. Emily MASON monte quant à elle sur la dernière marche du podium grâce à Explosion WAlexandra PAILLOT, seule à porter les couleurs de la France, termine à la treizième place après avoir écopé de quatre points avec Lumina.

Après sa victoire, Meredith MICHAELS-BEERBAUM n’a pas caché sa joie : « Le parcours aujourd’hui était super bien construitJe suis très heureuse de mon cheval car c’est relativement nouveau pour lui d’aller aussi vite. Je pense que je n’ai fait qu’un autre barrage à cette vitesse, donc il était un petit peu perdu et surpris, mais au final il a vraiment confiance en moi. Je ne le monte pas depuis longtemps, il est arrivé dans mes écuries il y a moins d’un an, mais je l’adore. Il a un super mental et une très bonne personnalité, et il est toujours de votre côté, donc il donne un excellent sentiment au cavalier.« 

Résultats complets