Jessica MENDOZA se sépare d’une monture

Kay, hongre alezan de neuf ans, n’évoluera plus avec Jessica MENDOZA. La Britannique a fait part de cette nouvelle sur ses réseaux sociaux, sans citer le nom du nouveau pilote. Débuté sur la scène internationale par Tim WILCK (interviewé récemment ici), le BWP passait en juin 2018 sous la selle de la compagne de Darragh KENNY. Il auront ensemble remporté un grand nombre d’épreuves cotées à 1.40, lors de CSI 2 et 3*. 


La France perd une jument prometteuse

Nous apprenons via Grand Prix qu’Alanine de Vains quitte Nicolas DELMOTTE. Après avoir acquis récemment Brooklyn de Hus, la crack d’Abdelkebir OUADDAR, Abdel SAÏD vient de jeter son dévolue sur cette Selle-Français toute aussi qualiteuse. La qualité n’est en effet pas ce qui manque à la fille d’Allegreto de neuf ans, auteure d’une année fulgurante. Après avoir été façonnée pendant plus de trois ans par le Nordiste, Alaline réalise une saison 2019 ponctuée par sept victoires internationales, dont une 1.50m avec barrage au CSIO 5* de Saint-Gall (vidéo).

Publicité


Scott BRASH indétrônable à Lyon

Les vingts meilleurs pilotes de l’épreuve majeure d’hier au CSI-W 5* de Lyon se voyaient qualifier pour les Equita Masters, le clou du spectacle de cette deuxième journée. Parmi ces vingt, les dix plus performants de la première manche étaient conviés pour le second tour.

Scott BRASH n’a pas laissé son titre lui échapper, lui qui remportait cette épreuve l’an dernier avec Hello Mr President. Associé cette fois à Hello Shelby, l’Écossais boucle un double sans-faute en 41″02 et devance Daniel DEUSSER, juché sur Jasmien v. Bisschop (41″09). Sterrehof’s Dante permet à Marc HOUTZAGER de de terminer à la troisième place finale. Pénélope LEPREVOST réalise la meilleur performance française en s’offrant la dixième place. En selle sur Varennes du Breuil, la Normande écope du plus lent des quatre points, après avoir terminé en tête du premier tour.

Juste après son sacre, le lauréat nous donnait son sentiment : « Hello Shelby a sauté de manière fantastique ce soir. Ça ne s’est pas joué à grand chose. J’ai regardé le tour initial de Daniel DEUSSER, et je pense qu’il a perdu un peu de temps par rapport à moi sur un tournant. Le barrage s’est ensuite couru très rapidement. Il y avait une option intéressante où nous pouvions passer entre deux obstacles, auprès un oxer et avant le double. »

Résultats complets

Photo à la Une : © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE