Fin de carrière pour All Star 5

À seize ans, le bai fils d’Argentinus ne foulera plus les terrains de concours, 2019 sonnant l’heure de sa retraite. Sa dernière sortie en compétition remontait au CSIO de Rotterdam en juin dernier, où il terminait septième d’une épreuve à barrage cotée à 1.55m. Sous la selle de Denis LYNCH depuis ses débuts internationaux en 2011 à Bremen, All Star 5 a représenté les couleurs irlandaises lors de différentes Coupes des Nations et championnats, remportant d’ailleurs l’or par équipes aux championnats d’Europe en 2017 à Göteborg. L’étalon avait également participé au championnat continental de 2015 ainsi qu’aux Jeux Équestres Mondiaux de Caen en 2014. Avec au compteur quatre finales Coupe du Monde et une très belle cinquième place à la clé en 2016 (vidéo), le grand bai à la puissante foulée est sans doute l’une des plus belles histoires du cavalier irlandais. La compagne de Denis LYNCH a annoncé via Instagram qu’All Star 5 se consacrerait désormais à la reproduction au sein de la station d’étalons de Paul SCHOCKEMÖHLE. Le bai devrait sans doute être très demandé en tant que reproducteur dans les prochaines années !


Steve GUERDAT reprend les rênes du classement mondial

Publicité

En novembre 2012, le Suisse prenait pour la première fois la tête du classement mondial. Le vice-champion du monde peut bien démarrer 2019 puisque les derniers résultats de 2018 sont tombés, lui permettant d’accéder une nouvelle fois au sommet et récupérer son titre de numéro un mondial. Avec une victoire dans le Top 10 et une deuxième place dans le Grand Prix Rolex, il n’y a pas de doute que le CHI de Genève aura réussi à Steve GUERDAT.

Il détrône ainsi Harrie SMOLDERS qui recule à la deuxième place. Marcus EHNING remonte lui d’un rang (troisième), devançant Mclain WARD (quatrième). A la cinquième place se maintient le champion d’Europe en titre Peder FREDRICSON. Viennent ensuite Daniel DEUSSER (sixième) et Ben MAHER (septième), qui remontent également. Henrik VON ECKERMANN fait lui une petite chute de deux places (huitième). Seule femme présente dans ce top dix, Beezie MADDEN s’octroie elle la neuvième place. Martin FUCHS, auparavant ex-aequo à la neuvième place avec Eric LAMAZE, termine dixième.

Côté tricolore, Kévin STAUT demeure le numéro un français et passe de la quinzième à la douzième place. Nicolas DESEUZES fait lui son entrée dans le Top 100 tandis qu’Olivier ROBERT bondit dans le Top 50.

Cavaliers français du Top 100 :

  • Kévin STAUT 12e
  • Simon DELESTRE 19e
  • Olivier ROBERT 49e
  • Julien EPAILLARD 50ème
  • Alexis DEROUBAIX 57ème
  • Patrice DELAVEAU 67ème
  • Guillaume FOUTRIER 98ème
  • Nicolas DESEUZES 99ème

Classement complet


Thierry POMEL à la tête de l’équipe de France

Après le départ forcé de Philippe GUERDAT, la Fédération Française d’Équitation avait fait le choix de mettre Sophie DUBOURG à la tête de l’équipe de France (à lire ici). Cependant, un nouveau bouleversement frappe le saut d’obstacles. En effet comme l’annonce le journaliste Kamel BOUDRA, c’est celui qui était pressenti depuis le départ, à savoir Thierry POMEL, qui va diriger notre équipe nationale. Avec lui, de nouveaux cadres vont prendre leurs quartiers pour tenter de succéder à Philippe GUERDAT et ses exceptionnels résultats. En la personne de Thierry POMEL, c’est un homme d’expérience qui prend les rênes du drapeau tricolore car cela fait déjà huit ans qu’il fait partie du staff fédéral : en tant que sélectionneur des Jeunes Cavaliers mais aussi en tant qu’adjoint de Philippe GUERDAT.