Deux nouvelles montures pour Julia DALLAMANO

Après le départ de sa jument de tête Hoepala vh Daalhof et l’arrivée de plusieurs jeunes chevaux achetés dernièrement aux ventes Fences, Julia DALLAMANO alimente encore le mercato. La cavalière de vingt-huit ans vient en effet d’accueillir VDL Groep Geoffrey, un hongre de huit ans ayant été débuté sur la scène internationale par Leopold VAN ASTEN avant de rejoindre l’Italien Giampiero GAROFALOAvelino de Cresta (vidéo) a lui aussi pris la direction des écuries de la tricolore. Ce dernier n’est autre que le fils de l’internationale Cayena, évoluant sous la selle de Nadja PETER STEINER, également naisseuse et propriétaire du bai brun. Pour rappel, ce fils de Diamant de Semilly âgé de neuf ans avait fait un passage express sous la selle d’Olivier ROBERT en milieu d’année dernière (à retrouver ici).

Avelino de Cresta rejoint également le piquet de Julia 👌🏼🤩Ce hongre fils de Diamant de Semilly et d’une mère par Casall est âgé de 9 ans 🔝#SellesMeyer #Tucci #Ego7 #Kask #eQuick

Publiée par Julia Dallamano sur Jeudi 31 janvier 2019


Denis LYNCH ne cesse de s’équiper

Publicité

Chez Denis LYNCH aussi ça bouge dans les écuries ! Après la mise à la retraite de son formidable All Star 5, la perte de The Sinner et les arrivées de LukasChablis et  Hector van d’Abdijhoeve, l’Irlandais peut dorénavant compter sur Pretty Little Liar. Cette jument de douze ans s’illustrait au plus haut niveau avec le Mexicain Ernesto CANSECO avant de rejoindre Danielle GOLDSTEIN en fin d’année 2017. Victorieuse dans le Grand Prix du CSI 2* de Zuidwolde en 2017 avec son premier cavalier, cette fille d’Indoctro s’imposait avec l’Israélienne, il y a tout juste un an, dans une épreuve intermédiaire d’un des CSI 5* de la tournée du Winter Equestrian Festival. Le nouveau duo n’a pas mis longtemps avant de se trouver. En effet, après avoir fait connaissance lors du CSI 2* de Kronenberg organisé la semaine dernière, Denis LYNCH vient tout juste de s’imposer avec la baie dans la première épreuve du jour au CSI 5* de Treffen.


Pius SCHWIZER retrouve PSG Future

Deux ans presque jour pour jour après leur dernier concours ensemble, le couple Pius SCHWIZER / PSG Future se reforme. Le propriétaire du bai a en effet décidé de confier son protégé au cavalier Suisse pour la fin de sa carrière. Désormais âgé de quinze ans, le fils de Cash and Carry a principalement évolué avec trois cavaliers offrant à chacun de beaux succès. Le généreux bai remportait notamment le Grand Prix 5* de Paris en 2014 avec Martin FUCHS avant de signer deux victoires sous la selle de Pius SCHWIZER dans des Grands Prix 5*. En 2016, c’est dans la Coupe du Monde de Zurich que le couple s’imposait, un an après s’être imposé en extérieur sur la piste de Treffen. C’est d’ailleurs sur cette piste autrichienne que le duo s’est reformé ce week-end avec une belle septième place sur 1.50m, quelques places devant son dernier cavalier, Max KÜHNER


Les cadres français dévoilés

Dans une politique tournée vers les Jeux Olympiques, la Fédération Française d’Equitation a dévoilé les noms des couples présents dans ses cadres. Ces couples étant répartis en deux groupes au vu des performances réalisées au cours des douze derniers mois, les listes devraient être régulièrement modifiées. La première qui est composée de seize couples, contient les futurs représentant en Coupe des Nations et championnats. Au contraire, la deuxième bien plus fournie avec cinquante-cinq couples permet un suivi des chevaux qui la composent. Parmi les seize couples du cadre un, nous retrouvons bien entendu Ilex VP, Timon d’Aure et Venezia d’Ecaussines qui avaient fait le voyage jusqu’à Tryon, alors que certains noms peuvent faire sourire. En effet, avec sa victoire dans le Grand Prix 5* d’Ascona, Gain Line figure dans ce groupe, or l’alezan n’est plus présent en France depuis un petit moment.

Composition détaillée des cadres


Victoire à domicile pour Abdullah Humaid AL MUHAIRI

Comme en Europe, la Coupe du Monde est présente sur les autres continents, et si pour la ligue arabe la qualification se dispute régulièrement sur des niveaux moindres, aujourd’hui la victoire s’est jouée sur un très beau cinq étoiles. En effet, à Sharjah, des grands cavaliers étaient présent tels que Phillip WEISHAUPT, Janika SPRUNGER, gagnante du dernier cinq étoiles de cette tournée, et son compagnon Henrik VON ECKERMANN, de retour d’Amsterdam.

Finalement, dix cavaliers signaient un sans-faute en première manche dont la Suissesse mais aussi l’Irlandais Shane BREEN. Déjà brillant sur la scène internationale, Abdullah Humaid AL MUHAIRI associé à Cha Cha Cha remportait l’épreuve grâce à un double zéro en 43″12. Le cavalier des Émirats devançait deux femmes de la même écurie qui se départageaient d’un centième. En effet, en 43″78 Evelina TOVEK aux rênes de Dalila de la Pomme prenait la seconde place juste devant Janika SPRUNGER et Bacardi VDL qui terminaient en 43″79.

Résultats complets


Victoire suédoise en Autriche

Au CSI 5* de Treffen, le championnat Gaston Glock est revenu à Malin BARYARD-JOHNSSON. Associée à sa meilleure jument H&M Indiana, la Suédoise a été la meilleure du barrage à onze. Son chronomètre de 39″21 lui a permis de devancer Robert WHITAKER et El Wee Widge de quatre dixièmes. La troisième place est revenue à l’ancienne jument de la gagnante du jour, H&M Cue Channa, qui a terminé avec deux tours parfaits en 40″07 sous la selle de d’Olivier PHILIPPAERTS. Si Julien EPAILLARD a préféré abandonner en première manche, Émeric GEORGE est parvenu à aller jusqu’au barrage. Cependant, avec son sublime alezan, Chopin des Hayettes, le Français a renversé une barre pour prendre la huitième place. 

Résultats complets

Crédit photo à la Une : Pierre COSTABADIE / Scoopdyga.com