Jules ORSOLINI récupère une monture de choix

Jules ORSOLINI, qui se livrait dernièrement ici, récupère une monture pleine d’expérience. Qlandestin SAS vient en effet enrichir le piquet du jeune cavalier français. Le nouveau duo a profité de la première étape du Grand National, programmé ce week-end au Haras de Jardy, pour faire connaissance sur des parcours cotés à 1.35m / 1.40m. Débuté sur la scène nationale puis internationale par Louis BOUHANA, le fils d’Elan de la Cour de quinze ans permettait à son cavalier de toujours d’atteindre le plus haut niveau, avec à la clé une participation au CSI-W 5* de Lyon en 2014. Très compétitif, le couple compte pas moins de treize victoires internationales dont une dans le Grand Prix CSI-W 4* de Porto Alegre, au Brésil, en 2014, ainsi que dans les Grands Prix CSI 3* de Bratislava et Mostaganem.

Ce mercato permettra ainsi à Jules de progresser sur de belles épreuves en plus d’épauler son tout bon Jacardo, lui qui nous confiait « avoir eu de super sensations » et espère faire les championnats de France Pro 1 avec ce nouveau cheval.

Publicité


Roger-Yves BOST retrouve son deuxième crack

Après le retour à la compétition concluant de Sangria du Coty (à retrouver ici), Roger-Yves BOST peut de nouveau compter sur Sunshine du Phare. Non apparu en compétition internationale depuis le mois de juillet dernier, où le CSI 5* de Chantilly marquait sa dernière sortie, le fils de Kannan de treize ans répondait présent ce week-end au Grand National du Haras de Jardy avec une sixième place dans la vitesse à 1.45m. Pour rappel, l’étalon avait été arrêté pour cause de blessure après avoir réalisé un très bon début de saison, avec notamment une deuxième place dans l’une des épreuves majeures du CSI 5* de Shanghai, en avril dernier (vidéo).


Un doigt cassé pour Sameh EL DAHAN

Victime d’une impressionnante chute hier, à l’occasion du Grand Prix de ‘s-Hertogenbosch, le comité d’organisation du concours vient de donner des nouvelles de Sameh EL DAHAN. Malgré une grosse frayeur pour lui, l’Égyptien s’en sort plutôt bien avec seulement un doigt de cassé. Le cavalier s’était retrouvé à terre après un violent refus de Suma’s Zorro, où cette dernière n’a pu éviter de reposer son antérieur sur sa main.


Le Var accueillera une tournée CSI 4*

Le célèbre homme d’affaires Sadri FEGAIER, propriétaire du Haras de Grillons où prend notamment place le CSI 5* de Valence, organise un nouvel événement du côté de la Côte d’Azur, sur le site de l’ancienne Écurie du Golfe de Saint-Tropez situé à Grimaud. Pendant deux semaines, la cité balnéaire accueillera un concours allant du niveau CSI 2* au niveau CSI 4*, en passant par un CSIYH 1*. L’Hubside Spring Tour aura lieu du 17 au 21 avril puis du 25 au 28 avril prochain. Sous la présidence sportive d’Eleonora OTTAVIANI, la tournée printanière se fera en la présence du célèbre chef de piste italien Uliano VEZZANI. Les ambitions de Sadri FEGAIER ne semblent pas en rester là puisqu’il est prévu, à Grimaud, trois concours internationaux en juin, ainsi qu’une autre tournée en septembre. 


Les Longines Masters s’agrandissent

Absent du circuit international en 2018, le CSI 5* de Lausanne revient cette année du 20 au 23 juin. Après un passage dans le circuit privé du Longines Global Champions Tour, le concours avait pris son indépendance, ce qui aura eu raison de lui. Faisant face à des problèmes financiers, les organisateurs avaient décidé de renoncer à l’organisation d’un tel événement, mais c’était sans compter sur l’ambition de Christophe AMEEUW, organisateur des Longines Masters. En effet, le Belge vient de faire l’annonce que le concours suisse vient s’ajouter aux étapes de Paris, Hong Kong et New York. Ce retour vient redorer le calendrier de compétitions suisses bien décimé après la perte du CSI-W 5* de Zurich et du CSI 5* de Saint-Moritz.


Un drame au Sunshine Tour

Alors que la compétition bat son plein au sud de l’Espagne, un drame est survenu dans l’enceinte de la tournée du Sunshine Tour. Ce matin, un violent incendie s’est déclaré sur le parking des camions. L’avant du poids lourd de Nina FAGERSTRÖM a totalement brûlé. Au moment de l’incident, Vicente QUINTA SANCHEZ, le groom de la cavalière finlandaise, se reposait à l’intérieur et n’a pu être sauvé. Si la compétition continuera bien demain, les drapeaux resteront en berne jusqu’à la fin de la tournée. Une minute de silence sera également observée, demain midi, en mémoire du groom. L’équipe de Jump’inside adresse ses sincères condoléances à tous les proches de Vicente QUINTA SANCHEZ.

? Crédit photo à la Une (Nina FAGERSTRÖM) : Pierre COSTABADIE / Scoopdyga.com