Arthur LE VOT abonné aux chevaux manchois

La Normandie, terre de cheval, et plus précisément la Manche semble avoir conquis le Breton ! En effet, après les chevaux de l’Élevage de B’Neville, Arthur Le Vot a récupéré Ascott des Vaux, né à seulement quelques kilomètres de ses compagnons d’écurie. Aujourd’hui, le jeune cavalier accueille Conradeva, lui aussi élevé dans le Cotentin chez Monsieur et Madame LAPIERRE. Conradeva a tourné sur le circuit jeunes chevaux sous la selle de William WORKMAN. Le cavalier irlandais installé en Normandie a su y mettre en lumière cet étalon au caractère bien trempé. Caractère vite effacé par son style irréprochable, qui lui aura permis d’être très remarqué sur le circuit des six ans en Normandie, et de totaliser mille-deux-cents euros de gains à cinq ans ainsi que  plus de mille-cinq-cents euros à six ans.  Aujourd’hui âgé de sept ans, le fils de Conrad et de Deva (par Quouglof Rouge) prend la route de la Bretagne après un passage peu concluant sous la selle de Mathieu LAISNEY.


Deux nouveaux chevaux pour Constant VAN PAESSCHEN

Jusqu’à présent sous la selle de l’Irlandaise Lucinda ROCHE, Gangsters Paradise et Izar LB prennent la route de la Belgique et des écuries de Constant VAN PAESSCHEN. Le premier est un fils de Boss âgé de seulement huit ans, mais déjà avec de l’expérience. En fin d’année, il était engagé sur 1.45m. Un peu plus âgé du haut de ses dix ans, Izar LB (vidéo) n’a pour autant pas plus de métiers car elle s’illustrait également sur 1.45m. La jument baie a également évolué avec les Britanniques George WHITAKER et Alice WATSON.

Publicité