Virtuose Champeix pour Nina MALLEVAEY

Cavalière des écuries Chev’el, Nina MALLEVAEY a fait son apparition au CSI de Grimaud aux côtés de Virtuose Champeix. Si ce changement de cavalier pouvait ressembler à un échange de bon procédé entre les cavaliers d’Olivier SADRAN, il représente plus que ça. En effet, Julien EPAILLARD passe définitivement le témoin à la jeune française. « J’ai participé à la deuxième semaine du Hubside Jumping avec lui ainsi que la dernière, qui s’est très bien déroulée. Je n’ai fait qu’un point de temps dans le Grand Prix. Comme le feeling passe bien entre nous, nous allons continuer ensemble. » nous a confié Nina MALLEVAEY.

Vainqueur de huit épreuves de 1.50m à 1.60m depuis l’an dernier, le fils de Rubins des Bruyères faisait partie des options olympiques du Normand. « Virtuose était plus ou moins pressenti par Julien pour les Jeux olympiques. Cependant, c’est d’un commun accord avec Oliver SADRAN qu’il l’a ramené aux écuries Chev’el. Il nous aide beaucoup et il veut nous emmener avec lui vers le haut niveau. Cela ne change en rien nos rapports avec Julien, il continue de nous entraîner et il m’aide d’ailleurs beaucoup avec Virtuose. ll est présent avec nous et il va continuer de l’être. Je veux le remercier, ainsi que l’écurie Chev’el qui m’offre de telles opportunités. » ajoute la nouvelle cavalière de l’alezan.


Nicolas DELMOTTE se sépare d’une prometteuse jument

Depuis la reprise de la compétition, Laura KLEIN a présenté une nouvelle monture. Aux côtés de ses montures habituelles, la française de dix-neuf ans montait Cattleya Plassay. Cette jument de huit ans était auparavant montée par Nicolas DELMOTTE avec qui elle avait acquis de l’expérience sur des épreuves à 1.45m. En fin d’année dernière, alors seulement âgée de sept ans, la baie montait sur le podium du Grand Prix à 1.45m de Saint-Lô. Avec Laura KLEIN, lors du CSI 2* de Sainte-Cécile elle a d’ailleurs réalisé un excellent parcours lors d’une épreuve à 1.45m.


Babeche en a fini avec le sport

Après une belle carrière sous la selle de Guillaume CANET, il est l’heure pour Babeche de prendre sa retraite. Débuté par son entraîneur, Frédéric LAGRANGE, l’imposant bai avait rapidement rejoint les écuries de l’acteur français. Après cinq années de collaboration, Babeche avait ensuite intégré le piquet de Paloma DE CROZALS, nièce de Guillaume CANET. Tout au long de sa carrière, ce fils de Babouche Vh Gehucht Z a remporté de nombreuses victoires telles que le Grand Prix (1.35 m) du CSI 1* de Chantilly en 2017.

Photo à la Une : © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE