Jérôme GUERY magistral à Mexico

Hier soir se déroulait l’événement majeur du week-end : le Grand Prix du Longines Global Champions Tour de Mexico. Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous avons une nouvelle fois assisté à du magnifique sport ! Trente-et-un partants se sont affrontés sur un parcours de l’Espagnol Javier TRENOR et son équipe, douze finalement ont réussi à se qualifier pour le barrage, dont le seul représentant français Simon DELESTRE. En selle sur Uccello de Will, le Lorrain réalise un double sans-faute qui le propulse à la sixième place du classement final. Parcours le plus rapide malgré une faute avec Dana Blue, Maikel VAN DER VLEUTEN aurait remporté l’épreuve avec ses 38″67 puisque le vainqueur passe la ligne d’arrivée en 39″57.

La victoire est finalement revenue à un couple fraîchement formé puisqu’il s’agit de Jérôme GUERY et Quel Homme de Hus, qui disputaient ici leur premier Grand Prix CSI 5* ensemble. La seconde place revient à l’Égyptien Abdel SAïD, qui sellait pour l’occasion sa Selle-Français Venise du Reverdy. C’est l’ancien numéro un mondial, Harrie SMOLDERS, qui s’empare de la troisième place avec son inoxydable Don VHP Z.

Publicité

Résultats complets

Nous avons pu joindre, juste après l’épreuve, le propriétaire de Quel Homme de Hus et meilleure ami de Jérôme GUERY, Gaëtan DECROIX, qui n’a pas caché son émotion : « Cette victoire, ce n’est que du bonheur et beaucoup d’émotions. Entre Jérôme, moi et nos femmes respectives il y a une grande histoire d’amitié et cela donne un goût encore meilleur à ce moment ! Aujourd’hui, je pense qu’il faut donner la priorité aux émotions et à ces moments qui n’ont pas de prix. Si on parlait un peu plus de l’émotion et du côté sportif, je pense que le système ferait que l’on garderait plus de chevaux pour le grand sport. Aujourd’hui il faut vivre des moments comme ceux-là, surtout dans mon cas avec ce système d’amitié, qui rend l’histoire encore plus belle. J’ai longtemps monté le cheval et il m’a apporté énormément de choses, ma femme l’a monté la saison passée et il lui a également beaucoup donné. C’est un cheval qui donne énormément quand on l’aime. Jérôme a directement eu un excellent sentiment avec le cheval et il l’aime vraiment. C’est notamment pour cela que le cheval lui donne énormément, en tout cas c’est ce que je ressens en le voyant, aussi bien que je connaisse le cheval. Pour le moment on va mettre en avant le côté sportif du cheval, en espérant qu’il continue de nous faire rêver de la sorte et en envisageant en parallèle de vendre des saillies. Je pense que le cheval mérite de saillir des juments, il commence à avoir un véritable intérêt pour les éleveurs et ça, c’est aussi interessant. »


Pénélope LEPREVOST, reine de Lanaken

Le Haras Zangersheide proposait ce week-end un CSI 3*, et dans le Grand Prix c’est la Marseillaise qui a retenti ! En selle sur son étalon gris Excalibur de la Tour Vidal*GFE, Pénélope LEPREVOST a mis tout le monde d’accord sur cette épreuve qui s’est révélée difficile, puisque seulement cinq cavaliers sur soixante partants se sont qualifiés pour le barrage. L’Allemand Niklas BETZ et le Belge Dries DEKKERS, respectivement en selle sur Contan 2 et D&J Havanna, complètent le podium.

EXCALIBUR DELA TOUR VIDAL remporte le Grand Prix CSI3* de Lanaken avec Pénélope LeprevostRevivez le barrage

Publiée par Gfe Groupefranceelevage sur Dimanche 14 avril 2019

Résultats complets

Photo à la Une (Jérôme GUERY et Quel Homme de Hus) : Stefano GRASSO / LGCT