Le CSIO 5* de Rotterdam délocalisé

Hôte des championnats d’Europe qui auront lieu du 19 au 25 août 2019, Rotterdam ne pourra pas accueillir cette année son traditionnel CSIO 5*. L’étape néerlandaise du circuit Coupe des Nations sera néanmoins maintenue du 20 au 23 juin 2019, mais à deux cents kilomètres plus au nord-est dans le village de Geesteren, habitué à organiser un CSI 4*. Pour rappel, la finale du circuit aura lieu du 3 au 6 octobre 2019 à Barcelone, après avoir sillonné l’Europe et ses sept étapes de première division :

  • La Baule (France) : du 16 au 19 mai
  • Saint-Gall (Suisse) : du 30 mai au 2 juin
  • Sopot (Pologne) : du 13 au 16 juin
  • Geesteren (Pays-Bas) : du 20 au 23 juin 
  • Falsterbo (Suède) : du 11 au 14 juillet
  • Hickstead (Grande-Bretagne) : du 25 au 28 juillet
  • Dublin (Irlande) : du 7 au 11 août

Calendrier 2019 des différents divisons


  Un nouvel atout pour Jane RICHARD PHILIPS

Publicité

Jane RICHARD PHILIPS a fait une apparition au CSI-W 5* de Bâle avec une nouvelle monture : Kenia van’t Laerhof. Engagée dans l’épreuve d’ouverture, une vitesse à 1.40m, la cavalière suisse s’est offert la sixième place avec cette fille de Fantomas de Muze âgée de neuf ans. Débutée sur la scène internationale en 2015 par le Belge Wouter VAN LAER, la BWP passait une très courte période sous la selle de Nicola PHILIPPAERTS avant de rejoindre en 2017 un autre Belge, Hans VAN LAER. Performante jusqu’à présent sur les CSI 2*, Kenia van’t Laerhof ne semble pas être dépaysée par le très haut niveau !


Babeche quitte Guillaume CANET

Complice de l’acteur français Guillaume CANET depuis 2014, Babeche fera désormais le bonheur d’une autre personne ! C’est sur ses réseaux sociaux que la star des écrans a annoncé la nouvelle : « Pendant quatre ans j’ai vécu des moments magnifiques avec lui. Nous avons progressé ensemble en passant d’un niveau 1.20m à 1.45m. Notre plus belle performance restera la sixième place à Lyon, dans le difficile Grand Prix du CSI 2* en 2016 (vidéo). Aujourd’hui Babeche a 15 ans… Ne voulant pas lui demander de trop gros efforts sur des grosses barres, il va maintenant apprendre à ma nièce Paloma DE CROZALS comment gravir les échelons. »


Nouvelle casquette pour Claude CASTEX

L’académie DELAVEAU a choisi Claude CASTEX pour coacher ses élèves dès la rentrée 2019. Père de Ninon CASTEX qu’il a emmenée jusqu’aux championnats d’Europe, Claude a aussi coaché Leo Pol POZZO, Charlotte LEBAS et Valentine DELAVEAU en France. Il a également transposé ses qualités de coach à l’étranger (Egypte, Italie, Emirats Arabes Unis, Turquie). Les cavaliers intégrant l’académie DELAVEAU seront donc bien accompagnés autant scolairement que sportivement ! 


CSI-W 5* de Bâle : Martin FUCHS devant son public

Réputé pour la difficulté de ses parcours, Frank ROTHENBERGER, chef de piste allemand, n’a pas dérogé à la règle pour le Grand Prix Coupe du Monde du CSI-W 5* de Bâle. En effet, il aura fallu attendre le dossard vingt-deux de Marc HOUTZAGER pour voir le premier sans-faute. Le Néerlandais n’allait être imité que par deux cavaliers, Pieter DEVOS et Martin FUCHS, tous deux déjà vainqueurs d’une étape cette saison. Même si le parcours était relativement exigeant, les Français décevaient particulièrement. Philippe ROZIER et Cristallo A Lm signaient la meilleure performance avec huit points et la vingt-cinquième place. Huit points également pour Simon DELESTRE, tandis que Kévin STAUT doublait le score de ses compatriotes, avec Lorenzo

Assurés d’un podium, c’est avec moins de pression que les champions s’élançaient dans le barrage. Avec un double zéro en 38″84, Marc HOUTZAGER et Sterrehof’s Calimero obligeaient leurs concurrents à faire mieux, ce qui poussait Pieter DEVOS et Apart à la faute malgré un chronomètre bien plus rapide. Finalement, et devant son public, Martin FUCHS associé à l’excellent Clooney ne tremblait pas pour abaisser le temps de plus d’une seconde, s’assurant ainsi la victoire pour la deuxième année consécutive. 

Résultats complets


 Pieter DEVOS aux talons de Steve GUERDAT

Plus que qualifiés pour la finale de Göteborg, Steve GUERDAT et Pieter DEVOS ne comptent pas s’arrêter là dans la course aux points. En effet, tous deux terminent une nouvelle fois dans le top seize d’un Grand Prix Coupe du Monde et prennent des points supplémentaires. Avec soixante-cinq points, le Jurassien devance d’une unité Pieter DEVOS qui gagne aujourd’hui plus de points que le champion olympique. Avec deux victoires et une troisième place en seulement trois étapes courues, Martin FUCHS les suit à bonne distance. Kévin STAUT reste le meilleur français avec une sixième place, tandis qu’Olivier ROBERT, qui était présent à Bâle mais pas dans le Grand Prix Coupe du Monde, stagne avec trente-deux points, ce qui est encore insuffisant pour aller en Suède. En ce dimanche, Max KUHNER et Martin FUCHS sont les seuls cavaliers à obtenir leur ticket en plus des dix autres cavaliers déjà qualifiés, si l’on se fie aux points nécessaires les saisons précédentes.

Classement général