CSI 5* Mexico : la réponse de Pieter DEVOS

Tout juste de retour d’une décevante finale Coupe du monde (à lire ici), Pieter DEVOS a une nouvelle fois fait preuve de talent pour s’imposer dans le Banorte Trophy du CSI 5* de Mexico aujourd’hui. Cette délicate épreuve à 1.55m avec un barrage voyait onze cavaliers réaliser un sans-faute en première manche, performance réitérée par huit couples au barrage.

Le Belge, avec Claire Z, terminait avec quasiment deux secondes d’avance sur Beezie MADDEN, sa plus proche poursuivante. L’Américaine, aux commandes de Coach, finissait en 41″47 contre 39″95 pour le vainqueur. À la suite nous trouvons des couples récemment formés car Peder FREDRICSON / Zacramento et Jérôme GUEY / Quel Homme de Hus sont respectivement troisième et quatrième. En difficulté la veille, Kévin STAUT était tout proche d’une performance avec Calevo, malheureusement une faute sur le triple venait entacher le parcours du numéro un français. Quant à eux, Simon DELESTRE et Filou Carlo Zimequest renversaient deux obstacles.

Publicité

Résultats complets


Andy KISTLER fait ses premiers choix

Au lendemain de l’annonce des cavaliers français qui iront à La Baule (à lire ici), c’est au tour de la Suisse de dévoiler les cavaliers sélectionnés pour la première Coupe des nations de l’année. Si le jeune Édouard SCHMITZ fait le déplacement en tant qu’invité, Andy KISTLER a sélectionné cinq hommes chevronnés pour la Coupe des nations car nous retrouvons dans l’équipe :

  • Steve GUERDAT
  • Romain DUGUET
  • Bryan BALSIGER
  • Paul ESTERMANN
  • Niklaus RUTSCHI

À la suite du jumping de la Baule, les équipes prendront la direction de l’Italie et le CSIO 5* de Rome. La composition suisse pour cette épreuve est également annoncée, et s’ils étaient seconds l’année dernière, ils pourraient faire mieux cette année grâce à :

  • Steve GUERDAT
  • Martin FUCHS
  • Pius SCHWIZER
  • Barbara SCHNIEPER
  • Yannick JORAND

Fin de carrière pour Armitages Boy

Attendu à chacune de ses sorties notamment pour la générosité qu’il donnait sur chacun de ses sauts, Armitages Boy va désormais pouvoir se reposer dans les prés normands. En effet, à l’âge de dix-sept ans l’étalon rejoint Saint-Lô, là où il fera la monte pour France Étalons. 

En piste, le puissant bai impressionnait pour ses facéties mais également ses performances. Débuté sur la scène internationale par Aymeric DE PONNAT, 2013 et 2014 furent sans aucun doute les meilleurs années pour Armitages Boy. Enchaînant les sans-faute en Coupes des nations, c’est naturellement que Philippe GUERDAT lui accordait sa confiance pour les championnats d’Europe de Herning, avec à la clé une onzième place en individuel. La même année, le couple était envoyé à la finale de la Coupe des nations à Barcelone avec une victoire qui venait couronner une incroyable saison. Après avoir dignement représenté le drapeau tricolore à La Baule l’année suivante avec un double sans-faute et une victoire dans l’épreuve par équipes, le fils d’Armitages s’illustrait également en individuel. Fin 2014, il finissait quatrième du Grand Prix du 5* de Paris, un an et demi avant le même classement dans celui de Dinard, après un incroyable scénario. Pour rappel, le triple se renversait à cause du vent quelques foulées avant que le couple ne l’aborde (vidéo). Cela ne perturbait en rien l’étalon qui bouclait son tour sans pénalité. Ce parcours était le dernier pour le duo à ce niveau car Armitages Boy s’envolait pour les écuries Stephex dans les mois suivants. 

Alors associé à Lorenzo DE LUCA, la propriété de Guillaume CANET, Stephan CONTER et Grégory MARS continuait de monopoliser les remises des prix. Nous pouvons noter une victoire dans la Coupe des nations de Saint-Gall en 2017 et en janvier dernier la troisième place du Grand Prix 5* de Leipzig.

Photo à la Une : © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE