Edward LEVY retrouve son « king »

Absent depuis juin dernier, où il participait au CSI 2* de Deauville, Sirius Black a fait hier son retour dans cette même ville de Normandie. L’étalon est sorti de piste avec un sans-faute dans le Grand Prix à 1.30m.  Moins d’un mois avant les Longines Masters de Paris, cette nouvelle est une bonne nouvelle pour Edward LEVY qui terminait sixième du Grand Prix l’an dernier avec son fils de Calisco du Pitray.

Joli sans faute avec Sirius Black dans le Grand Prix 150 au Jumping 4* de Rouen 💪🏻👌🏻

Publiée par Edward Levy sur Samedi 17 novembre 2018


Une crack pour Peder FREDRICSON

Publicité

Déjà équipé d’un exceptionnel piquet de chevaux avec H&M All In, H&M Christian K ou encore Zacramento, Peder FREDRICSON le complète un peu plus avec l’arrivée de J.C.S Chacco Dia. Sous la selle d’Emma AUGIER DE MOUSSAC depuis l’âge de sept ans, cette fille de Diarado a récemment atteint le plus haut niveau. En effet, pour sa première Coupe du monde lors du CSI-W 5* d’Oslo, elle y terminait cinquième. Ce résultat est une concrétisation pour le duo féminin après une fin de saison remarquable puisque toutes les deux terminaient dans le top quatre des Grands Prix 3* de Lier et Canteleu.

Publiée par Emma Augier De Moussac sur Dimanche 20 octobre 2019

Pour la cavalière tchèque, le départ de cette incroyable jument est un passage difficile : « Aujourd’hui, j’ai le cœur lourd, de dire au revoir à l’un des chevaux les plus talentueux que je n’ai jamais montés ! Cependant, ce n’est que le début de son incroyable carrière ! C’est pour cette raison que je ne pouvais pas être plus heureuse que de la voir continuer son parcours avec Peder FREDRICSON. »


Le Canada en suspend

Quatrième des derniers Jeux panaméricains à Lima et donc normalement qualifié pour Tokyo, tout est remis en cause pour le Canada. En effet, représentante de la feuille d’érable, Nicole WALKER a été testée positive au benzoylecgonine, un métabolite de la cocaïne, suite à un contrôle effectué lors du championnat. L’amazone de vingt-six ans était quatrième par équipes mais aussi en individuelle avec Falco van Spieveld. Si le Canada venait à être disqualifié, la FEI pourrait attribuer le quota olympique à l’Argentine, première des nations non qualifiées à Lima.

« J’ai été choquée et dévastée d’entendre parler de ces résultats. Je ne consomme jamais de drogues illicites. Que ce soit au Pérou ou dans un contexte concurrentiel, je suis consciente de la possibilité de subir un test de dépistage et jamais je ne m’exposerais à une substance pouvant présenter un résultat positif. Je n’aurais jamais rien fait pouvant compromettre l’objectif olympique que ça soit pour mes coéquipiers et pour moi-même. » déclarait la principale concernée.

Photo à la Une : © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE