Le Haras National de Saint-Lô s’enflamme

Le drame a débuté hier peu avant minuit, les flammes ont ravagé deux écuries du Haras National de Saint-Lô. Les soixante-dix pompiers mobilisés sont parvenus à éteindre le feu après de quatre heures de lutte. Malgré leur intervention rapide, le feu a tout de même provoqué de nombreux dégâts matériels et ravagé une partie du patrimoine Saint-Lois. En effet, les écuries trois et quatre, qui avaient survécu à la guerre, sont en cendres.

Au sein de l’écurie numéro trois se trouvaient notamment le laboratoire et la salle de prélèvement des étalons, qui contenaient tout le matériel du Dr Denis HUBERT. Dans l’écurie numéro quatre était installé le cavalier Mathieu LAISNEY et ses pensionnaires. Fort heureusement, les pompiers et les volontaires ont réussi à évacuer tous les chevaux des lieux, qui s’en sortent tous indemnes. La cuve d’azote contenant les paillettes des meilleurs étalons tels que Mylord Carthago et Armitages Boy a rapidement été mise en sécurité.

Publicité

Un élan de solidarité a directement pris forme, dès le début de l’incendie, permettant de mettre les chevaux à l’abris, trouver des solutions pour continuer à prélever les étalons dans les élevages voisins et permettre à Denis HUBERT et Adrien BRET, responsable de l’écurie des étalons, des prélèvements et du traitement de la semence, de mener convenablement la saison de monte à terme. Quant à l’origine de l’incident, il s’agirait d’un départ de feu issu du fourrage récolté quelques semaines auparavant. Ce drame ne remet cependant pas en cause l’organisation du Normandie Horse Show qui se tiendra du 5 au 11 août prochain.

L’écurie No 3 (centre d’insémination et de congélation) et l’écurie No 4 du Haras de StLo en flammes. Tous les chevaux…

Publiée par Denis Hubert sur Jeudi 11 juillet 2019

Jump’inside adresse son sincère soutien à Yann ADAM, directeur du Pôle Hippique de Saint-Lô, le Docteur vétérinaire Denis HUBERT et Adrien BRET, Mathieu LAISNEY et toutes les équipes qui les entourent. Nous vous invitons à participer à la cagnotte mise en place pour que Mathieu puisse continuer sa saison de concours jeunes chevaux.


Championnats d’Europe de la relève : le premier titre pour les Pays-Bas

En difficulté après la première journée des championnats d’Europe de Zuidwolde, le miracle ne s’est pas produit pour les Enfants de l’équipe de France. Avec un total de dix-huit points, l’équipe d’Olivier BOST a même dû renoncer avant l’ultime manche au vu de sa position lointaine au classement. Finalement, le quatuor composé de Toscane CARLONI RICHARD, Marie DAMERIO, Agathe MARTIN et Maëlle NOIZAT termine dix-septième sur vingt-trois équipes.

Loin devant, les Néerlandais et les Allemands se sont affrontés dans un barrage afin de connaître les nouveaux champions d’Europe Enfants. La victoire revient aux vestes oranges avec trois nouveaux sans-fautes. Privés d’un barrage pour deux points de trop, les britanniques obtiennent tout de même la médaille de bronze !

Résultats complets


Nouveau succès à domicile pour Peder FREDRICSON

Nous avons espéré un petit moment un doublé des Français avec Mathieu BILLOT et Edward LEVY, mais la victoire du Grand Prix CSIO 5* de Falsterbo est finalement revenue à Peder FREDRICSON. Avec son fidèle H&M All In, il s’impose après un exceptionnel barrage couru en 42″55. Le Suédois n’a pas eu le choix que de prendre tous les risques car, passés juste avant lui, Emilio BICOCCHI et Evita SG Z ont réalisé le parcours parfait en 42″79. Ce sont donc ces deux cavaliers passés en toute fin d’épreuve qui font reculer les Français. Mathieu BILLOT est le seul des deux jeunes hommes à conserver une place sur le podium avec Quel Filou 13. Edward LEVY en compagnie de Drag du Buisson Z est même relégué à la cinquième place, Rolf Göran BENGTSSON s’intercalant entre les bleus.

Résultats complets


Repos forcé pour Félicie BERTRAND

Alors que le CSIO 5* de Flasterbo bat son plein, une mauvaise nouvelle vient entacher le camp tricolore. Après avoir été victime d’une chute dans l’épreuve d’ouverture avec Urano de Cartigny, Félicie BERTRAND souffre de contusions l’obligeant à mettre un terme à son week-end nordique. Comme le mentionne Grand Prix, les premiers examens cliniques ne mettent aucune fracture en évidence. La tricolore et l’étalon observeront cependant des examens complémentaires la semaine prochaine.

Avec cet aléa, l’équipe de France ne pourra pas compter sur l’amazone normande et son impétueuse Sultane des Ibis lors de la Coupe des nations programmée dimanche, mais pourra tout de même être représentée par Olivier ROBERT (Vangog du Mas Garnier), Mathieu BILLOT (Quel Filou 13), Edward LEVY (Drag du Buisson Z) et Emeric GEORGE (Chopin des Hayettes).


La Marseillaise résonne à Chantilly

L’épreuve majeure du jour au Longines Global Champions Tour de Chantilly vient d’être remportée par Julien EPAILLARD. Réputé pour être l’un des cavaliers des plus rapides du circuit, le tricolore n’a encore une fois pas traîné en route puisqu’il s’impose avec plus de quatre secondes devance sur son poursuivant ! En selle sur son tout bon Virtuose Champeix, il relègue Kévin STAUT, lui aussi particulièrement rapide, à la seconde place. Le champion olympique avait misé sur Urhelia Lutterbach, l’une de ses dernières recrues. Pour leur deuxième CSI 5* ensemble, le couple s’offre son deuxième classement, après une quatrième place à Monaco. Le podium est complété par le très en forme Darragh KENNY (interviewé récemment ici), juché sur Roméo. A noter la belle quatrième place de Nicolas DELMOTTE et Urvoso du Roch.

Résultats complets

Du côté de la Global Champions League, dont cette épreuve était le support de la première manche, l’équipe des Berlin Eagles composée de Christian KUKUK (Limonchello NT) et Ludger BEERBAUM (Cool Feeling) prend le large avec ses deux sans-faute rapides. L’équipe des Miami Celtics et des Valkenswaard United se disputent les deux autres marches provisoires du podium.

Classement provisoire

Photo à la Une : David DESHAYES