Un vainqueur inattendu dans le Grand Prix de Dublin

Après le Mexique dans la Coupe des Nations vendredi, la victoire du Grand Prix est revenue à un cavalier qui était probablement considéré comme un outsider de la compétition. En effet, le vainqueur n’est autre que Kevin JOCHEMS, cavalier néerlandais tout juste âgé de vingt-trois ans ! Associé à Captain Cooper, le jeune homme a été le deuxième à réaliser le parcours parfait sur le difficile tour dessiné par Alan WADE, et le plus rapide lors du barrage !

Composé de quatorze obstacles et treize efforts, le Grand Prix s’annonçait compliqué et surtout très long. La plupart des fautes ont d’ailleurs été commises en fin de tour, sur les trois derniers obstacles suivant le triple final. En effet, le vertical rouge sur bidet juste après la combinaison a piégé de nombreux cavaliers, et l’ultime obstacle est lui-même tombé un certain nombre de fois. Le temps a aussi lui été un autre défi à gérer et a fait le malheur de trois cavaliers irlandais, au grand désespoir du public dublinois : Cameron HANLEY, Shane SWEETNAM, Anthony CONDON, et un Américain, Devin RYAN. Tous quatre n’ont pas touché une barre mais ont dépassé le temps accordé de 87″, pénalisés d’un point.

Publicité

Malgré cela, sept couples ont réussi à sortir sans-faute, dont deux Français : Alexis DEROUBAIX avec Timon d’Aure et Kévin STAUT associé à Rêveur de Hurtebise HDC. Troisième à s’élancer sur le barrage, le cheval gris, produit de Mylord Carthago, a réalisé sous la selle de son cavalier un nouveau parcours sans pénalité en 41″31, s’adjugeant la deuxième place. L’alezan âgé de dix-sept ans a lui fait tomber une barre mais s’est tout de même classé sixième.

Dernier à s’élancer, Lorenzo de LUCA est parvenu à ne pas faire tomber une barre avec Irenice Horta, jument qu’il ne monte que depuis fin juin. En 41″55, il se place juste derrière Alexis DEROUBAIX et son chronomètre de 41″31 et complète donc le podium. Avec un bon début de parcours, la Française Alexandra PAILLOT s’est faite piégée sur l’avant-dernier obstacle et termine seizième avec Tonio La Goutelle.

Résultats complets


Niels BRUYNSEELS royal à Valkenswaard

Pendant ce temps à Valkenswaard se déroulait le Grand Prix dominical et on peut dire que le parcours a été difficile puisque dix cavaliers ont fait le choix d’abandonner et un a été éliminé. Niels BRUYNSEELS confirme sa place dans l’équipe belge pour Tryon en s’imposant de façon magnifique aux Pays-Bas : signant le plus rapide des chronomètres en première manche, il a réitéré lors du barrage avec Lady Cracotte en 41″45 ! Derrière lui se trouvent deux Néerlandais : Eric VAN DER VLEUTEN sur Zigali P S en 41″70, et Harrie SMOLDERS associé à Zinius en 42″31.

Les choses ont été compliquées pour les deux Français engagés dans ce Grand Prix, Simon DELESTRE fautant à deux reprises et terminant vingt-sixième avec Chesall Zimequest, et Julien EPAILLARD trente-septième avec Safari d’Auge.

Résultats complets


La Suède impériale à Bishop Burton

Clap de fin du championnat d’Europe poney : la finale individuelle. Déjà médaillée d’argent en équipe, la Suède ramène également une médaille d’or individuelle. En effet, Ingemar HAMMARSTROM a réalisé un championnat incroyable, sans la moindre pénalité grâce au poney français Océan des As. L’Irlande quant à elle semble avoir pris sa revanche face à la déception dans la finale par équipe où elle échouait au barrage pour le bronze contre la France. La veste verte de Max WACHMAN s’empare de l’argent en essuyant une faute sur l’ultime manche avec Cuffesgrange Cavalidam.

La France, chanceuse vendredi dans le barrage pour une médaille de bronze par équipe face à l’Angleterre, n’aura pas eu la même chance en ce début d’après-midi… Romane ORHANT et l’incroyable Quabar des Monceaux barraient une nouvelle fois face à l’Angleterre aujourd’hui. Première à s’élancer, la jeune cavalière est victime d’un refus et d’une barre au sol, laissant la porte grande ouverte à Claudia MOORE pour la médaille de bronze. On note également la belle remonté de Fiona TISSIER et All Star qui terminent à la quinzième place.

Résultats complets


Laurent Goffinet définitivement sur ses terres

Pour clore ce week-end de la trentième édition du Normandie Horse Show, quoi de mieux qu’un beau Grand-Prix de CSI 3* ? Un public venu en nombre autour de la carrière Uriel qui proposait un parcours de treize obstacles, quinze efforts et cinquante couples au départ, la parfaite combinaison pour un beau moment de sport. Kévin GAUTHIER s’élançait en quatrième et signait le premier sans-faute avec Twist de la Butte, puis Olivier ROBERT, puis Amelie LEBRISSOLLIER SPILMAN… jusqu’à Cédric ANGOT.

Au total ils sont onze à réussir à se qualifier pour le barrage. Sept d’entre eux seront double sans-faute et parmi eux, Olivier ROBERT, Cédric ANGOT, Aymeric DE PONNAT : des grands noms de l’équitation française. Mais il y avait aussi Laurent GOFFINET, cavalier régional, avec Atome des Etisses qui courait ici son premier Grand-Prix à ce niveau et qu’il remporte ! Le cavalier s’est exprimé : « Je ne m’attendais vraiment pas à ça. Déjà le week-end dernier, Tintely Lande qui est une excellente jument pour les épreuves à 1.40m-1.45m, a été excellente et en plus elle gagne une épreuve ce week-end. Quant à Atome des Etisses, je disais à mes propriétaires ce midi que si je sortais à quatre ou huit point je serais super content. Je sors du premier tour sans faute, au barrage je ne savais pas si je devais assurer ou non, je sais que le cheval est très rapide, donc j’ai tenté, je suis vraiment très ravi, mais j’aurais été huitième c’était pareil ». 

Juste derrière lui, Cédric ANGOT, dernier à s’élancer avec son tout bon Saxo de la Cour, confiait d’ailleurs que son cheval revenait en pleine forme depuis Dinard après avoir été victime de la maladie de Lyme pour laquelle il a été traité. Olivier ROBERT signe quant à lui une belle troisième place qui lui permet d’être élu meilleur cavalier du CSI 3*, et  à Vangog du Mas Garnier d’être élu meilleur cheval Selle Français et meilleur cheval du concours par la même occasion. On notera également un top dix 100% Français puisque le seul étranger à se qualifier pour le barrage est pénalisé de quinze points.

Résultats complets