Niels BRUYNSEELS au bout du suspens

Point d’orgue de ce beau week-end de sport aux Pays-Bas, le Rolex Grand Prix de ‘s-Hertogenbosch aura tenu toutes ses promesses. Avec une liste de départs ne comportant que des grands noms, le chef de piste a eu la possibilité de construire un parcours technique et aux cotes maximales, mais les cavaliers arriveront à déjouer tous les pièges puisque sur les quarante couples au départ treize réaliseront le parcours parfait. Du côté des Français, seuls Patrice DELAVEAU et Aquila*HDC pourront défendre leurs chances en seconde manche car son voisin d’écurie Kévin STAUT sera pénalisé de quatre points tandis que Julien EPAILLARD et Roger-YVES BOST commettront eux deux fautes.

Parmi les treize cavaliers qualifiés pour le barrage, nous retrouvons Philipp WEISHAUPT qui peut encore espérer empocher un bonus puisqu’il est le dernier vainqueur du CSIO 5* de Calgary, Scott BRASH seul cavalier à avoir réalisé le grand chelem Rolex, Henrik VON ECKERMANN qui s’est imposé dans le dernier Grand Prix Coupe du Monde mais également les trois cavaliers néerlandais Harrie SMOLDERS, Maikel VAN DER VLEUTEN et Marc HOUTZAGER. Deuxième à s’élancer dans le barrage, Patrice DELAVEAU fait tomber deux barres à terres qui lui vaudra la treizième place. Marcus EHNING et Cornado NRW seront les premiers à abaisser le chronomètre sous les trente-sept secondes et vont penser longtemps s’imposer puisque personne n’arrivera à le dépasser même si certains cavaliers s’approcheront comme Harrie SMOLDERS avec Emerald qui échouera à seulement neuf centièmes du cavalier allemand. Dernier à s’élancer dans ce barrage, Niels BRUYNSEELS associé à Gancia de Muze prendra tous les risques pour battre Marcus EHNING, et les risques seront payants car le couple belge parviendra à boucler son parcours dans un temps plus rapide de sept dixièmes qui leur permet de repartir avec la coupe. Niels BRUYNSEELS a maintenant les yeux tournés vers Aix-la-Chapelle, prochaine étape du Rolex Grand Slam pour essayer d’empocher le bonus alloué aux cavaliers réussissant le grand chelem.

Publicité

Résultats complets


Alexis DEROUBAIX en ouverture du Grand National

Tandis que les meilleurs cavaliers mondiaux se disputaient la victoire du côté de ‘s-Hertogenbosch, un beau plateau de cavaliers français était engagé dans le premier Grand Prix du Grand National du côté de Royan. En effet, soixante-dix-sept couples se sont lancés afin de succéder à Marc DILASSER, vainqueur de l’édition précédente. Cependant malgré le nombre important de cavaliers au départ, seulement dix cavaliers arriveront à trouver les clefs du parcours délicat avec notamment plusieurs fautes sur le triple placé en fin de parcours. On retrouvera au barrage à dix des cavaliers qui ont l’habitude de porter la veste tricolore comme Alexandra LEDERMANN, Marc DILASSER, Emeric GEORGE, Alexis DEROUBAIX mais également le cavalier de concours complet Aurélien LEROY. A l’issue de la seconde manche, seulement trois couples finiront avec le double sans-faute qui leur permettra de terminer sur le podium de cette première étape. Les plus rapides seront Alexis DEROUBAIS et Timon d’Aure qui vont être quatre secondes plus rapides que la médaillée olympique Alexandra LEDERMANN en selle sur Requiem de Talma. Enfin le dernier double sans faute sera réalisé par Jean LE MONZE et Umanak.

Alexis a été interrogé en sortie de piste et très satisfait de son fils de Mylord Carthago : « Je suis très content, ce sont les premiers concours à l’extérieur après Bordeaux, son dernier parcours c’était la Coupe du Monde à Bordeaux. Il a fait un petit parcours tranquille hier sans-faute et puis aujourd’hui il a encore montré toutes ses qualités. C’est de bon augure pour la suite. Pour l’instant, je sais pas ce qu’est la suite du programme. On va programmer soit Arezzo en vue de préparer pour des futurs sélections, soit Cagnes-sur-Mer, on va voir ça début de semaine. »

Résultats complets