Hong Kong, terrain de prédilection de Patrice DELAVEAU

Les lève-tôt ont pu assister ce matin à un scénario rêvé par bon nombre de passionnés des sports équestres. Le Grand Prix 5* de Hong-Kong, étape numéro deux de l’édition III des Longines Masters, voyait s’affronter vingt couples, tous bien déterminés à s’imposer sur le continent asiatique. Alors que les yeux étaient rivés sur l’Allemand Daniel DEUSSER qui était en route pour le Super Grand Slam (avec le bonus de deux millions deux-cent cinquante mille euros qui va avec) après avoir remporté l’étape parisienne en décembre dernier, Patrice DELAVEAU a vite rappelé à tous qu’il était incontestablement LE cavalier de ce concours.

Hong-Kong est effectivement le terrain de prédilection du tricolore, qui remportait quatre épreuves sur cinq courues lors de la première édition en 2013, en s’imposant notamment aux rênes de Lacrimoso 3*HDC dans la Gucci Gold Cup et le Grand Prix. Ce matin, c’est avec sa dernière recrue Aquila*HDC que le normand s’est imposé après deux manches parfaites et un cheval qui « a répondu présent » alors qu’il participait à son premier concours depuis une blessure survenue lors du CSI 5* de Dinard en juillet dernier.

Publicité

Auteur d’un magnifique sans faute en 37″81 lors du barrage, le couple tricolore devance ainsi de peu l’Autrichien Max KÜHNER en selle sur Cielito Lindo 2 (37″88). Daniel DEUSSER n’aura pas été loin du doublé puisque c’est lui qui complète le podium avec son fidèle Cornet d’Amour. Le cheval revient définitivement à son plus haut niveau et boucle un barrage en 37″96 ; tout le podium se trouve donc dans la même seconde !

Résultats complets

Savourez des plus beaux clichés de ce Grand Prix, pris par Pierre COSTABADIE pour l’agence Scoopdyga.com. Toutes les photos sont à retrouver ici ! Prochaine étape à New-York du 26 au 29 avril 2018.

  • daniel deusser cornet d'amour grand prix hong-kong
    © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE

Du bon et du moins bon à Thermal

Ce week-end, Thermal marquait la dernière étape Coupe du Monde de la ligue nord-ouest américaine. L’Égyptien Nayel NASSAR a remporté cette épreuve phare associé à Lordan et s’est imposé devant pas moins de cinq cavaliers américains dont Elizabeth MADDEN, deuxième, et Mandy PORTER, troisième.

En parallèle, Eric NAVET jouait également sa qualification pour la finale Coupe du Monde qui se tiendra en avril prochain à Paris-Bercy. Malgré une dixième place et donc un ajout de sept points, le tricolore pointe à la quatrième place du classement général. Malheureusement, seul les trois premiers sont qualifiés, c’est donc avec déception que le cavalier ne pourra pas fouler la piste de Paris. Eric NAVET ne sera pourtant pas passé loin puisqu’il est seulement à un point de la troisième place, seul le forfait d’un cavalier permettrait au cavalier d’accéder à la finale.

Résultats complets


Daniel BLUMAN comme chez lui à Wellington

Il y a deux jours, Daniel BLUMAN signait la meilleure performance en s’imposant dans le CSI 4* de Wellington. Aujourd’hui il réitère en s’adjugeant le premier Grand Prix du CSI 5* du circuit Winter Equestrian Festival. Sur quarante partants, seuls deux ont accédé au barrage et c’est donc le Suisse Beat MANDLI et Dsarie qui se classent deuxièmes en 40″47. Daniel BLUMAN a quant à lui abaissé le chronomètre à 39″43, en selle sur Ladriano Z. L’Irlandais Cian O’CONNOR complète le podium avec Clenur, ancienne monture de Marco KUTSCHER.

Résultats complets


Ça bouge chez Jerome Guery

El Salvador, fils de Vigaro et Hearthbreaker par la mère, rejoint les écuries de Jérôme GUERY. Auparavant monté par Frederic VERNAET dans les labels CSI 1* et 2*, l’étalon KWPN poursuivra sa carrière sous couleurs belges au plus haut niveau. Le cavalier s’est d’ailleurs confié au site Studforlife.com : « Luc TILLEMAN m’a appelé pour me confier El Salvador. C’est une nouvelle collaboration qui me ravi. Le cheval s’est jusqu’à présent essentiellement consacré à la monte aux Pays-Bas et l’objectif est désormais de le concentrer sur le sport. Je pense que c’est un cheval avec un gros potentiel mais il manque encore véritablement d’expérience pour son âge, il va donc falloir y aller gentiment. »

Publicité