La grande Weihaiwej s’est éteinte

Pas forcément connue des jeunes générations, Weihaiwej fut double médaillée d’or aux Jeux Équestres Mondiaux de La Haye en 1994, en plus de décrocher, la même année, la finale Coupe du Monde de ‘s-Hertogenbosch (vidéo). C’est à l’âge de trente-cinq ans que l’atypique alezane aux yeux bleus s’est éteinte, comme vient de l’annoncer Dehoefslag, laissant derrière elle de nombreux bons souvenirs en compagnie de l’Allemand Franke SLOOTHAAK, véritable star du saut d’obstacles durant les années 1980. Après avoir pris sa retraite sportive à la fin des années 1990, Weiheiwej s’est consacrée à l’élevage et compte aujourd’hui sept produits référencés, dont une fille par IndoctroAsha di San Patrignano, ayant évolué sur des CSI 3* sous couleurs italiennes.


Un cheval de Grand Prix pour Luciana DINIZ

Publicité

Engagée ce week-end au CSI 4* de Dortmund avec les produits de ses cracks Lady Lindenhof et Fit For Fun 13, Airelle Flamingo et Camargo 2, Luciana DINIZ est aussi présente avec un certain Icarus. Débuté en Belgique par Jessica GEURTS puis Jérôme GUERY, l’alezan rejoignait les écuries de Marlon MODOLO ZANOTELLI il y a tout juste un an. Avec le Brésilien, le fils de Douglas âgé aujourd’hui de onze ans remportait le Grand Prix du CSI 2* d’Opglabbeek en avril dernier, mais surtout s’offrait une belle deuxième place dans le Grand Prix CSI 5* de Treffen il y a un mois. En compagnie de sa nouvelle monture, la Portugaise a déroulé un sans-faute dans l’une des épreuves 1.40m du samedi.


L’Israël encore à l’honneur !

Plus rien ne semble pouvoir arrêter les Israéliens ! Après leur deuxième place historique dans la Coupe des Nations du CSIO 5* de Wellington et le doublé de Danielle GOLDSTEIN dans l’un des Grands Prix, c’est au tour de Daniel BLUMAN d’honorer son pays.

En compagnie de son tout bon Ladriano Z, le cavalier colombien naturalisé Israélien depuis plusieurs mois remporte le Grand Prix CSI 5* de cette neuvième semaine de compétition du Winter Equestrian Festival. Double sans-faute en 37″41, il aurait dû partager sa première place avec Lorenzo DE LUCA, si Ensor de Litrange LXII n’avait pas renversé une barre lors du dernier tour. L’Italien faisait en effet partie des cinq barragistes, mais doit se contenter de la cinquième place finale malgré un chronomètre identique à celui du vainqueur. Alex GRANATO manque quant à lui d’ajouter à son palmarès un premier grand succès au plus haut niveau mondial. Avec Carlchen W, qui lui offrait le Grand Prix CSI-W 4* la semaine dernière, il écope lui aussi de quatre points mais avec un chronomètre bien meilleur, égal à 37″09.

Les deux représentantes féminines qualifiées pour le second tour se sont donc partagé les deux dernières places du podium. La jeune Karen POLLE n’a pas hésité à griller la priorité à Beezie MADDEN, que l’on ne présente plus. Non loin d’une bonne performance depuis quelques semaines avec sa jument Sarie (née Unicstar de l’Aumone), la Japonaise confirme avec cette seconde place. La championne du Monde indoor de Paris Bercy avait décidé d’aligner Breitling LS, celui qui lui offrait ce titre.

Résultats complets


Félicie BERTRAND continue sur sa lancée

Le CSI 3* de Montpellier vient de se terminer avec la victoire de Félicie BERTRAND et l’infatigable Sultane des Ibis dans le Grand Prix, un mois après leur sacre dans celui du CSI-W 5* de Bordeaux. Le couple n’était pas sorti en compétition depuis et préparait ici le Saut Hermès, organisé dans deux semaines à Paris. Tout le monde sait que lorsque le duo féminin est en lice pour une victoire, rien n’est joué d’avance. Même Harlod BOISSET, réputé pour être l’un des plus rapides du circuit, doit, à domicile, s’avouer vaincu pour seulement deux centièmes (40″11 contre 40″13). En selle sur sa fidèle T’Obetty du Domaine, le Montpelliérain termine donc deuxième, juste devant Julien ANQUETIN et Gravity Of Greenhill.

Plus rapide avec ses 39″92, Raphaël GOEHRS doit se contenter de la cinquième et dernière place du barrage, après une faute commise par Victorio des Frotard. Pour le Haras des Coudrettes, Delphine PEREZ termine quant à elle quatrième avec Untouchable Gips.

Résultats complets

Crédit photo à la Une (Félicie BERTRAND et Sultane des Ibis) : Photographes & co