Ilona MEZZADRI, nouvelle reine chez les poneys

Après une première journée difficile où seuls quatre couples sortaient de piste sans-faute, Ilona MEZZADRI et Callas Rezidal Z prenaient la tête du championnat, alors que des cavaliers comme Sarah DESMOULES et Arthur DELPLACES voyaient toute chance de repartir avec le titre s’envoler puisqu’ils devaient faire face à une élimination.

Le deuxième parcours venait resserrer les positions puisque Ilona MEZZADRI commettait une faute tandis que Romane ORHANT et Quabar des Monceaux sortaient de piste avec un score vierge. C’est donc un duel qui semblait se profiler entre les deux jeunes cavalières et c’est ce qui se réalisa puisque aucune d’entre elles n’allait faire tomber la moindre barre lors de la finale. Cependant avec un point de temps, Romane ORHANT et Quabar des Monceaux offraient le titre à Ilona MEZZADRI sans avoir à s’affronter dans un barrage pour les départager. Un an après le sacre de Camille FAVROT et Uhelem de Seille, ce sont donc Ilona MEZZADRI et Callas Rezidal Z qui repartent avec le titre grâce à un total de quatre points devant Romane Orhant qui termine à cinq points. Le podium est complété par Laura DEQUEVY associée à Hazelrock Fizz qui sont eux pénalisés de huit points.

Publicité

Résultats complets


Hansson WL assuré pour Peder FREDRICSON

Passé sous la selle de Peder FREDRICSON en début d’année, Hanson WL était depuis cette date destiné à la vente. Or comme l’annonce ridenews.se, le fils de Hip Hop est assuré pour le champion d’Europe. En effet, le bai a été racheté par Astrid OHLIN qui collabore avec le cavalier depuis plus de vingt ans. C’est donc une bonne nouvelle pour Peder FREDRICSON qui a rapidement brillé avec Hanson WL en s’imposant dans le Grand Prix 5* de Cannes ou encore avec une quatrième place sous la verrière du Grand Palais en mars dernier (vidéo).


La Belgique aux avant-postes, la France en difficulté

Dans la première manche du championnat d’Europe jeunes cavaliers, les différents couples se sont élancés sur une vitesse à 1.45m. Chaque seconde de retard sur le premier de l’épreuve correspondait à un demi-point de pénalité. Le temps de base était réalisé par le champion d’Europe juniors 2016, Gilles THOMAS. Associé à son étalon de quatorze ans, Conaro, le cavalier belge terminait avec plus de trois secondes d’avance sur son compatriote Dieter VERMEIREN et Kingston Town 111 Z, tandis que la troisième place très provisoire est occupée par Harry CHARLES aux rênes de Vivaldi du Dom. Du côté des français, la meilleure performance revenait à Arthur LE VOT qui finissait sixième avec Vinchester. Malgré leurs très bons chronomètres qui auraient permis de monter sur le podium, Lalie SACLIER et Paul DELFORGE sont relégués à la dix-neuvième et trente-huitième places suite à deux et trois barres renversées.

Classement provisoire

Du côté des équipes, la Belgique prend les rênes du classement notamment grâce à leurs deux premières places en individuel. A moins d’un point derrière, nous retrouvons la Grande-Bretagne. Ces deux équipes ont déjà une longueur d’avance car plus d’une barre les sépare des troisièmes, à savoir les Irlandais. Malgré des parcours difficiles, la France se positionne au cœur du peloton en occupant la cinquième place.

Classement provisoire