Julien EPAILLARD remporte la Coupe du Monde de Londres !

Pour la première fois depuis 1985 avec Pierre DURAND et Jappeloup, la Marseillaise résonne à nouveau dans le Grand Prix Coupe du Monde de Londres grâce à Julien EPAILLARD ! En selle sur Toupie de la Roque, le Français s’offre la victoire à l’issue d’un barrage à quatre.

Le parcours est très fautif et nombreux sont les cavaliers à faire tomber le vertical numéro huit et le double final. Sur les trente-six partants, il faut attendre le vingt-et-unième couple pour que le premier sans-faute ait lieu, signé par le champion d’Europe en titre Peder FREDRICSON, en selle pour l’occasion sur H&M Christian K. Edwina TOPS-ALEXANDER réalise à son tour le parcours parfait avec Inca Boy van T Vianahof, avant que ne viennent les rejoindre Scott BRASH sur Ursula XII et Julien EPAILLARD avec son produit du Haras de la Roque.

Publicité

Premier à s’élancer sur le barrage, Peder FREDRICSON met la pression aux autres cavaliers en ne faisant tomber aucune barre et établissant un temps de référence de 41″, mais est devancé par la très rapide australienne qui réalise une meilleure performance en bouclant son parcours en 41″05. Sous la joie du public anglais, Scott BRASH ne perd pas de temps et termine en 37″34. Dernier à s’élancer, Julien EPAILLARD ne laisse aucune chance à ses concurrents et passe sous la barre de 37″ avec un temps de 36″91 : « Je n’avais pas le choix » dit-il.

Les autres Français n’ont pas démérité puisque Kévin STAUT réalise le parcours à quatre points le plus rapide en 64″53 avec Silver Deux de Virton*HDC et termine donc à la cinquième place. Simon DELESTRE et Teavanta II C Z ne font tomber qu’une barre également et finissent treizièmes, tandis qu’Olivier ROBERT et Tempo de Paban signent une dix septième place.

Au niveau du classement du circuit Coupe du Monde de la ligue d’Europe de l’Ouest, Edwina TOPS-ALEXANDER et Kévin STAUT sont en tête avec cinquante points tandis que Steve GUERDAT est troisième avec quarante-trois points. Quatre Français sont pour le moment dans le top quinze, puisque Simon DELESTRE est neuvième avec trente-cinq points, Roger-Yvest BOST onzième avec trente points et Julien EPAILLARD quinzième avec vingt points.

Résultats complets
Classement général provisoire

Julien EPAILLARD : « C’est une victoire fantastique pour moi ! Finir avec une victoire à Londres est une grande victoire. Le parcours était très dur, très technique, je pense qu’il fallait beaucoup de contrôle. Si je peux être dans les dix-huit premiers à Paris je ferai la finale bien-sûr. Scott a été très rapide et j’ai dû vraiment accélérer sur certains obstacles pour ça. Ça s’est joué à très peu et je pense que c’est grâce à ça que j’ai gagné.« 

Scott BRASH : « Je connais bien Julien, il gagne de nombreuses épreuves et je sais à quel point il peut être rapide. Bien joué à lui, il a monté superbe. Le parcours était un défi mais les chefs de piste ont fait un super travail, des barres sont tombées un peu partout. »

Edwina TOPS-ALEXANDER : « Je suis très heureuse de mon cheval, c’était sa première Coupe du Monde et il n’a fait qu’une épreuve jeudi où il a très bien sauté. Quand j’ai marché le parcours j’ai été impressionnée, je savais que ça allait être difficile. »