Kent FARRINGTON tire un trait sur la finale Coupe du Monde

Dans une interview délivrée à nos confrères de World of Showjumping, Kent FARRINGTON a confessé vouloir se concentrer sur ses deux grands objectifs de l’année : le Rolex Grand Slam et les Jeux Équestres Mondiaux de Tryon. Il fera donc probablement l’impasse sur la finale Coupe du Monde, un choix d’autant plus compréhensible au regard de ses premiers résultats sur le circuit. Le numéro un mondial a en effet couru trois étapes Coupe du Monde sur le continent américain (Washington, Lexington et Toronto) mais n’a pas réussi à engranger un seul point. « Il y a tellement de beaux concours que les chevaux ont des limites et ne peuvent pas courir partout. Je ne sais pas si mes chevaux auront assez d’expérience pour participer à la finale Coupe du Monde. Je ne pense pas qu’il soit juste de faire faire autant de tours à mes plus vieux chevaux« , a-t-il expliqué au média norvégien.

L’Américain a donc posé ses valises à Wellington pour profiter du Winter Equestrian Festival durant les trois mois à venir. L’objectif ? Préparer ses futurs cracks et les belles échéances 2018. Le Rolex Grand Slam est forcément en ligne de mire après sa victoire dans le Grand Prix de Genève en décembre dernier. Kent FARRINGTON a donc le regard rivé sur la prochaine étape du Grand Chelem qui se tiendra à ‘s-Hertogenbosch du 8 au 11 mars prochain. « Sans tenir compte du bonus (un million d’euros supplémentaire promis au vainqueur de trois Grands Prix consécutifs, ndlr), ce sont vraiment les meilleurs concours du monde, ceux pour lesquels je veux me battre. Je vais faire de mon mieux, bonus ou pas bonus« , a-t-il affirmé.

Kent Farrington Rolex Grand Slam
Kent FARRINGTON est lancé dans le Grand Chelem ! Prochaines étapes : Bois-le-Duc, Aix-la-Chapelle et Calgary © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE

Lucy DAVIS ajoute une nouvelle corde à son arc

Publicité

Lucy DAVIS, installée depuis quelques mois sur la côte-est des Etats-Unis, va prochainement déménager. Cette fois-ci c’est à Old Salem Farm, à un peu plus d’une heure au nord de New York, que la jeune femme a décidé de poser ses valises. A vingt-cinq ans, Lucy DAVIS va pouvoir continuer de développer ses différentes activités : celle de cavalière évidemment mais aussi de business woman puisqu’elle a créé l’application PonyApp pour faciliter la gestion d’écurie et les soins des chevaux. Elle officiera également en tant qu’entraîneuse pour les clients de l’écurie. Le changement est prévu pour le printemps 2018, peu après la tournée hivernale de Wellington.


Rouge Pierreville s’envole pour les Etats-Unis

Après deux années passées aux côtés du Suisse Edwin SMITS, le Selle Français Rouge Pierreville s’apprête à rejoindre les Etats-Unis et plus précisément la famille PAILLOT. Avec son cavalier, le hongre de treize ans s’est déjà illustré sur des CSI 4* et 5*, remportant notamment l’épreuve des six barres du CSIO 5* de Calgary en 2015 et celle du CSI 3* de Mannheim en 2016. Il s’est également classé deuxième des Grands Prix de Poznan et San Giovanni l’an passé.

ROUGE PIERREVILLE Edwin SMITS
Edwin SMITS et Rouge Pierreville au CSI de Genève © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE

Marcus EHNING, Prêt A Tout en 2018 ?

Le CSI 5* de Bâle démarrait aujourd’hui par une épreuve d’ouverture à 1.40m remportée par le local Alain JUFER. L’épreuve majeure de la journée se déroulait toutefois en nocturne. Il s’agissait d’une épreuve de vitesse cotée à 1.50m dont est sorti vainqueur le crack allemand Marcus EHNING qui présentait son vaillant Prêt A Tout. Avec deux bonnes secondes d’avance, il devançait le jeune espoir suisse Bryan BALSIGER accompagné de son joli gris Clouzot de Lassus. Le troisième cavalier classé de cette épreuve n’était autre que Michael WHITAKER accompagné de JB’s Hot Stuff.

Résultats complets

Publicité