Steve GUERDAT l’a fait !

Magnifique, grandiose, magique, amplement mérité, suspense monstre… Nous n’avons ce soir pas les mots pour décrire ce que nous venons de vivre du côté de Göteborg. La finale du circuit Coupe du monde 2018 / 2019 nous a offert un scénario parfait, que nous allons, non sans émotion, tenter de vous résumer.

Il était quatorze heures quand l’acte III de la finale du circuit indoor a débuté. Vingt cinq couples au départ, menés par l’Espagnol Eduardo ALVAREZ AZNAR qui finissait en tête de la compétition vendredi soir. Une épreuve en deux manches était proposée aux meilleurs athlètes mondiaux, avec vingt repris en seconde manche. La première manche était digne d’une grande finale puisque seuls cinq couples parvenaient au sans-faute, qui les qualifiait d’office pour la suite. Parmi eux, Steve GUERDAT, que tout le monde attendait alors que la star locale, Peder FREDRICSON, ne pouvait éviter une faute qui le reléguait à la troisième place d’un classement général encore provisoire. La tête était donc occupée, comme souvent maintenant, par le numéro un mondial et son meilleur ami, Martin FUCHS.

Publicité

Deux heures plus tard, après une nouvelle reconnaissance et donc avec un nouveau parcours, les vingt meilleurs couples repartaient dans l’ultime manche. La seule chance française aujourd’hui, Olivier ROBERT en selle sur Tempo de Paban, réalise un parcours à cinq points pour prendre une très respectable treizième place finale. Viennent ensuite les cavaliers avec de réelles chances de podium et la pression qui va avec. Les meilleurs alignent tous un nouveau sans-faute, les uns après les autres, en commençant par Daniel DEUSSER et son fantastique Scuderia 1918 Tobago Z qui sécurisent une quatrième place, au pire. Il ne pourra cependant pas compter sur le craquage du podium provisoire, les cavaliers qui le composent sortent tous le parcours parfait pour dessiner le podium définitif. Et quel podium ! Steve GUERDAT et Alamo, Martin FUCHS et Clooney 51, Peder FREDRICSON et Catch Me Not S.

FEI World Cup™ Final Gothenburg 2019 – Final III (Round B) – VICTORY <3 <3 <3

FEI World Cup™ Final Gothenburg 2019 – Final III (Round B) – VICTORY #FEIWorldCup

Publiée par Steve Guerdat sur Dimanche 7 avril 2019

Résultats complets

La saison indoor s’achève donc de la plus belle des manières avec le sacre du numéro un mondial. Rendez-vous en avril 2020 à Las Vegas pour la prochaine finale Coupe du monde et laissons maintenant place à la saison outdoor ?.


Nouvelle victoire pour Olivier PERREAU

Fort de son succès parmi l’élite mondiale à Paris (à lire ici), Olivier PERREAU continue sur sa lancée en s’imposant cet après-midi dans le Grand Prix CSI 4* de Gorla Minore. Associé à Venizia d’Aiguilly, jument qui pointait le bout de son nez chez lui il y a dix ans, le cavalier installé à Roanne s’impose après un barrage en 33″91. La performance est d’autant plus belle que le Français est suivi au classement par quatre de ses compatriotes, tous double zéro.

À la seconde place, Max THIROUIN avait sellé pour l’occasion sa meilleure monture, Utopie Villelongue. L’expérimenté duo terminait son barrage en 34″37, ce qui lui permettait de devancer Nicolas DELMOTTE et Ilex VP qui complétaient le podium avec un chronomètre de 35″33. Associés à Vancouver de Lanlore et Arioto*du Gesvres, Pénélope LEPREVOST et Marc DILASSER suivaient au classement. Le résultat d’ensemble est d’autant plus valorisé que leurs plus proches poursuivants sont Jérôme GUERY, vainqueur de la grosse épreuve de la veille, et le couple Champion du monde, Simone BLUM / DSP Alice.

Résultats complets


CSIOJ Opglabbeek : les juniors français en retrait

Si la Marseillaise a retenti hier pour les enfants dans la Coupe des nations d’Opglabbeek, et que les Jeunes Cavaliers n’étaient pas loin du podium (à lire ici), le scénario était totalement différent dans la catégorie juniors. L’équipe majoritairement féminine composée de Valentine DELAVEAU, Tanie GREPILLOUX, Rose DE BALANDA et Dylan RINGOT ne parvenait pas à se classer en seconde manche. Pour cause, les trois scores retenus étaient des parcours à huit points. Avec un total de vingt-quatre points, l’équipe dirigée par Olivier BOST termine donc huitième.

La victoire s’est disputée au barrage, avec un duel entre l’Allemagne et la Grande-Bretagne, puis remportée par les représentants de l’Union Jack. Déjà présents sur le podium dans les autres catégories, les cavaliers belges figurent à la troisième place, à une barre de la tête.

Résultats complets