Le choix d’Olivier BOST pour Fontainebleau est fait

Cinq couples ont été sélectionnés afin de représenter la France lors de la Coupe des nations du CSIOP de Fontainebleau, qui se tiendra du 27 au 30 août prochain :

  • Lola BRIONNE et Clémentine
  • Jeanne HIREL et Armène du Costilg
  • Ilona MEZZADRI et Callas Rezidal Z
  • Nohlan VALLAT et Urlevent d’Hurl’vent
  • Anna SZARZEWSKI et Vaughann de Vuzit

Ça bouge en Grande-Bretagne

Shamrock du Gîte n’est plus à présenter : après avoir brillé sous les selles françaises de Justine MAERTE puis Léo Pol POZZO, le gris a traversé la Manche. Avec Claudia MOORE depuis 2017, le fils de Welcome Sympatico*SL rejoint maintenant les écuries de Noora VON BULOW et continuera de représenter les couleurs britanniques pour quelques années encore.

La Grande-Bretagne devrait être au rendez-vous ces prochaines années puisque c’est Quaprice d’Astrée qui fait son entrée sur le territoire anglais. Après les Pays-Bas et l’Irlande, avec qui l’alezan a glané des médailles européennes, il rejoint lui les écuries de Madison SEEDHOUSE pour ravir le pavillon britannique.


Calmar des Islots reste en France

Cavalière et formatrice de Calmar des Islots, Marie Aliya GOUSAT se sépare de son poney de coeur. Le couple a connu de nombreux succès jusqu’en As Poney Elite excellence, les amenant même à participer à des CSIP.  Désormais âgée de seize ans, la cavalière a fait le choix de céder sa place à une cavalière plus jeune afin de poursuivre la carrière prometteuse du poney âgé de huit ans. C’est donc Laura ANDRE qui aura le privilège de prendre les rênes de ce fils de Rexter d’Or.


Dernière année pour les poneys de plus d’1.49m

La Fédération française d’équitation, s’appuyant sur le règlement Fédération équestre internationale, reverra à la baisse à partir du 1er janvier 2023 la toise des poneys. En effet, ceux de plus d’1.49m auront jusqu’au 31 décembre 2022 pour concourir en épreuve poney. Au-delà de cette date, aucune tolérance ne pourra être faite, et la toise maximale autorisée sera de 1.49m.


Quabar des Monceaux en a fini avec le sport

Après avoir débuté sa carrière sous la selle de Gwenaelle ANNE, le fils de Nabor n’a cessé de briller avec ses trois cavalières : Ninon CASTEX, Charlotte LEBAS et Romane ORHANT. Sur le circuit français, Quabar totalise vingt-et-une victoires en As Poney Élite excellence depuis 2012 avec ses trois pilotes. Il est double champion de France en As Poney Élite excellence en 2014 et 2015 ainsi que vice-champion de France dans cette même catégorie en 2013, 2017, 2018 et 2019.

Sur la scène internationale, le bai a connu ses heures de gloire sous la selle de Ninon CASTEX avec notamment une double médaille d’or aux championnats d’Europe de Milstreet en 2014. Un résultat qui sonnait comme une revanche pour le couple qui loupait cet exploit de peu l’année précédente à Arezzo. Le poney qui a le plus marqué sa génération totalise non seulement sept sélections consécutives pour l’échéance européenne, mais peut surtout se vanter d’avoir à son compteur cinq médailles (deux fois l’or et trois fois le bronze), en plus d’avoir terminé au pied du podium à trois reprises. Le palmarès international de l’étalon est interminable avec de multiples classements en Coupes des nations et Grands Prix tels qu’au Bonneau International Poney à Fontainebleau, à Hagen et Wierden en Allemagne pour ne citer qu’eux.

La décision de retirer Quabar du sport n’a pas été sans mal. Comme l’indique Poney As, l’étalon sort par la grande porte, sans blessure et en pleine forme même si les sans-faute étaient moins nombreux ces derniers temps. Quabar devrait désormais se consacrer à la reproduction et continuer de produire les champions de demain, à l’image de Valiant des Charmes.

Photo à la Une : © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE