À la fin, c’est Callas qui l’emporte

Ce week-end se déroulait à Lamotte-Beuvron le Championnat de France As Élite Excellence, correspondant au plus haut niveau national poney. Sans surprise, Callas Rezidal Z et Quabar des Monceaux se sont livrés une lutte acharnée durant ces trois jours de compétition, rythmés par quatre manches. Les deux ténors du circuit n’ont laissé que le bronze à Udix d’Isky, piloté par Mathis VALLAT.

L’inoxydable Quabar l’emportait le premier jour avec sa cavalière Romane OHRANT, prenant ainsi la tête du championnat grâce à un chronomètre plus rapide que celui de l’impétueuse Callas, monture d’Ilona MEZZADRI. La roue a ensuite tourné, puisque la grise reprenait la tête le lendemain grâce à un nouveau sans-faute, reléguant Romane à la deuxième place provisoire avec ses quatre points de pénalité. Aujourd’hui, dans la dernière épreuve du championnat, la donne n’a pas changé. Avec une nouvelle faute de son étalon bai, Romane OHRANT n’est pas parvenue à reprendre la tête alors qu’avec son quadruple sans-faute, Ilona MEZZADRI signe le doublé dans ce championnat après sa victoire en 2018. À noter que quelques heures plus tôt, la championne de quinze ans montait sur la plus haute marche du championnat de France en As Élite grâce à son Ken van Orchid.

Publicité

S’il n’est que deuxième aujourd’hui, Quabar devrait sans doute prendre le départ de son septième championnat d’Europe cet été, alors que sa relève est déjà assurée puisque l’un de ses fils, Vaillant des Charmes, se classe quatrième de ce championnat de France avec Lola BRIONNE.

Résultats complets


Kalifa de la Barre tire sa révérence

Le fils de Don Juan V*HN devient un retraité multi-médaillé. Kalifa de la Barre a en effet obtenu de nombreux titres avec divers cavaliers comme Robin et Tressy MUHR, avec qui il devenait champion de France. À l’âge de vingt-et-un ans, il est temps pour le petit gris de tirer sa révérence.

Photo à la Une : Marie FAIVRE