Lou MORALI continue de s’équiper

La jeune cavalière Lou MORALI, qui participait aux Championnats d’Europe l’an dernier avec Swyn Barrade, n’a pas dit son dernier mot dans les épreuves poneys. En effet, ce sont deux montures qui rejoignent ses écuries, dans un but commercial.

Le premier, Uruguay Magenta, était monté par Mélina BOISSON sur le plus haut niveau avec comme dernier concours le Championnat de France en As Poney 1 Excellence. Puis, le fils de l’exceptionnel Milord des Chouans passait un temps sous la selle de Capucine CHATEAU RONDEAU avant de rejoindre donc Lou Morali. La cavalière était engagée avec sa nouvelle recrue à Tours Pernay tout comme For Next Génération, second poney qui la rejoint. Ce dernier a remporté le Grand Prix du CSIP d’Odense et de nombreuses épreuves chevaux dans des CSI 1* pour l’Israël, le Danemark et la Finlande.


TDA Mâcon : Léane DESMEURE et Maëva PLANET les plus fortes

Publicité

Ce week-end, les cavaliers poneys se déplaçaient en Bourgogne et plus particulièrement à Mâcon pour la Tournée des As organisée par l’association Mâcon Chaintré Évènements. 

Dans l’épreuve de vitesse qui se déroulait le premier jour, dix-sept couples étaient au départ mais le tracé du parcours piégeait un grand nombre de partants. Finalement, seules deux cavalières parvenaient à sortir de piste avec un sans-faute, la première place revenant à Léane DESMEURE aux rênes d’Aronie La Meulerie. Elle devançait donc la seconde cavalière qui affichait un score parfait, à savoir Maëva CASEAU associée à Banbi de la Bosse. Maëva PLANET, qui allait faire sensation le lendemain, prenait fin alement la troisième place de cette épreuve de vitesse avec Nebbia La Fraquette.

Résulats complets

Dimanche, dans le Grand Prix Excellence ce sont donc Maëva PLANET et Nebbia La Fraquette qui soulevaient le trophée grâce à l’unique sans-faute de l’épreuve. Derrière elles, nous retrouvions Léane DESMEURES une nouvelle fois sur le podium et Carla GARRIGA respectivement associées à Aronie La Meulerie et Mylana. Toutes deux étaient pénalisées de quatre points.

Résultats complets


La toise revue à la baise

Jusqu’ici, les poneys pouvaient toiser jusqu’à 1.51m ferré et 1.50m non ferré, grâce à une tolérance de plus deux centimètres. Cependant, en début de semaine, la Fédération Equestre Internationale a décidé de changer les choses puisqu’à compter du 1er janvier 2020, les deux centimètres habituellement acceptés ne le seront plus, les poneys devront alors toiser 1.49m ferré au maximum et 1.48m non ferré, et devront présenter un certificat attestant cela. Les poneys déjà sur le circuit international auront jusqu’à 2023 pour se munir d’un certificat de toise. Cette nouvelle mesure devrait susciter un grand changement et nous pourrions voir certains poneys courir maintenant sur le circuit cheval, comme ce fut le cas d‘Animo II. D’autres mesures sont encore en réflexion autour des toises, affaire à suivre donc…

Photo à la Une : Olivier LANÇON