Avant de changer d’année, nous vous proposons de revenir, durant les sept derniers jours avant le Nouvel An, sur les mises à la retraite qui ont marqué 2017. Commençons cette rétrospective avec Flexible qui aura eu une longue carrière sous les couleurs américaines !

Âgé de vingt et un ans, Flexible était le plus vieux cheval du circuit. L’alezan profite depuis le huit avril dernier des prairies vertes, loin des terrains de compétitions où il s’est illustré plus d’une fois. Avec Rich FELLERS, son cavalier de toujours, il avait depuis 2008 enchaîné les succès. Leur terrain de jeu favori était le circuit Coupe du Monde. Ils ont couru pas moins de sept finales entre 2009 et 2016 et se sont même imposés magistralement dans celle de ‘s-Hertogenbosch en 2012 (vidéo). Le cheval se plaisait également en outdoor et principalement dans le réputé difficile Grand Prix de Calgary qu’il remporte à plusieurs reprises. Il termine aussi huitième des JO de Londres et accumule pas moins de trente-cinq victoires internationales.

Publicité

Ce fantastique petit alezan, fils de Cruising, a définitivement marqué le sport et toute une génération avec l’Américain qui n’oubliait pas de saluer son champion : « Maintenant que c’est officiel, je voudrais dire à quel point j’ai été chanceux de monter un tel cheval. Flexible tu es vraiment unique. Tu as inspiré plusieurs générations de cavaliers, moi le premier ! Profite de cette retraite bien méritée. »

Cet étalon aux origines irlandaises continue sa fonction de reproducteur. Ce dernier est disponible en France, à Beligneux le Haras, et transmet influx, maniabilité, gentillesse, et bien d’autres qualités !

Publicité