Du 25 au 28 mai derniers se déroulaient pour la troisième année consécutive les championnats de Bretagne Pro-Amateur aux Écuries du Val Porée (Dinard Émeraude Équitation) en Ille-et-Vilaine. De l’épreuve Amateur 3 à la Pro 1, du beau sport a eu lieu pendant quatre jours sur les différentes pistes du concours. Des médaillés de chaque épreuve ont accepté de venir à notre rencontre.

Publicité

Marie L’HELGOUALC’H et Playboy du Valdys, médaille de bronze dans le Championnat Pro

Couple champion en titre l’année passée, Marie et Playboy du Valdys repartent cette année avec le bronze, pour leur deuxième participation ensemble au championnat. Ce succès n’est pas sans hasard car les deux se connaissent depuis longtemps : « Playboy est un hongre de 14 ans né chez mes beaux-parents dans le Finistère sud. Il a démarré un peu sur le tard la compétition car il a subi une opération suite à des coliques pendant son année de cinq ans. J’ai commencé à le monter en concours en 2010 et nous avons avancé très progressivement pour atteindre les épreuves Pro 2 il y a deux ou trois ans ». Marie rajoute d’ailleurs « qu’il adore sauter et a pris confiance en lui au fil des années. Il est en général très appliqué et essaie de faire de son mieux ».

Tous deux se placent troisièmes à l’issue de la chasse du premier jour et réalisent un sans-faute le deuxième leur permettant de conserver leur place dans le classement pour la finale. Les parcours « étaient intéressants et assez fluides », dit Marie, et s’il y a eu beaucoup de sans-faute pendant la deuxième étape, c’est aussi parce que « les couples engagés étaient d’un bon niveau ». Lors de la finale qui s’est déroulée sur le terrain en herbe, « le chef de piste a su utiliser les dénivelés du terrain et nous n’avions pas vraiment d’endroit pour souffler. Il fallait être dedans du premier jusqu’au dernier ». Ces difficultés n’ont pas empêché le couple de réaliser le sans-faute les menant au bronze.

Après cette belle médaille, l’objectif est de participer au championnat de France des cavalières à Fontainebleau. Marie souhaite également être sélectionnée pour le CSI 2* de Dinard qui se déroule en même temps que le CSI 5*. Elle avait d’ailleurs fini deuxième en 2016 dans le Prix Mars & Co avec Playboy. On peut noter cependant qu’elle « privilégie faire moins de concours, mais de ‘beaux’ concours ». En effet, même si elle tourne dans les épreuves Pro, elle doit allier sa vie professionnelle en tant qu’ingénieure et sa vie de famille avec sa passion pour les chevaux. Cela ne l’empêche pas de penser à la relève de sa monture actuelle puisqu’elle souhaite aussi commencer à monter son autre cheval, un six ans actuellement au travail avec Alexandre DEPAGNE et Jean LE MONZE.

Côme COUTURIER et A La Miss de Busseol, médaille de bronze dans le Critérium Pro

Habitué des concours puisqu’ayant participé au championnat de Bretagne en Amateur 1 et Amateur Élite à plusieurs reprises, mais également au championnat Pro en 2016 avec Top Star du Park, Côme a cette année montée A La Miss de Busseol. Cette petite jument qu’il connaît maintenant depuis un an et demi a sept ans, et est selon lui, « exceptionnelle ». Il la décrit comme étant « surprenante », ayant aussi « des moyens, mais surtout un cœur hors du commun : elle donnera tout ce qu’elle peut pour son cavalier ».

Côme et A La Miss terminent huitièmes à l’issue de la première étape, mais deux sans-fautes lors des deuxième et troisième étapes leur permettent d’accéder au podium. Satisfait des parcours, Côme souhaite d’ailleurs féliciter les chefs de piste « qui nous ont concoctés des tours fautifs un petit peu partout, mais tout en respectant les chevaux, c’est-à-dire sans mettre des côtes plus hautes que ce qui était prévu ».

Pour la fin de la saison, le but est de continuer à performer avec A La Miss dans les épreuves de sept ans. Le couple réalise d’ailleurs depuis les championnats de belles performances, avec une 2e place dans un Grand Prix Pro 2 à 1.30m et un petit quatre points au Grand National de Montfort-sur-Meu dans le premier Grand Prix 1.40m de la jument.

Solène MASSON et Shiva Villonière, médaille d’argent dans l’Amateur Élite

Ce couple est également habitué des concours puisqu’en 2016 Solène et Shiva participaient au championnat régional et Amateur 1, et remportaient le titre de championnes départementales en Amateur Élite à Saint-Lunaire. Cela fait maintenant quatre ans que la jument lui appartient et Solène pense « qu’aujourd’hui on forme un véritable couple ».

Le parcours de la chasse où elle s’est « amusée car il faisait penser à un derby » la place au pied du podium. Elle réalise cependant l’un des rares sans-fautes le deuxième jour (quatre au total) ce qui lui permet d’être deuxième au provisoire après un parcours technique. Comme pour la prépa de la deuxième étape, Solène a trouvé le parcours du Grand Prix technique « où la faute arrivait vite », et il n’y a de nouveau que quatre barragistes. Cela ne l’empêche pas de réaliser une belle performance, enchaînant de nouveau le sans-faute pour conserver la deuxième place.

Solène souhaite pour la suite réaliser un Grand Prix 1.35m avec Shiva. Si le couple est vice-champion de Bretagne cette année, il n’est pas allé défendre sa médaille lors des départementaux, le championnat ayant lieu une semaine après les régionaux, ce qui était trop rapproché pour Solène qui souhaite préserver Shiva.

Pascaline Le Guen et Uranie du Manoir, médaille de bronze en Amateur 1

Si Pascaline participe au championnat de Bretagne tous les ans, c’est la première fois qu’elle y participe avec Uranie, une jument qu’elle ne monte en concours que depuis mars de cette année. Elle la décrit comme étant « une jument volontaire, toujours motivée et appliquée ».

Pascaline et Uranie réussissent sûrement l’une des plus belles remontées lors de ce championnat. En effet, elles se placent treizièmes à la fin de la première étape, puis septièmes à l’issue de la deuxième grâce à un sans-faute. Un nouveau sans-faute le dernier jour leur permet d’accéder à la troisième marche du podium.

Pour le moment, le couple n’a pas d’objectif particulier pour la fin de la saison, si ce n’est que continuer sur cette lancée.

Ilona BERNARD et Quechua du Bobois, médaille d’argent en Amateur 2 (vingt quatre ans et moins)

Divisée en deux catégories, c’est dans celle des cavaliers âgés de vingt quatre ans et moins qu’Ilona devient vice-championne de Bretagne Amateur 2 en compagnie de Quechua, une jument ayant beaucoup de sang et de respect mais aussi très généreuse.

A l’issue de la chasse « très agréable à monter » dans laquelle « on pouvait énormément jouer avec les options et le temps », elles pointent à la dixième place du classement provisoire. Si elle trouve la préparatoire plus difficile que celle de l’année précédente, elle préfère malgré tout ce parcours à celui du Grand Prix, et réalise un sans-faute lui permettant de remonter à la cinquième place. Quant à la finale, elle trouve le parcours « un peu plus facile » que celui de l’année dernière, « mais il restait quand même très technique dans les lignes et les virages ». Un joli sans-faute permet au couple d’accéder à la médaille d’argent.

Ilona souhaite par la suite participer au championnat de France en Amateur 2 et réaliser quelques épreuves à 1.20m.

Maryse VINCENT et Sibel d’Angrie, médaille d’argent en Amateur 3

C’est une saison que l’on peut pour l’instant qualifier de sans-faute pour Maryse et Sibel, qui après avoir obtenu les titres de champions départementaux et régionaux en Poney 1C, s’octroient l’argent dans leur premier concours en Amateur. Maryse ajoute d’ailleurs que « faire les championnats de Bretagne Amateur avec un poney n’est pas forcément évident, mais je suis fière de lui car il s’est bien débrouillé ».

Pour cette première expérience à ce niveau, Maryse ayant obtenu sa licence Amateur début mai, elle a trouvé les parcours très techniques. Cela lui a cependant convenu « car il est plus facile de tourner avec un poney ». La chasse leur permet ainsi de se trouver à la quatrième place du classement provisoire, avant d’effectuer des parcours sans-faute les jours suivant, remontant ainsi à la deuxième place et de devenir vice-champions de Bretagne.

En 2016, le couple a terminé cinquième du championnat de France en Poney 2C. L’objectif pour la fin de saison est de retourner à Lamotte-Beuvron cette année.

C’est donc encore un très beau bilan pour ces championnats de Bretagne à Dinard, avec une grande satisfaction des cavaliers. Le déroulement du concours sur deux pistes a plu, notamment sur le terrain en herbe : « J’ai une préférence pour la piste en herbe qui nous réussit particulièrement bien à moi et Playboy, elle est vraiment magnifique et géniale à monter. Mais je trouve très bien que toutes les catégories de championnat puissent en profiter aussi. Il faut en faire profiter tout le monde ! » dit Marie. Côme rajoute que ce terrain est « sûrement l’une des meilleures pistes en herbe de France, si ce n’est du monde ». Mêmes impressions pour Solène, Pascaline, Ilona et Maryse qui reconnaissent avoir une préférence pour cette piste, la vice-championne de Bretagne Amateur 3 nous confiant que c’était pour elle un rêve de pouvoir courir dessus. Une bonne ambiance donc durant toute la compétition.

Les résultats complets sont disponibles ici.

Propos recueillis par Marie-Juliette MICHEL.

Publicité