A quarante-deux ans et actuellement vingt-sixième mondial, Denis LYNCH se rendra dans quelques semaines à Paris pour sa cinquième finale de la Coupe du Monde. Cinquième avec son fidèle géant All Star 5 en 2016, mais surtout champion d’Europe par équipe en titre, l’Irlandais s’est confié à Jump’inside lors du Saut Hermès. Rencontre !

Quel bilan faites-vous du circuit coupe du monde ?

« Évidemment je voulais me qualifier pour la finale. J’ai été très chanceux que All Star 5 gagne à Washington et j’ai fini par gagner à Lexington avec RMF Echo. Ensuite je suis revenu à Madrid et j’ai aussi gagné de nouveaux points avec All Star à La Corogne, puis de nouveau avec un autre cheval, Alcazar Sitte qui est lui maintenant vendu. Les Coupes du Monde sont bien-sûr les concours indoor les plus durs que nous avons, je suis très chanceux cette saison d’avoir assez de chevaux que je peux utiliser pour ne pas trop monter All Star. J’espère donc qu’il ira à la finale très frais et avec le bon mental. Je ne vais amener que lui. »

Que pensez-vous du retour de la finale à Paris après trente ans ?

Publicité

« C’est génial d’avoir la finale Coupe du Monde à Paris, de voyager et de ne pas toujours l’avoir sur les mêmes continents et aux mêmes endroits. On apprend beaucoup en voyageant et j’espère pouvoir continuer à apprendre. »

Comment se passe la préparation d’All Star pour la finale ?

« C’est un cheval fantastique, il a quinze ans maintenant et donc beaucoup d’expérience. Je suis très chanceux de l’avoir, je le monte depuis longtemps maintenant. Les championnats d’Europe où nous avons remporté le titre étaient l’évènement culminant de l’année dernière ! Il a toute l’expérience pour faire une belle performance.

Je ne l’ai pas énormément monté ces derniers temps, je l’ai gardé dans des petites épreuves pour qu’il puisse s’amuser. Physiquement, on veut surtout qu’il soit en excellente forme physique et ne pas lui en demander trop mentalement. Il a été à Göteborg et Zürich mais n’a pas sauté dans les grosses épreuves de la Coupe du Monde en elle-même, je l’ai gardé comme je l’ai dit dans des petites épreuves. Nous travaillons sur son endurance depuis janvier pour qu’il progresse et nous essayons de faire en sorte qu’il soit aussi fort que possible mentalement. »

denis lynch rmf echo saut hermès
RMF Echo au Saut Hermès en 2017 © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE

Pouvez-vous nous parler de votre deuxième cheval, RMF Echo ?

« Il est génial, c’est un excellent cheval, je suis très chanceux de l’avoir. Je lui suis très reconnaissant, il sera très utile pour d’autres compétitions mais pas pour la finale Coupe du Monde : je me concentre sur All Star. »

Comment abordez-vous cette année avec en plus de la finale les Jeux Mondiaux, le circuit du Global et les Coupes des Nations ?

« Je ne veux pas me mettre de pression supplémentaire, je veux juste faire de bonnes choses et de bons résultats. Je suis chanceux d’avoir un groupe de chevaux qui me permette de faire de nombreux concours et de ne pas m’appuyer sur un seul cheval qui fasse tout. Nous allons aborder ça pas à pas et tracer notre route lors de la finale et nous verrons ensuite étape par étape.

Les Coupes des Nations sont un certain moyen de se qualifier pour Tryon et évidemment c’est très important pour nous de représenter notre pays dont nous sommes très fiers, l’Irlande. Nous avons de supers cavaliers et une super équipe travaille avec nous, il y a un réel esprit d’équipe. Nous devons trouver un bon rythme et aborder les championnats du Monde petit à petit et faire du mieux que l’on peut, aller sur les bons concours et monter dans les bonnes épreuves. »

A ce sujet, comment choisissez-vous les concours où vous vous rendez ?

« Je ne saurais trop vous dire, tous mes chevaux sont différents et vont à de différents événements et évidemment certains préfèrent les grands terrains en herbe, d’autres sont meilleurs sur du sable, d’autres sont bons sur de petites pistes. J’essaie de trouver le concours qui convient le mieux au cheval que je veux faire sauter et je me concentre sur ça. »

Certains disent que vous montez des chevaux compliqués, est-ce le cas ?

« Je ne sais pas s’ils sont compliqués mais les chevaux que j’ai sont les grands chevaux que les gens sont réticents à acheter. All Star est grand et lent mais Echo est petit, je me concentre sur ce qu’il y a dans le cheval et si c’est un bon cheval, la taille et sa complexité ne m’importent pas. »

denis lynch all star 5
Denis Lynch et All Star 5 © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE

Propos recueillis par Marie-Juliette MICHEL.