Sydney Une Prince vers de nouveaux horizons

Jument de tête du cavalier tricolore Roger-Yves BOST, Sydney Une Prince va désormais continuer sa route avec la cavalière américaine Katie DINAN. Née au haras des Princes, la fille de Baloubet du Rouet avait rejoint les écuries de Roger-Yves BOST en 2013 avec qui elle a gravi les échelons un par un. En effet, le couple a débuté sur des petites épreuves avant d’arriver sur les plus gros Grands Prix et être couronné de succès. Ensemble, Bosty et Sydney ont remporté deux étapes coupes du Monde, une à Malines en 2016 mais également celle de Madrid en 2017, ce qui a notamment permis au cavalier français d’obtenir sa qualification pour la finale. Le point majeur de la carrière de l’alezane de douze ans reste néanmoins la médaille d’or décrochée lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016.

François BADEL ancien propriétaire de la jument s’est exprimé suite à la vente de Sydney : « C’est avec une très grande émotion que le haras Treize a dit au revoir à Sydney Une Prince*Treize, qui vient d’être vendue aux Etats-Unis. Pendant neuf ans, la généreuse et respectueuse fille de Baloubet du Rouet nous a offert de vivre notre passion de voir évoluer nos jeunes chevaux jusqu’au plus haut niveau puisqu’elle a démarré sa carrière sous notre selle, à 4 et 5 ans. Le haras Treize tient à remercier le haras des Princes, qui a su trouver le croisement idéal donnant naissance à cette guerrière au grand cœur et Frédéric de Romblay, qui a assuré la formation de Sydney de 4 à 7 ans. Mais surtout Roger-Yves Bost, qui aura su l’emmener au plus haut niveau et grâce auquel notre belle alezane a terminé, à 10 ans seulement, meilleure jument française des Jeux olympiques de Rio en 2016 avec une médaille d’or par équipes et la seizième place individuelle. Nous retiendrons également ses deux magnifiques victoires en Grands Prix Coupe du monde. En plus des nombreux souvenirs, Sydney nous laisse un jeune mâle et futur étalon, Friday Treize, né en 2015 du croisement avec le champion du monde, Diamant de Semilly, ainsi que sa demi-sœur utérine, Variance Une Prince*Treize, qui nous permet de poursuivre notre très belle aventure avec Bosty. Nous sommes enchantés de savoir Sydney désormais sous la selle d’une cavalière extrêmement douée dans une écurie où elle sera traitée comme une reine et leur souhaitons tous nos vœux de réussite. »


Paris aux couleurs du Saut Hermès

Publicité

Depuis maintenant neuf éditions, Paris devient le cœur du monde équestre pendant un week-end sous la verrière du Grand Palais. Trois jours de compétitions sont au programme avec notamment l’épreuve Saut Hermès ainsi que le Grand Prix comme épreuves majeures. L’épreuve Saut Hermès, qui a lieu samedi, a la particularité d’être une épreuve qui se coure par équipe de deux cavaliers, un homme et une femme qui vont devoir affronter le parcours à deux reprises en essayant de faire le meilleurs temps lors de la deuxième manche pour pouvoir s’imposer. Pour pouvoir espérer monter cette épreuve, les cavaliers vont devoir se qualifier dans l’épreuve Longines Ranking du vendredi. Le concours du Saut Hermès, c’est également l’occasion de découvrir de nouveaux talents puisqu’en parallèle du CSI 5* se déroule un CSI U25 (réservé aux moins de vingt-cinq ans) avec Margaux ROCUET et Kévin GAUTHIER pour la France.

Au total, cinquante cavaliers vont faire le déplacement jusqu’à la capitale française pour succéder dans le CSI 5* à Edwina TOPS-ALEXANDER victorieuse l’an passé après un Grand Prix très difficile puisque seulement trois cavaliers avaient trouvé la clef du parcours, dont la française Pénélope LEPREVOST qui ne sera pas présente cette année. Treize cavaliers français seront du rendez-vous, dont les champions olympiques Roger-Yves BOST, Kévin STAUT et Philippe ROZIER. Nous retrouverons également une forte délégation belge puisqu’elle est composée de Jérome GUERY, Grégory WATHELET mais surtout du récent vainqueur de Grand Prix de ‘s-Hertogenbosch, Niels BRUYNSEELS (à lire ici). A noter également le retour du Marocain Abdelkebir OUADDAR (à lire ici) en 5* après une pause hivernale.

Liste des engagés
Programme, départs et résultats
Direct vidéo

A ne pas manquer !

  • Samedi 17 mars à 15h : Saut Hermès
  • Dimanche 18 mars à 15h30: Grand Prix Hermès

Cancarra quitte la famille PHILIPPAERTS

L’étalon bai D. Cancarra A.C. vient de s’envoler pour les États-Unis et quitte donc les écuries PHILIPPAERTS. En effet, il vient de rejoindre l’Américaine Lauren TISBO qui  s’est notamment adjugée la seconde place du Grand Prix Coupe du Monde de Lexington en novembre dernier. Ce fils de Contefino a débuté les épreuves jeunes chevaux sous la selle d’Olivier PHILIPPAERTS avant de passer sous celle de Viktor DAEM mais seulement pour une courte période puisqu’il est ensuite retourné en concours sous les couleurs de la plus grande famille belge. Cancarra a dernièrement terminé neuvième du Grand Prix 1.50 m du CSI U25 de Göteborg avec Thibault, petit frère des jumeaux Olivier et Nicola.