Depuis quelques mois, une page s’est tournée pour Quabar des Monceaux et l’étalon évolue désormais avec une nouvelle cavalière. Romane ORHANT, heureuse amazone du meilleur poney français dans son piquet, est l’objet de tous les regards sur les terrains de concours. Une pression qu’elle compte bien transformer en motivation pour sauter les plus gros parcours poneys avec Quabar. Avec lui, elle se classe déjà deuxième dans le Grand Prix au Mans pour leur premier CSIP. Romane et Quabar font également partie des douze couples sélectionnés pour le Jumping International de Bordeaux. Rencontre avec une jeune cavalière discrète et réfléchie malgré son jeune âge !

Peux-tu te présenter ?

« Je m’appelle Romane, j’ai treize ans, je monte à poney depuis que j’ai quatre ans, j’ai commencé les concours à l’âge de huit ans avec une ponette qui s’appelle Sally. Je monte à poney car mes parents sont aussi des passionnés et cavaliers amateurs, ma petite sœur monte aussi à poney (avec Claude CASTEX aussi), et nous avons toujours eu des chevaux à la maison. Pour le moment je suis en quatrième et je ne sais pas encore ce que je veux faire plus tard, par contre je continuerais à monter à cheval quoiqu’il arrive. J’ai monté à poney en Seine-et-Marne premièrement (au Shet-Malin) et je monte avec Claude depuis que je fais du concours. Je suis venue chez lui car mon père montait déjà avec lui quand il avait mon âge et ils sont restés amis. »

Peux-tu nous parler de tes poneys ?

Publicité

« Je monte trois poneys : Vasco du Freka qui est un fils de Quabar, il appartient à Wilfrid et July TOUCHET, je le monte depuis plus de deux ans, on a fait As Poney 2 à Lamotte et on débute en As Poney 1 cette saison. C’est un poney très gentil, joueur, qui saute très bien mais n’a pas confiance en lui, cependant il progresse de jour en jour.

Quabar des Monceaux, que je monte depuis le mois de septembre, débute les As Poney Elite avec moi. Il est très courageux et aime travailler, c’est incroyable d’avoir la chance de le monter, il se déconcentre très vite lorsqu’il y a d’autres chevaux mais juste à la maison.

Enfin, j’ai Aquina d’Elle qui appartient à mes parents et mon grand-père depuis qu’elle à cinq ans, moi je la monte depuis la fin de ses sixans. Aquina a du tempérament, elle est très chaude mais a beaucoup de génie à l’obstacle et est très attachante. »

Comment perçois-tu le fait de récupérer Quabar ?

« Comme une grande chance, l’occasion de progresser plus vite et de vivre une très belle aventure car mes parents, ma sœur et moi le suivons depuis ses débuts avec Ninon CASTEX. J’ai un peu de pression quand même mais je suis bien entourée et je connais Quabar depuis longtemps, cela m’aide. J’avais un peu de stress pour notre premier concours ensemble, le premier jour je n’ai pas trouvé ça beaucoup plus dur que les sept ans, par contre dimanche j’ai vu une vraie différence par rapport à ce que je faisais habituellement. J’ai besoin de prendre de l’expérience à ce niveau pour monter plus relâchée et avec plus d’assurance ! »

quabar des monceaux
Quabar des Monceaux et Romane ORHANT lors de la TDA de Saint-Lô

Tu es sélectionnée pour Bordeaux, comment prépares-tu ce concours ?

« Nous préparons Quabar comme pour un autre concours (Saint-Lô par exemple), nous allons sauté une seule fois entre Saint-Lô et Bordeaux. De mon côté, je ne ressens pas plus de stress que pour Saint-Lô, je pense même que je serais moins stressée pour cette deuxième As Poney Elite excellence, Claude me demande d’être la plus relâchée possible. Je vais faire en sorte d’en profiter au maximum, j’ai toujours regardé Quabar avec Ninon CASTEX et Charlotte LEBAS mais je pense qu’il se sent bien sur toutes les pistes, c’est à moi de bien le monter. De plus, je ne crois pas que les regards seront plus portés sur moi que sur les autres. »

Quel est ton programme et tes objectifs pour cette année ?

« Mon programme est le suivant : TDA d’Auvers et Jardy puis le CSI de Barbizon et j’espère le BIP. Les objectifs sont de bien faire en As Poney 1 avec Vasco, de démarrer les Grands Prix avec Aquina et de faire les championnats de France en As Poney Elite excellence avec Quabar. »

Qui est-ce qui t’inspire au quotidien ?

« J’adore Steve GUERDAT et sa jument Bianca. Pour ce qui est des Français, j’adore Kévin STAUT en tant que cavalier et Hermes Ryan comme cheval. »

Propos recueillis par Alice BONNEMAINS.

Publicité